RON’s JOURNAL AD 13

voici le Ron Journal de 1963 (AD 13).

pourquoi le ressortir maintenant?
juste pour cet extrait :
« …Ce que j’ai appris est que les cas ne progressent pas au-delà de leur niveau d’éducation en Scientologie. Cela a fait une grande différence. Un cas se bloque jusqu’au point où il a été éduqué en Scientologie. Les gains d’audition sont parallèles à des gains d’éducation et les deux s’équilibrent. Cinquante pour cent d’un gain de cas vient de l’audition, cinquante pour cent de l’entrainement.… ».

Je m’aperçois avec les pcs que j’audite que les gains vont de pair avec leur « éducation » en Scientologie. Devenir OT c’est bien pour la 1ere Dynamique, mais sans le K de KRC, nous avons vite fait de retomber. Alors pour vous peremttre de devenir des OTs stables, donnez-vous la peine de vous entraîner.

et voici Ron :
MESSAGE FIN D’ANNÉE 63

Ron’s Journal fin décembre AD13

Et bien nous alloons entrer en AD 14
Avec toute notre technologie assemblée.
Avec un Pont complet.
Avec des OTs qui émergent.
Avec une organisation internationale encore intacte.
Avec toutes les attaques sur nous qui échouent ou ont échoué.
Avec toutes les targets de recherche atteintes.

JOYEUSE NOUVELLE ANNÉE !

Il y a eu un tel tourbillon d’activité pour terminer chaque chose, que je doute que vous ayez eu le temps d’attraper tout ça au bond! . Je sais que je n’ai pas pu !
En Janvier 1963 les actions anti-Scientologie se sont intensifiées et pour « jouer la sécurité » j’ai adopté les règles de (a) maintenir la ligne d’action dans les domaines juridiques et (b) l’intensification des recherches comme étant la contre-attaque la plus efficace.
Ces règles ont réussi. Nous avons tenu notre ligne d’action, grâce aux activités de l’Organisation et de l’Association des secrétaires, des HCOs et de tout le personnel de Scientologie et des scientologues. Et nous avons même fait des progrès.
La FDA recule car ils n’ont aucun cas à se mettre sous la dent et elle perdra même si elle vient un jour au tribunal. Ils vont encore faire du bruit mais ce n’est que du bruit pour rien. John Fudge (Scientologie des Etats-Unis) a fait un excellent travail avec l’aide de notre avocat, M. Brinkman.
En Australie, le Parti travailliste a essayé de passer un projet de loi dans le Parlement de l’Etat Victoria pour barrer la route à la Scientologie. Nous avons demandé une audience et poursuivi divers calomniateurs pour un quart de million de livres. HASI Australie a fait un travail formidable pour tenir le fort.
On dirait que nous avons traversé la période de mauvaise nouvelles. Vous verrez toujours les éclairs d’été voletant au-dessus de l’horizon, mais en réalité, cette tempête est finie et nous émergerons secs et souriants.
Cependant, toute cette tension résultant des principaux bouleversements et de nombreux autres feux de brousse a mis une pression assez lourde sur moi. Je devais amener à bien, en face de tout cela, la période la plus intense de recherche que j’ai jamais faite. En Août j’avais complèter cette recherche jusqu’à OT et pendant l’automne j’ai pu subdiviser l’ancienne technologie et fournir une nouvelle technologie de base (Scientologie zéro) pour faire passer l’homme de la rue jusqu’en haut du chemin à OT. Chaque niveau d’auditeur et progrès de cas ont été déterminés maintenant et la plupart des matériaux publiés, au moins sur bande.
Je suis en mesure de retracer les activités des auditeurs et des organisations pour rendre la route beaucoup moins chère et beaucoup plus facile à suivre.
Les résultats de l’audition sont dans les étoiles aujourd’hui à tous niveaux par rapport à il y a un an.
Ce que j’ai appris est que les cas ne progressent pas au-delà de leur niveau d’éducation en Scientologie. Cela a fait une grande différence. Un cas se bloque jusqu’au point où il a été éduqué en Scientologie. Les gains d’audition sont parallèles à des gains d’éducation et les deux s’équilibrent. Cinquante pour cent d’un gain de cas vient de l’audition, cinquante pour cent de l’entrainement. DC, à l’époque de Dick Steves, un temps Secrétaire de l’Organisation, avait pour habitude de produire des graphiques de gains par l’entrainement seul comme Dick le soulignait.
Il est pratiquement impossible d’aller jusqu’à OT sans une connaissance complète des processus OT et une aptitude à les auditer. Ce fut le point principal qui a émergé. Mais de même, personne ne parvient à passer au delà des niveaux inférieurs en tant que cas sans une connaissance de ces niveaux. C’était le principal accroc dans les cas – le manque d’éducation en Scientologie. Et tout notre modèle de progression vers l’avant a dû changer. Vous devez savoir où aller. Et co-audit jusqu’à OT est la seule façon dont on peut y arriver. Donc disparue, est l’idée de patients et de praticiens. Un scientologue est un auditeur.
Eh bien, cela a été une excitante AD 13. Faisons en sorte de tous gagner en AD 14.
Bonne année.

L. RON HUBBARD

Share