• Archives de la Catégorie Technique
  • COMMENT AVOIR

    head
    Par Jim Logan sur Milestone 2

    En décembre 1961, Ron Hubbard fit une conférence à un Congrès (Le congrès des mains propres) à Washington DC, intitulée l’Avoir, une qualité d’atteinte. Dans cette conférence la définition définitive d’Havingness (l’Avoir), un sujet sur lequel il a travaillé durant des années, fut donnée et fut aussi publiée en tant que HCOB :
    « L’Avoir est le concept d’être capable d’atteindre. Pas d’avoir est le concept de ne pas être capable d’atteindre.
    Une retenue fait que l’on sent qu’il/elle ne peut atteindre »
    . HCOB 11 Jan 62, Vérification de Sécurité.

    Les conférences du St Hill Briefing course qui ont suivi ce Congrès s’adressent à ce concept de « atteindre/Avoir/retenue. » Un synopsis de ces matériaux est couvert dans l’HCOB 17 Jan 1962 Issue 2, Responsabilité à nouveau.

    « La façon dont un être est accroché à des masses persistantes est dû au mécanisme de lui faire croire que certaines choses sont indésirables. Ainsi il ne peut pas les avoir. Il peut seulement les combattre ou les ignorer. De toute façon, elles ne sont pas as-isées*. Ainsi elles persistent. »
    « Seules les caractéristiques non désirables tendent à persister. Donc, les valences ou les traits de valence les moins désirables persistent.
    La façon de ne pas avoir est d’ignorer ou combattre ou se retirer de. Ces trois façons, ignorer, combattre ou se retirer, se résument à ne pas avoir. Elles aussi se réduisent à ne pas prendre responsabilité pour ces choses.
    Ainsi, nous pouvons définir la responsabilité comme le concept d’être capable de prendre soin de, d’atteindre ou d’être. Pour être responsable de quelque chose on n’a pas besoin de prendre soin, d’atteindre ou être cette chose. On a simplement besoin de croire ou savoir que l’on a l’aptitude à prendre soin, atteindre ou être.
    « Prendre soin de » est un concept plus grand que, mais similaire à : «  Démarrer, Changer, Arrêter ». Cela inclut garder, aider, aimer, être intéresser au sujet de, etc.
    Quand on a fait ces choses et qu’ensuite on a eu des échecs par le biais des overts et des retenues, on suit des cycles descendants qui vous font passer de soin, atteinte et être de façon compulsive et obsessionnelle pour s’inverser en se retirer de, combattre ou ignorer.
    Ce qui va avec ignorer, c’est oublier ou occlusion. Ainsi une personne a une occlusion sur des valences passées, et les vies passées sont hors de vue. Celles-ci reviennent en mémoire seulement quand on a regagné le concept qu’elles peuvent être atteintes ou que l’on ose être à nouveau celles-ci ou que l’on leur prête attention.
    Ici se trouve la cause et le remède à l’occlusion de la piste entière.
    Il y a beaucoup d’utilisations sur ces principes.
    Les sec-checks tirent les retenues et les overts ce qui ouvre les portes.
    Toutes les somatiques chroniques et les schémas de comportement sont contenus dans des valences et on ne peut remonter à ces valences grâce à la vie présente étant donné que l’on ne peut atteindre que cette vie-ci, on ne fait attention qu’à cette vie présente et on est en train d’être cette vie, donc cette vie présente est une zone de responsabilité.
    Toute difficulté réelle vient de « pas de responsabilité. »
    Cependant, on peut utiliser ces principes même sur la vie présente avec des gains considérables. »

