Noël en 1980…

tree

1980 se termine et nous allons entrer en 1981. Je voulais juste vous dire « hello ».
On dit qu’un homme est connu par la haute qualité de ses amis. Je dois donc être très bien connu, je pense que je suis très fortuné d’avoir un ami tel que vous.
On doit à son ami rendre quelque compte sur soi. Vous devez vous demander ce que je faisais récemment. Vous voulez savoir ?
Tout d’abord je vais aussi bien que l’on peut l’espérer pour quelqu’un d’aussi vieux que plusieurs trillions d’années. Je ne fais plus de moto et conduis peu. Les bons vieux jours me manquent, quand je naviguais sur l’Apollo. Etre assis au sommet d’une montagne en regardant la mer n’est pas un substitut au fait de la naviguer.
Et bien, malgré toutes les affiches de voyage disant que tout le monde a besoin de vacances, je n’ai pas succombé à la tentation. J’ai été vraiment très occupé.
Dans la zone technique, au début 1980, comme vous le savez, le Rundown de Purification a été mis en place suivi par le Rundown avec les objectifs a été publié.
Du travail additionnel a été fait sur NOTs.
Un couple d’autres recherches sur les bas niveaux sont prêts à être publiés — un deux est dans le domaine de la clarification de mots et de la grammaire. J’ai aussi écris 15 scripts de film en 1980, pour compléter la série des films techniques.
Au bout du compte, cela a été une année de progrès dans le champ du développement technique.
Vers la fin de l’été j’ai eu un peu de temps libre — ce qui est inhabituel, je vous assure — et j’ai fait quelque chose que je n’avais pas fait pendant longtemps, j’ai écris un roman de science fiction !
En fait, j’étais un peu dégouté de la façon dont les psychologues et les chirurgiens du cerveau sabotent les gens, j’ai donc écris une histoire de science fiction basée sur les conséquences qui pourraient se produire si ces psys continuaient de cette manière.
C’est de la science fiction pure et dure, juste pour le fun. Il se trouve que c’est l’un des plus grands romans de science fiction jamais écrits ! Il fait 438 800 mots. Je ne m’en rappelle pas de plus gros que cela. Un roman habituel fait environ 120 000 mots. C’est de l’action rapide. Son titre en est : « L’Homme : Espèce en danger ».
Je l’ai écrit aussi pour d’autres raisons. À l’automne 1980, j’ai célébré un demi-siècle en tant qu’auteur professionnel — 1930 jusqu’à 1980.
C’était intéressant de voir que ma vitesse d’écriture était plus rapide maintenant qu’elle ne l’était dans mes grands jours d’auteur des années 1930.
De toute façon le roman est en chemin chez les éditeurs – il s’adresse au public en général, et vous devriez le trouver dans toutes les librairies.
Après avoir fini de m’amuser à écrire ce roman, je me suis pris par la peau du cou et me suis remis à un travail plus sérieux.
Comme vous le savez, je n’ai jamais écrit beaucoup à propos du comportement et de la conduite idéale pour l’être humain.
En lisant les journaux et en errant dans la société, il était devenu plutôt évident que l’honnêteté et la vérité n’étaient plus à la hauteur qu’elles avaient autrefois. Les gens et même les petits enfants dans les écoles ont eu l’idée que des standards de morale élevés étaient quelque chose appartenant au passé.
L’Homme a dans ses mains aujourd’hui beaucoup d’armes violentes. Il n’a pas le code moral qui va avec.
En regardant autour, il m’a semblé que les ennuis ou bouleversements que vous pouvez avoir viennent du fait que le gouvernement et beaucoup de gens ainsi que les médias sont joliment immoraux ! La vérité n’est pas avec eux !
Je me suis donc demandé si nous pourrions faire quelque chose à ce sujet. Et j’ai trouvé quelque chose d’étonnant : apparemment il n’y a jamais eu de code moral basé sur le sens commun. Dans le passé, les philosophes n’avaient aucun principe de base à utiliser pour réellement en créer un. Nous l’avons fait. J’ai donc créer un petit livre sur comment augmenter son potentiel de survie.
