RON’S JOURNAL 67

J’aime relire les Ron’s Journaux. Celui de 67 est fameux car il a été publié l’année où Ron a finalisé OT III.
Pourquoi le remettre ici aujourd’hui ?
Deux choses en fait m’ont sauté aux yeux.
D’abord vous êtes conscients de la situation économique mondiale qui est plutôt catastrophique. En 1967 Ron avait trouvé qu’il y avait moins de 12 personnes à l’origine de cela. En voici l’extrait :
« … Il y a moins de 12 hommes qui sont nos ennemis sur cette planète. Ils sont membres de la Banque d’Angleterre et autres grands cercles financiers. Ils possèdent et contrôlent les chaines de journaux et assez bizarrement ils sont directeurs dans des groupes de Santé Mentale qui se sont développés dans le monde. Maintenant ces types sont des gens intéressants. Ils ont des antécédents fantastiquement corrompus, des enfants illégitimes, sont greffés au gouvernement, assez dégoutant. Et dans un passé assez reculé ont déterminé un plan d’action. Étant en contrôle de la plupart des fournitures d’or de la planète ils ont commencé un programme pour amener chaque gouvernement à la faillite et sous leur coupe, de façon à ce que aucun gouvernement soit capable d’agir politiquement sans leur permission. … »

De plus la freezone française on ne peut pas dire que ce soit l’expansion. Il est vrai que nous auditons, que nous faisons monter des gens sur les niveaux d’OT, avec de vrais gains dignes de ces niveaux d’OT. Mais où sont les nouveaux? les nouveaux Pcs, les nouveaux auditeurs?
La plupart d’entre nous sommes OT.
Dans notre coin.
Alors voici un extrait de ce que Ron dit à ce sujet :
« … Mais j’ai déjà fait une expérience, je suis parti de moi-même en Afrique du Sud pour voir si oui ou non un OT ferait du bien tout seul, sans aucune aide, contre l’environnement autour de lui, et j’ai découvert qu’il ne ferait pas beaucoup de bien. Mais un groupe d’OTs serait tout à fait irrésistible et ils sont nécessaires à la réalisation de ce type d’opération. Donc les OTs vont mieux avec des OTs. … »
Donc je vous demande de me dire ce que nous pourrions faire ensembles pour dynamiser cette freezone?
Merci.

et maintenant voici L. RON HUBBARD

RON’S JOURNAL ’67

20 September 1967

Et ceci est une bande enregistrée sur une île perdue dans la mer, et elle s’adresse à tous les staffs et aux étudiants des organisations de Scientologie. Le bruit en arrière fond n’est pas le souffle dû à la bande magnétique, mais c’est le vent soufflant en haut d’une colline et balayant la zone dans laquelle je suis assis.Devant moi la vaste mer bleue s’étale avec quelques navires passant au loin, quelques nuages dans le ciel, et un soleil brillant nous éblouit. Je vous donne cette courte bande parc que vous avez dû vous demandez ce que je faisais. Les rumeurs sur les lignes ne sont pas très fiables, c’est le moins qu’on puisse dire, et dans un monde qui est aussi wog que cela, ces rumeurs sont loin d’approcher la vérité de près. Je n’aime pas créer un mystère en ce qui concerne nos activités.
Vous avez entendu parler de la Sea Org, l’Organisation Maritime, et très probablement vous allez en entendre parler à l’avenir. Ce n’est en réalité qu’une autre organisation de Scientologie, avec comme différence qu’elle manie du travail et des matériaux extrêmement avancés et que son personnel sont des OTs. Sa mission est d’amener les Clairs à travers les plus hauts niveaux en toute sécurité et certitude et le tout rapidement, et elle a aussi la mission de mettre l’éthique en place sur Terre. Il serait tout à fait impossible tout à fait impossible d’amener en totalité la technologie deScientologie sans mettre en place l’éthique en premier lieu. Nous avons appris que la technologie ne se développe pas dans une zone qui est enturbulée et qui a beaucoup de Suppressifs et des facteurs hostiles au meilleur côté de la vie. Dans les organisations nous faisons des progrès au degré où nous amenons un ordre correct à l’intérieur de l’organisation et des ses environnements immédiats. Seulement alors nous avons une technologie efficace et qui marche. Le seul moment où la technologie de scientologie est inefficace c’est quand elle n’est pas utilisée ou quand elle est considérablement altérée.