    Les conférences du début janvier 1962 telles que Sec checks, Retenues et Nature des Retenues, décrit clairement les mécanismes réels qui se jouent en ce moment dans les luttes entre L’Élise de scientologie de DM avec M&M et leurs semblables (M&M signifie MarK Rathbun et Mike Rinder).
    La citation ci-dessus de l’HCOB Responsabilité à nouveau, est la voie de sortie pour les deux côtés de ce GPM. Malheureusement pour ces êtres, ils sont occlus et cette réponse est occluse avec chaque jour un overt continu contre leur Dynamique au fur et à mesure qu’ils plongent davantage encore et encore dans la boue.
    En vérité, la voie de sortie pour ces personnes existe. Merci à la Scientologie et aux Scientologues du monde entier, qui apprennent et appliquent les outils incroyables que nous avons.
    Certains d’entre nous à Milestone 2 ont été en quelque sorte attrapés dans les feux croisés car les deux côtés nous tirent dessus, chacun nous accusant d’être soit les « SP squirrels qui sont juste dans leur cahutes avec M&M » et d’un autre côté « ils sont les Nazis fondamentalistes de KSW dans les cahutes de DM ».
    Nous sommes Scientologues, et en aucune sorte accroché dans un GPM prenant par erreur la Scientologie pour autre chose que ce qu’elle est. Nous sommes libres de ce drame.
    L’Avoir et l’aptitude et le désir d’atteindre en tant que résultat d’apprendre et d’appliquer la Scientologie sont justes aussi bons que ce que celle-ci peut donner !

    *as-isées : vues exactement comme elles sont

    Share

  • Le secret pour devenir OT.

    ladder1
    Par Jim Logan

    En 1957, les recherches et découvertes (R&D) ont permis de déterminer la définition de Thetan Opérant en clarifiant les découvertes précédentes concernant cet état en Scientologie. Ceci est publié dans l’HCOB, Procédure de Clair, Définitions, Buts, du 3 décembre 1957 :
    « Un Thetan Opérant peut être au point cause de façon consciente et à volonté, sur la Vie, la Matière, l’Energie, l’Espace et le Temps, subjectivement et objectivement. »
    « Cette définition concrète de thetan Opérant est le vrai but de l’auditeur et si elle est accompagnée d’une compréhension totale, on obtiendra les meilleurs résultats possibles. »

    Ce terme « cause » apparait dans la définition de « responsabilité ». Donc, OT/cause/ la volonté/ le savoir/ la responsabilité vont de pair.
    En 1959, la Recherche et Découverte qui a mené à recouvrer l’état de OT, a été dirigée vers la zone des overts- c’est à dire, des actions causées qui étaient nuisibles d’une façon ou d’une autre à une ou plusieurs dynamiques. A l’époque, une des méthodes de maniements de ces overts était de poser la question toute simple : « Qu’est ce que tu as fait ? »

    Ce concept va plus loin car l’overt va causer une « retenue » aussi, c’est à dire que l’individu va ensuite avoir l’action de retenir. La question simple dans ce cas, était : » Qu’est ce que tu as retenu ? » Donc, cause inclut à la fois, l’overt et l’action subséquente de retenir l’acte.
    Pour qu’un overt s’accroche à la personne, celle-ci doit, d’une façon ou d’une autre, éviter de prendre responsabilité pour le fait d’avoir causer un effet. Le déni d’avoir causer une action quand on a fait l’action, est un déni d’un état d’opération et de causalité ; c’est un déni de responsabilité. Ces termes vont de pair et décrivent la même chose : l’aptitude à être Cause sur le savoir, l’action, le MEST, la vie, les Dynamiques.

    Un thetan va se restreindre lui-même s’il considère avoir fait quelque chose qu’il ne désirait pas faire, ou s’il a fait quelque chose et nie sa propre responsabilité pour avoir commis un acte « indigne » de son propre point de vue. On peut aussi définir ce type d’acte comme quelque chose qu’il ne pourrait pas ou ne voudrait pas subir facilement.
    Un thetan va se donner à lui-même le pouvoir d’agir s’il a foi entièrement en sa capacité d’agir.
    Au cours de sa vie, un être va faire des choses. Si cette action est niée comme dans le cas d’overts contre une ou plusieurs dynamiques, l’être va amoindrir sa responsabilité pour ses actions et une spirale descendante d’aptitude va se produire au fur et à mesure qu’il se retient de plus en plus.
    En plus du fait de faire quelque chose d’indigne, il y a l’effort de l’individu pour « ne pas savoir » qu’il l’a fait. Il va aussi faire en sorte que la cible de l’overt, soit dans un « ne pas savoir » à ce sujet. Par exemple, une personne vole l’I-Pad d’une autre personne. Elle ne veut pas que la cible de l’overt sache que c’est elle qui l’a commis. Elle ne veut pas que cette personne sache où l’IPad a atterri. Cet effort de ne pas savoir rejaillit sur elle-même car elle va camoufler le fait qu’elle a volé l’objet à elle-même ainsi qu’à l’autre personne.