Alors bien sûr, à première vue, cela ne semble pas beaucoup. Mais en réalité c’est une vraie situation : les psychologues et psychiatres matérialistes ainsi que leurs employeurs, les gouvernements, ont éjecté les influences religieuses qui étaient utilisées dans la société. Bonnes ou mauvaises, ces influences étaient les seuls codes moraux standards. C’est même contre la loi d’enseigner aux enfants de dire la vérité et de ne pas tuer l’enseignant dans les écoles. C’est un fait ! La Cour Suprême des USA a fait que l’État du Kentucky enlève les Dix commandements qui étaient affichés.
Et bien je n’avais jamais beaucoup pensé à cela auparavant. Et c’est toute une opération qui se met en place.
Alors j’ai eu une idée : que se passerait il, si quelqu’un mettait en place un code moral non religieux ? Un qui plairait aux gens. Un qui serait populaire et pourrait être appliqué. Un qui augmenterait le potentiel de survie de l’individu au sein de ses proches. Et un que le public pourrait se passer aux uns et aux autres. Alors j’en ai concocté un.
J’ai écrit un petit livre, peu cher à imprimer, pour l’homme de la rue.
Ce n’est pas une publication de l’église. Ce n’est pas religieux. C’est appelé « Le chemin du bonheur ». Il peut être donné par les orgs, naturellement, mais il est réellement destiné à être distribué par les policiers et les banques — et ils le feront pour s’aider eux-mêmes.
J’ai regardé les ennuis que vous pourriez avoir et le fait est, qu’ils viendront principalement des gouvernements et des médias et des mensonges publics. Donc, même si cela prend un certain temps, je pourrais au moins faire cela à ce sujet : commencer une grande campagne au niveau du grand public, et non pas parmi vous.
J’ai aussi fait un nouveau Rundown qui va avec ce petit livre. L sera disponible dans les orgs class4. Il s’appelle « Le Rundown du Bonheur ». Il est basé sur le livre même si le livre lui-même sera dans les mains du grand public. Il peut être fait avant ou après les grades (o à 4). Probablement il se fera après le maniement des drogues. C’est un Rundown assez long et fera que les orgs soient affairées.
Le livre est fini maintenant, et il est en voie d’être imprimé, commercialisé et distribué. Je pense que quand vous le lirez vous serez d’accord qu’il a un potentiel pour changer la façon de penser du public. En fait, c’est le business dans lequel nous sommes engagés.
C’est une société plutôt barbare. Nous avons une tech nouvelle. Nous savons ce que nous faisons. Et nous sommes, peu à peu et personne après personne, en train de changer cette société pour le meilleur.
Quelqu’un a eu l’habitude de noter les choses en scientologie qui ont été reprises par la société et utilisées. La plupart du temps ils ne nous en donnent pas le crédit. Mais c’est une réalité. Dans les trente dernières années c’est devenu une liste impressionnante. Couramment même les psychologues sont affairés sur le fait que l’on revienne à la vie après être mort.
Nous avons un effet sur les sociétés dans le monde.
Et c’est pour cela que je vous admire. Vous êtes là, en train de faire votre boulot. Je sais que ce n’est pas facile. Je le ressens. Mais par dessus tout, dans la brume de cette société défaillante, vous laissez votre empreinte.
Je suis très heureux que vous soyez là. Je suis heureux que vous soyez mon ami.
Bonne chance à vous pour cette année à venir. C’est une année qui est dans vos mains. J’ai confiance que vous allez bien faire cette année. Le futur est nôtre !

L. Ron Hubbard
Fondateur

LRH ED 231, 25 December 1980

Share

Commentaire 1 à Noël en 1980…

  1. J’aimerai prendre rendez-vous pour avoir plus d’infos sur votre groupe.
    J’habite à Paris.
    Merci d’avance.