Pour vous donner un petit peu d’historique, une sorte de journal de Ron, je dois vous dire quelques petites choses qui se sont déroulées dans les dernières années, desquelles vous n’avez pas été particulièrement bien informés, j’en suis sûr; mais dont vous avez eu quelques rumeurs.
Le 22 janvier 1963 la FDA (Food and Drug Administration) a fait un raid revolver au point sur notre organisation de Washington DC immédiatement après que nous ayons offert notre assistance au président Kennedy dans es programmes nationaux avec l’utilisation de la Scientologie. Sa réponse à cela, apparemment, fut d’ordonner un raid sur notre organisation. A ce moment là j’ai déterminé que les organisations devaient avoir une ligne de défense et que je devais accélérer l’avancée de la technologie et finaliser entièrement le sujet dans une très courte période de temps. J’ai probablement fait quelque chose de l’ordre d’un siècle de recherche en l’espace des quelques années qui ont suivi 1963 et je peux vous aviser maintenant que j’ai terminé l’ensemble de la technologie requise pour aller de wog à OT. Le raid de la FDA, merci aux actions efficaces de l’organisation de Washington et le système de défense que j’ai élaboré et d’autres choses, ce raid n’a finalement rien donné dont nous ayons entendu parler, et à l’heure actuelle j’attends encore d’apprendre qu’ils aient trouvé quelque chose ou qu’une action soit entreprise.
Il y a eu aux Etats Unis plusieurs attaques de la part des impôts sur l’org de Washington DC, sur moi-même, et sur les organisations à but non lucratif du coin, et je souhaite vous aviser que tout ceci a été retardé maintenant, et vous pourriez dire que cela a été mis dans la naphtaline par le gouvernement en attendant de bouger à nouveau. Il y a eu une attaque des impôts sur moi un peu plus tôt cette année et l’année dernière et…, de la part des Etats Unis, et toutes ces actions ont été gagnées par nous-mêmes, ce qui plus ou moins a retiré le danger des organisations de Washington, car le gouvernement utilisait ces attaques en tant que prétexte pour saisir les organisations de Washington. Et ils échouèrent totalement et complètement.
En 1966, sachant que le monde ne continuerait pas sans une autre guerre, et sachant qu’il serait prudent pour nous d’avoir nos matériaux dans un endroit protégé et sécurisé, je suis allé en Afrique australe afin d’établir une zone où cela pourrait se faire. Ce qui se passa là c’est que des gens des pays impliqués commencèrent à m’écrire des lettres de fan par torrents. Je suis passé plusieurs fois à la TV et en radio et ma popularité était très forte et cela ne put être confronté par un type du nom de Smith ainsi que certains autres et ils refusèrent de rallonger mon visa. Il n’y a rien d’autre à rajouter.
Il y a eu plusieurs attaques parlementaires contre nous et l’état de ces attaques est très intéressant. Seul un état, celui de victoria en Australie, a entrepris une action, et tous les autres états furent incapables de mener à bien une action, et l’une après l’autre elles s’arrêtaient.
Avec toutes ces attaques contre nous depuis les 17 dernières années j’ai trouvé qu’après ce qui s’est passé en Afrique du Sud, il était vitalement nécessaire que j’isole qui, sur cette planète, nous attaquait. Les attaques suivaient toujours le même schéma. Elles suivaient toujours les mêmes routes que les journaux. Elles utilisaient toujours le même type de membre parlementaire. Et j’ai pensé que je ferai mieux de jeter un œil minutieux là dessus. L’organisation sous la direction de May Sue employait, et réellement, avait employé bien avant que je revienne d’Afrique du sud, elle avait employé plusieurs espions professionnels qui avaient eu des parcours professionnels longs et avec réussite et ils recherchaient pour nous. Et le résultat de leurs activités, bien que toujours en cours , nous a révélé ce que nous avions besoin de savoir quant aux ennemis que nous pouvions avoir sur cette planète.