    Tous ces « ne pas savoir » amoindrissent le savoir ainsi qu’ils amoindrissent la responsabilité pour agir et donc, l’être va devenir moins capable de contrôler ses propres actions, les objets et sa vie, car il se retient de savoir ce qu’est la vie. Il devient plus stupide et moins capable. Les souvenirs de sa vie sont de moins de moins disponibles. Il va finir par oublier son propre track d’existence. Il devient de moins en moins conscient des choses, des objets et des gens et il est le propre acteur de sa baisse de conscience.
    En 1961, la Recherche et Découverte a démontré le fait que, lorsqu’on obtient des gains en audition, la responsabilité pour avoir fait des choses, augmente. Le savoir enterré ressurgi lorsqu’on enlève les « ne pas savoir » de son existence et en plus de cette résurrection de la connaissance, les overts que l’on a fait et commis, arrivent à la conscience. C’est à ce moment que l’art et la thérapie du Sec check entrent en jeu.
    La raison fondamentale derrière le confessionnal est de permettre à l’individu de « savoir « à nouveau et de l’aider à enlever les « ne pas savoir » dans sa piste de temps.

    Vous aidez l’être à découvrir ce qu’il ne sait pas puisqu’il a des « ne pas savoir » quel qu’ils soient. Il ne s’agit pas de jouer au redresseur de torts ou de contrôler ou de punir la personne, mais c’est un moyen d’enlever les « ne pas savoir » du cas, et de recouvrer un état de savoir où l’on est capable de contrôler ses actions et où on est responsable pour la vie et l’existence (Réf. SHSBC bande du 15 juin 1961, Not –Know, Ne pas Savoir).

    Toute aberration contient une inconnue ; d’où la maxime : si le gars sait tout à son sujet ce n’est pas cette chose là qui lui cause des ennuis.
    Le désir de savoir va de pair avec le désir d’avoir causé, va avec le désir d’avoir agi et avec le fait d’assumer qu’on est Cause. Cela va de pair avec toutes aptitudes OT existantes ou qui doivent être recouvrées et pour lesquelles on désire assumer la responsabilité.

    Qu’arrive-t-il à un être qui fait des gains en audition, qui est même devenu Clair et qui ensuite replonge, rechute, perd ses gains ? Qu’est ce qui fait qu’un cas garde ses gains ?
    C’est la même chose qui fait qu’un jour on sera OT. Volonté d’assumer le statut de Cause. L’honnêteté avec soi-même sur ce que l’on a pu faire et ce que l’on fait dans le présent. L’asisness des choses, et la connaissance de ce qui se passe, le savoir de ce qui se passe.

    En montant le pont, son propre niveau de causalité augmente, et même temps la conscience de ce que l’on a fait commence à revenir. A différents moments, c’est une bonne idée de regarder son track et de l’inspecter ; et soit, d’en assumer la responsabilité par une inspection honnête, soit de mettre vos rudiments bien en place, ou même de recevoir un bon confessionnal au moment approprié ; on retire les « ne pas savoir » et on recouvre l’aptitude à assumer le point Cause sur ses propres actions. Plus on s’approche d’état d’existence élevés, et plus on devient capable d’assumer ses actions, d’assumer la responsabilité d’avoir fait quelque chose et ce qui coupait vos aptitudes à la racine disparaît.