Il y a moins de 12 hommes qui sont nos ennemis sur cette planète. Ils sont membres de la Banque d’Angleterre et autres grands cercles financiers. Ils possèdent et contrôlent les chaines de journaux et assez bizarrement ils sont directeurs dans des groupes de Santé Mentale qui se sont développés dans le monde. Maintenant ces types sont des gens intéressants. Ils ont des antécédents fantastiquement corrompus, des enfants illégitimes, sont greffés au gouvernement, assez dégoutant. Et dans un passé assez reculé ont déterminé un plan d’action. Étant en contrôle de la plupart des fournitures d’or de la planète ils ont commencé un programme pour amener chaque gouvernement à la faillite et sous leur coupe, de façon à ce que aucun gouvernement soit capable d’agir politiquement sans leur permission.
Le reste de leur programme apparent était d’utiliser la santé mentale, c’est-à-dire le choc électrique psychiatrique et la lobotomie préfrontale, pour retirer de leur chemin tous les dissidents politiques. Ils étaient les personnes derrière le projet de loi Sibérie, qui a presque été adopté par la Chambre des représentants aux États-Unis, et est passé, si je me souviens bien, au niveau du Sénat, ce qui a donné le pouvoir à tout gouverneur en … de tout État des États-Unis simplement pour cueillir quiconque dans la rue et de l’envoyer en Alaska. Nous avons vaincu ce projet de loi Sibérie et beaucoup d’autres «actes» de la santé mentale de ce genre, mais jamais auparavant n’avions nous vraiment su de qui ils provenaient.
Quoi qu’il en soit, ces gens-là ont obtenu presque tous les gouvernements du monde à leur devoir des quantités considérables d’argent grâce à diverses magouilles. Et ils contrôlent, bien sûr, l’impôt sur le revenu, les finances publiques …. Wilson par exemple, l’actuel premier ministre de l’Angleterre, est totalement impliqué avec ces gens-là et ne parle de rien d’autre en fait.
Ils ont organisé ces groupes de santé mentale qui ont surgi simultanément partout dans le monde et tout ce qui a dans son intitulé santé mentale, ou hygiène mentale, ou d’autres choses de cet accabi, des noms tels que ça, font tous partie de l’organisation qui découle de ces types, moins d’une douzaine hommes réellement. Maintenant, c’est très intéressant, parce que nous, innocemment, avancions en 1950 et avons heurté directement à travers ce très très grand complot. S’il y avait un remède à la maladie mentale, alors les gens diraient: «Vous feriez mieux de l’envoyer à un auditeur », et vous commenceriez à poser des questions, si quelqu’un avait été électrochoqué ou reçu une lobotomie préfrontale. Tandis que seulement par des électrochocs et des lobotomies préfrontales ils pouvaient éliminer efficacement leurs ennemis politiques ou objecteurs.
Alors, bien sûr, ces gens-là sont très suppressifs en réalité, et ils sont en fait très misérables. Ils combattent les Martiens et tout le monde et chacun est leur ennemi. Ils sont très mal servis. Tous leur gens peuvent être achetés pour 100 £. Ces gens-là sont incapables, comme tout suppressif, de réellement achever un cycle d’action et ils choisissent toujours la mauvaise cible à tout propos. Ils ont échoué dans presque toutes les parties de leur mission, sauf celui de faire que tous les gouvernements tombent en faillite et débiteurs de sommes fantastiques. Maintenant, ces gars peuvent lancer leurs numéros à travers de leurs chaînes de journaux. Sir, je ne sais pas si c’est Sir, mais c’est Cecil King et ces chaînes de journaux se déversent jusqu’en Afrique du Sud, puis en Australie, ils vont dans, bien sûr, toutes les parties du monde, et cette chaîne de journaux est ce qui était utilisé pour essayer de nous donner une mauvaise réputation. Il était très intéressant de noter que le seul effort qu’ils aient jamais fait était tout simplement de nous discréditer. C’est ce qu’on pouvait compter sur eux de faire, tout simplement nous discréditer et discréditer notre efficacité. Il n’y a pas le moindre doute dans leur esprit, que notre technologie fonctionne, parce que beaucoup d’autres activités telles que Subub * et bien d’autres ont continué sans être inquiétés par eux. C’est seulement la technologie intensément efficaca de la Scientologie qui a attiré leur attention. Ils ont recueilli des documents plutôt intéressants sur nous, nos gens et nos organisations, et leurs ordres concernant ce qu’il faut faire à ce sujet fait partie de leurs fichiers. Tout cela en fait quelque chose de très intéressant à lire. Nous, bien sûr, avons des copies complètes de leurs fichiers. C’était, bien sûr, leur mauvaise chance de se colleter avec quelqu’un qui avait été formé dans le domaine de l’espionnage. Les gouvernements alliés, ils ont eu une sécurité insuffisante et une loyauté insuffisante parmi leurs propres gens pour repousser nos agents de renseignement, que nous envoyions à leur encontre. C’est une activité de cape et d’épée, qui est plus ou moins terminée à l’heure actuelle.
Nous avons cependant nos propres fichiers sur eux et beaucoup d’entre de ces gens sont corrompus. Je pense que nous avons probablement assez pour les discréditer totalement, si jamais nous devons publié ce que nous savons. Mais notre position à l’égard de cette douzaine de types, je pense qu’ils sont environ dix en réalité, notre … rajoutez-y un couple de leurs principaux hommes de main et vous avez une douzaine. Je pense probablement qu’ils ne réussiront jamais à quoi que ce soit – suppressifs y arrivent rarement. L’inflation graduelle les conduisent là même où leurs propres fortunes personnelles seront probablement éclipsées dans la débâcle qu’ils fabriquent. L’inflation progressive de l’argent sera, bien sûr, rendra aussi leur argent sans valeur.
Maintenant, ces gens ne sont pas notre objectif majeur, nous ne sommes pas même vaguement dédiés à leur destruction. Sinon, nous aurions utilisé depuis longtemps les informations que nous avons sur eux. Si vous étiez au volant d’un camion de pompier en route vers un incendie qui fait rage et et que des chiens se précipitaient après vous, je ne pense pas que vous vous arrêteriez et pour combattre les chiens, sauf si vous étiez complètement fou, bien sûr. Et voilà notre position. Il y a un feu que nous sommes en train d’éteindre et ceci est le chemin sur lequel nous nous sommes engagés le reste n’est simplement qu’un spectacle de côté, qui n’a été qu’entrave et a rendu le travail relativement difficile. Il est assez difficile à conduire avec une douzaine de chiens courant sous vos roues et autour et et aboyant à notre camion.
Mais vous voyez tout de suite que le monde n’est pas plein de gens qui sont contre nous. En fait, ils sont allés beaucoup trop loin et le public a maintenant commencé à se tourner dans notre direction. Ils ont trop dit de mensonges. L’homme qui a été embauché par Sir William Carr, l’un de ces types, pour écraser la Scientologie à travers la presse, a été nommé rédacteur en chef du Daily Mail de Londres. Il a publié dans sa propre colonne beaucoup de choses vicieuses concernant la Scientologie, et à la fin de la route le journal avait perdu 80.000 ventes et il a été rejeté. En outre ce fut le seul journal londonien qui s’est engagé dans un programme de cette nature contre la Scientologie. Récemment un magazine a écrit la lettre la plus intéressante, je pense, que j’ai lu depuis un certain temps. Ils voulaient savoir quand ils pourraient m’interviewer parce qu’ils devaient avoir une histoire sur un homme qui était en train de changer notre époque et qui était et ci et ça et que, loué, plutôt étonnant.
L’état de la FDA est incroyable parce que, dans leurs communiqués de presse qu’ils ont distribués, ils ont dit qu’ils devaient être très prudents avec moi parce qu’ils ne pouvaient pas dire de quel côté je pourrais me tourner et ils ont continué sur des pages entières disant comment les scientologues étaient assez insaisissables et leur ton émotionnel est qu’ils ont peur de nous. Ceci est très intéressant parce que nous n’en avons pas après eux. Mais maintenant, l’attaque est sur la base que nous en avons après eux, ils ne sont pas après nous. En fait, si seulement ils le savaient, nous ne serions pas moins intéressés.
Le programme que j’ai établi et entrepris en Janvier 1963 a été une réussite totale. À l’heure actuelle dans le monde, à part quelques voix aboyantes entendues ici et là, les choses n’ont jamais été plus calmes qu’elles ne le sont maintenant. Nous gagnons à travers cela assez facilement, grâce à la grande vigilance des organisations et de leur personnel, et à travers les services et les agents de renseignement ainsi que par ma stratégie en la matière, le très bon travail de Mary Sue, et l’exécution globale coordonnée par nous tous, et ne nous permettant pas de nous distraire de nos objectifs principaux, et cela nous a amené une très grande victoire. Et parmi tout cela j’ai pu, en dépit de toutes ces autres choses que je devais faire, faire et mener à sa conclusion totale la recherche de Clear jusqu’à OT. Eh bien maintenant, comme vous pouvez vous en douter, je ne mène pas nécessairement une vie tranquille. Je ne suis pas vraiment fait pour une tour d’ivoire ou même un bureau, et mes aventures au cours des quelques derniers mois ont été plutôt intéressantes, c’est le moins que je puisse dire.
Tant que nous sommes insaisissables ou Fabian (NdT : un membre ou supporteur de la Fabian Society, une organisation of socialistes dont le but est d’amener à ma mise en place du socialisme de façon graduelle plutôt que révolutionnaire) notre expansion est forte. Donc, j’ai examiné les statistiques et nous avons grandi en nombre dans la mesure où personne ne pouvait tout à fait mettre le doigt sur ce que nous faisions. Par conséquent, j’ai maintenu une sécurité considérable et continuerai de le faire sur les activités dans lesquelles nous sommes engagés, mais cela n’en fait pas un secret, bien sûr, pour les scientologues. Cela a été mon lot d’introduire une technologie qui était antipathique aux meilleurs plans de souris et d’en subir les conséquences pour les prochaines années. Et le cycle de l’opinion publique est en train d’augmenter à nouveau à mon sujet. Je devais être, selon la presse, un démon complet, et maintenant il semble que je sois un homme qui est en train de changer notre temps, et tout ce genre de chose. Eh bien, je ne pouvais franchement pas prendre soin de ce que le public pensait de moi. Je suis uniquement intéressé à faire le travail.

Et comme je le dis, j’ai eu beaucoup d’aventures le long de cette ligne. En Décembre 1966, je conclus que j’étais allé aussi loin que je pouvais aller sans prendre des mesures plus franches avec notre technologie et j’ai utilisé un très vieux principe de Scientologie, qui consiste à mettre le membre blessé exactement sur et à l’endroit où il a été blessé. Si vous vous étiez cogné la tête sur une porte, un peu plus tard, si vous revenez où ça s’est passé et que vous touchiez votre tête contre cette porte, vous, bien sûr, ressentiriez la somatique complète du moment de l’impact. Ce doit être le point exact pour produire ce phénomène exact. Et donc je décidai que je ferais mieux de sortir et de communiquer avec un point précis ou deux, non pas tant pour moi, mais où les choses étaient arrivées dans les siècles passés, qui étaient vraiment le début de la disparition, où la disparition de cette civilisation existait alors.
Sans rien dire à personne à ce sujet, ou ce que je voulais faire, je suis sorti et pris ma vie entre mes mains pour ainsi dire, et j’ai amené le problème à bien. Le mystère de cet univers et cette zone particulière de l’univers a été, aussi loin que sa piste est concernée, complètement occlus. Personne n’a jamais été capable de faire une percée et en sortir et savoir ce qui s’était vraiment passé. En fait, c’est si occlus que si quelqu’un essayait de le pénétrer, comme je suis sûr que beaucoup l’ont, ils sont morts. Le matériau impliqué dans ce secteur est si vicieux qu’il est soigneusement arrangé pour tuer quelqu’un s’il découvre la vérité exacte.
Donc, en Janvier et Février de cette année, je suis devenu très malade, j’ai presque perdu ce corps, et d’une façon ou d’une autre je l’en ai sorti et j’ai obtenu les matériaux et j’ai été capable de vivre malgré cela. Je suis très sûr que je suis le premier qui soit jamais arrivé en vie à travers toute tentative pour atteindre ce matériau. Ce matériau dont je parle, bien sûr, est un matériau de niveau très supérieur et vous me pardonnerez si je ne vous le décris pas en détail, car il est très susceptible de vous rendre malade aussi.
Maintenant, ma tâche pour le reste de l’année jusqu’à aujourd’hui, c’est à dire les 6 mois qui ont suivi, était de trouver un moyen d’amener en toute sécurité à faire traverser des individus. Il ne suffisait pas que j’y sois arrivé vivant. D’autres personnes auraient à faire de même quand ils auraient atteint l’état de Clair et qu’ils essaieraient de monter à partir de ce point jusqu’au-dessus. Et il y a environ cinq ou six semaines, je fus finalement capable de faire une percée qui permettrait aux gens de passer à travers cette zone en toute sécurité. C’est relativement facile à faire maintenant, pourvu que l’on soit un auditeur très bien formé, et la bande de feu peut être traversée, amenant une personne de l’autre côté indemne, à condition qu’il applique la technologie exacte. Aucun risque d’entrer en collision avec cela à des niveaux inférieurs. Cela concerne la formation de la société elle-même dans lequel nous vivons. Une personne est Claire sur la première dynamique. Il est nécessaire de devenir OT pour être Clair sur toutes les dynamiques, y compris celle de la société et celle de l’univers physique. Donc, j’ai également fait cette percée et je ne me dérange pas de vous dire qu’il a fallu un certain travail. Dans toutes ces 18 dernières années cela a été le plus difficile auquel j’ai dû faire face, et je l’ai fait afin qu’il ne soit pas difficile pour vous d’y faire face lorsque vous serez arrivé à ce niveau.
J’ai formé l’Organisation maritime de OTs afin d’avoir une zone où un scientologue pourrait venir, et qu ‘il puisse en toute sécurité traverser ce dernier mur de feu. Comme la route à OT a avoir avec la confrontation et confronter la vie ainsi que confronter à la fois le mal et le bien alors les gens de l’Organisation Maritime sont également en train de devenir très expérimentés dans la manipulation et la confrontation du MEST. Cela ne fait toutefois pas partie du programme pour les personnes que nous amenons à traverser cette dernière barricade.
Les objections à apprendre la vérité ultime de cet univers et ce qui lui est arrivé et le pourquoi sont si profondément implantées chez les gens qu’il est nécessaire pour tout niveau très avancé, d’être relativement hors de la zone commune et non planté sur la croisée des chemins du monde . Ainsi donc l’Organisation Maritime tout simplement organise des bases qui sont hors de la piste principale des hommes, et dans ces bases, nous allons être en mesure de faire passer les gens à travers, ainsi que gérer les situations à l’égard de la Scientologie pour l’aider à mettre l’éthique sur cette planète.
Un petit quelque chose qui n’a pas grand chose à voir, mais qui peut-être peut vous intéressé, est qu’avec cette récente carrière a été relativement dure pour ce pauvre corps. Je lui ai cassé le dos, rompu son genou, et maintenant j’ai un bras cassé, à cause de la difficulté rencontrée dans ces aventures particulières. On peut bien se demander alors, s’il est en si bonne forme qu’est-ce qu’il fait à se briser le corps? Eh bien, c’est ça le problème. J’ai eu beaucoup de difficulté à descendre au niveau de puissance requis pour un corps et tout à coup, si quelque chose se passe dans son voisinage, je le bougerai d’un coup, ou le tirerai d’un coup dans une certaine direction, et il est très difficile de le garder dans ce genre de condition. Je le garde en vie parce qu’il est un symbole et parce qu’il est encore nécessaire et parce que ce serait bouleversant, du moins du côté des wogs de ce monde, si le symbole de ce corps venait à disparaître, mais c’est certainement difficile pour ce corps et ainsi que difficile pour moi.
En recherchant et en formant les bases j’ai couvert un grand nombre de miles marins, et parce que les navires disponibles ne sont pas encore terminés, je me sers d’un petit yacht, l’Enchanteur, et même si c’est un vaisseau en acier et très très fort, il a néanmoins opéré dans des mers qui étaient bien au-delà de sa classe et de sa capacité. Et construit comme il est avec des moteurs et des technologies wogs, cela a demandé un génie considérable pour faire que ce navire perdure. Pour comprendre l’ampleur de cela, j’ai épuisé plusieurs équipages d’OTs dans l’avancement de cette recherche et sa mise en place en seulement quelques mois. Cela ne les a pas vraiment usés. C’est juste que ce navire a vu passé ces équipages assez rapidement et qu’ils sont ensuite retournés à d’autres travaux et activités pour récupérer.
Comme il n’y a eu que très peu de semaines avant que je ne trouve une bonne voie au travers, ces personnes ne sont pas encore passées à travers le mur de feu de ce qu’on appelle vraiment Section OT III. Donc, ils ont aussi leurs problèmes. Et nous sommes tous embarqués dans faire en sorte que l’ensemble du personnel de l’Organisation Maritime, qui sont admissibles pour ça, aillent sur la section OT III. Et puis nous n’épuiserions plus tant d’équipages. Mais ces gens, ces gens sont magnifiques, ils sont magnifiques. Vous devriez les voir. Bien sûr, ils seraient les stars dans toute organisation dans le monde. Si l’une de ces personnes venaient à passer près de vous, vous les reconnaîtriez sans doute par leur nom, et ils ont une réputation considérable, et ils iraient tout simplement bien peut-être … et peut-être que l’on pourrait dire qu’ils sont nécessaires dans leurs organisations et leurs zones où ils font beaucoup de bien. Mais j’ai déjà fait une expérience, je suis parti de moi-même en Afrique du Sud pour voir si oui ou non un OT ferait du bien tout seul, sans aucune aide, contre l’environnement autour de lui, et j’ai découvert qu’il ne ferait pas beaucoup de bien. Mais un groupe d’OTs serait tout à fait irrésistible et ils sont nécessaires à la réalisation de ce type d’opération. Donc les OTs vont mieux avec des OTs.
La mission des organisations est de former la première partie du pont à partir du monde wog jusqu’au niveau de Clear. C’est aussi loin de Clear à OT car àa l’est de wog à Clair. Les organisations exercent magnifiquement leurs actions. La seule chose qu’ils pourraient améliorer serait maintenir l’éthique plus fortement et de faire que la technologie soit encore mieux délivrée, faire que leurs examens soient plus précis, vu que les ennuis sans fin viennent de mauvaises attestations, et que l’expansion s’accroisse dans le public plus rapidement. C’est ce que les organisations devraient être en train de faire. L’auditeur individuel et le scientologue accomplissent leur mission très très bien et font des merveilles. Il n’y a pas assez d’éloges que je puisse leur donner.
Dans les grades inférieurs on est surtout préoccupé par soi-même et son propre cas ou sa famille immédiate, mais comme on monte vers le haut on devient plus soucieux de l’environnement et du monde dans lequel on vit, et avec cette préoccupation vient la réalisation que tout n’a pas été bien. Et il est très vrai qu’une grande catastrophe a eu lieu sur cette planète et dans les 75 autres planètes, qui forment cette confédération, il y a 75 millions d’années. Depuis ce temps c’est devenu un désert et il a été le lot de seulement une poignée d’hommes d’essayer de développer sa technologie jusqu’à un niveau où quelqu’un pourrait s’aventurer vers l’avant, pénétrer la catastrophe et la défaire. Nous sommes sur le bon chemin pour faire que cela se produise. Comme sa capacité à faire face augmente son niveau de responsabilité augmente. Et un OT ne peut pas être un OT dans un monde qui est fou ou un univers qui est dément.
Bien que la portée de l’œuvre est presque inimaginablement vaste il est néanmoins vrai que nous faisons des progrès définis et positifs sur cela et nous allons y arriver. Nous n’avons plus à faire avec la durée de vie d’un homme, qui est de l’ordre de 70 ans (NdT : données de 1963 – depuis la durée de vie s’est allongée), non, nous avons affaire à des siècles. Et nous avons assez de temps aux niveaux supérieurs pour l’amener à bien, à condition que nous travaillons assez rapidement aux niveaux inférieurs et dans le cadre de la société elle-même pour l’empêcher de se détruire avant que nous atteignons nos buts et objectifs. C’est peut être un peu au-dessus de votre réalité de dire que nous avons l’intention de sauver ce secteur (NdT : secteur de cette galaxie). Personne n’a été en mesure de le faire durant ces 75 millions d’années. Nous sommes les premiers. Dans cette période de temps, il n’y a rien eu d’autre que de la souffrance et de la misère pour ses populations. La vie n’est pas nécessairement un gâchis misérable et une population planétaire n’est pas nécessairement composé de forcenés. Il est très facile de remédier à la situation générale. Il y a beaucoup, beaucoup de gens dans la société qui ne seront que trop heureux de nous avoir, qui ne seront que trop heureux de vous aider, et qui seront heureux d’aller de l’avant. Que la maladie, dont ils souffrent, est réellement conçue pour arrêter ou empêcher un mouvement tel que le nôtre, n’est pas d’une grande considération. Nous avons déjà maîtrisé les choses nécessaires pour permettre la victoire ultime.
Eh bien, j’espère que cet exposé, que je viens de vous donner est quelque peu instructif et qu’il vous aidera à comprendre ce qui se passe. La situation est bien en main. Ce que nous faisons est extrêmement conservateur à bien des égards et c’est tout à fait nécessaire et bien que chacun ne peut être au plus haut échelon, ou des bases et domaines avancés de la Scientologie, il est en fait tout à fait louable de faire partie de ses organisations tout au long de la ligne. Chaque homme, chaque fille sert. Sans votre soutien, nous ne pouvions rien faire et nous sommes très heureux de votre soutien. Tout élément suppressif est voué à nous combattre durement et là où il est autorisé à entrer dans l’organisation et qu’on lui laisse le droit de réduire à rien nos plans et activités, nos objectifs et même nos gains, nous perdrons à ctte extrémité. Nous devons donc avoir un périmètre éthique très serré à l’intérieur de nos organisations. Et ces gens qui font des remarques désobligeantes à propos de ce qui se passe sont tout simplement à leur façon d’essayer d’arrêter la marche en avant. Tout ce qu’ils vont vraiment réussir à faire est de stopper leur progression.
Comme vous ne m’avez pas entendu parler moi directement, ou de moi directement depuis quelque temps, j’ai pensé que je ferais mieux d’avoir une conversation avec vous, et vous dire de quoi retournait ce sujet, et vous dire où les choses en étaient maintenant. Et je peux vous assurer que toute personne liée avec la grande Catastrophe si lointaine dans le passé est morte depuis presque la même longueur de temps. Ils ont provoqué la catastrophe et ils ont péri dans les 6 ans qui suivirent. Nous n’avons pas d’ennemis sauf des hommes suppressifs, en pleine dramatisation, qui sont eux-mêmes les victimes de quelque chose qui est arrivé ici. À partir de là, le monde va changer, mais si il change du toutau tout, et s’il se redresse, ce sera à cause du Scientologue, ce sera à cause de l’auditeur et de son habileté technique, ce sera à cause de l’organisation et des membres du personnel des organisations et de leur dévouement. Dans tout ce vaste univers il n’y a pas d’autre espoir pour l’homme que nous. Ceci est une énorme responsabilité. Je l’ai portée seul trop longtemps. Vous la partagez avec moi maintenant. Ceci est cependant le jeu dans lequel tout le monde gagne. Peu importe l’action éthique entreprise, peu importe les activités qui vont progresser, car au bout du compte tout le monde va gagner. Je suis très reconnaissant du fait que vous existez. J’ai besoin de votre aide. J’ai besoin de votre soutien. Et peu importe ce que vous faites en Scientologie, en dehors ou à l’intérieur des organisations, vous m’aidez et vous nous aidez et vous progressez également à la résolution de l’aberration, de la guerre et de la consternation dans cet univers. Une différence essentielle entre nous et ceux qui font de tels efforts, est que nous savons où nous allons, nous savons ce que nous faisons et nous avançons sur une piste, louable, décent et très positive. Nous faisons notre travail. On ne peut pas en dire autant des autres. Je suis très heureux d’avoir eu cette occasion de vous parler et je l’espère que les informations que je vous ai données sont d’une aide certaine et vous aideront à clarifier ce qui se passe, à dissiper des doutes ou des merveilles et, plus important encore, je l’espère, ce sera utilisé dans l’alignement de l’effort à aller vers l’avant et de faire un monde meilleur et un univers meilleur. Je vous remercie beaucoup d’être ici. J’apprécie ce que vous faites. J’ai besoin de votre aide et je suis très reconnaissant pour ce que vous avez fait. Au revoir pour le moment. Je vous reverrai au bout de la ligne de l’autre côté du pont.

Fin de la conférence

Share

Commentaire 1 à RON’S JOURNAL 67

  1. Avatar José Le Veilleur
    José Le Veilleur dit :

    Un énorme Merci pour ce partages!
    Ça aide à se remettre sur But !

    😉