    On est responsable, on peut savoir, on est capable d’atteindre et d’être cause, d’être effet et de véritablement atteindre le rétablissement de l’aptitude à opérer en tant que thetan.
    La route vers OT est pavée de vérité. Toute l’idée derrière OT est de recouvrer l’aptitude à être cause. Et si l’on est pas cause ou que l’on nie être cause, et que l’on installe des « ne pas savoir » sur différents flux, alors soit on atteindra pas cet état, soit on rechutera en l’approchant : l’état de Thetan Opérant.
    Remarque importante : Rien de ceci n’implique le blâme, la honte ou le regret. La responsabilité est une toute autre affaire. Si vous avez traversé la route, vous avez traversé la route. Si vous avez fait à diner, vous avez fait à diner, si vous avez frappé le chien, vous avez frappé le chien. C’est un fait que vous êtes maintenant de l’autre coté de la route, que vous avez quelque chose à manger et que Médor est maintenant en train de grogner.

    Share

  • BEAUCOUP SONT APPELÉS, PEU SONT CHOISIS

    a-man-on-a-hill
    Par Lana M.
    Quand je fus recrutée pour la Sea Org, la citation de LRH “ Beaucoup sont appelés — peu sont choisis” me fut donnée par le recruteur. Elle me dit que la Sea Org «était un corps d’élite, et bien que beaucoup soient Scientologues, il n’y en avait que quelques uns dans la fraternité de la Sea Org, là où ils sauvent la 4e dynamique. Cela m’a semblé le choix éthique et responsable à prendre, et c’est ainsi que j’ai commencé mes 17 ans de carrière dans la Sea Org.
    Cette même citation « beaucoup sont appelés-peu sont choisis » était sur le poster affiché sur le mur à ce moment là, et ce fut une citation que j’ai vue et entendue des centaines et des centaines de fois au cours des 20 ans qui ont suivi. Lisa Frau fut, quelque temps après, photographiée en uniforme de la Sea Org et devint le poster pour la SO, avec la citation de LRH en dessous et une arrière plan figuré par un univers d’étoiles. Je n’ai jamais su d’où cette citation de LRH provenait et on ne m’a jamais montré ni fait lire lé référence de LRH ou la citation spécifique. Je n’ai jamais pensé à demander à la voir.
    Naturellement la citation vient originellement de la bible du Toi James, et on le trouve dans Mathieu 22 :14. Dans des bibles plus récentes la citation fut changée de cette façon : « beaucoup sont appelés » par « beaucoup sont invités » :
    « Jésus leur parla en paraboles, et il leur dit : Le royaume du ciel c’est comme un roi préparant un banquet de mariage pour son fils. Il envoie ses servants à ceux qui ont été invités pour leur dire de venir, mais ils refusèrent de venir. Et puis il leur envoya davantage de servants et leur dit « Dites à ceux que j’ai invité que j’ai préparé mon dîner : mes plus beaux bœufs ont été tués pour l’occasion, et tout est prêt. Venez au banquet de mariage. Mais ils ne prêtèrent guère d’attention à cela et continuèrent, l’un dans son champ, un autre dans son business. Les autres saisir ses servants, les maltraitèrent et les tuèrent. Le roi devint enragé. Il envoya son armée et détruisit ces meurtriers et brula leurs villes. Puis il dit à ses servants : « Le banquet de mariage est prêt, mais ceux que j’ai invité ne méritaient pas de venir. Allez dans les rues de la ville et invitez tous ceux que vous rencontrerez. » Et les servants allèrent dans les rues et rassemblèrent tous les gens qu’ils purent trouver, qu’ils soient bons ou mauvais, et le hall du mariage fut rempli d’invités. Mais quand le roi arriva pour voir les invités, il remarqua un homme qui ne portait pas de vêtements de mariage. »Ami », demanda-t-il, comment se fait-il que tu sois venu sans habits de mariage ? L’homme resta là sans rien dire. Alors le roi dit à ses serviteurs « attachez lui les pieds et les mains et jetez le dehors, dans le noir, là où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car beaucoup sont invités, mais peu sont choisis. »
    Histoire plutôt gore et méchante d’un roi abusant de son pouvoir, et l’interprétation intéressante de cette parabole ne signifie pas que Dieu invite beaucoup de gens, en repère certains et n’en garde que quelques uns. Si c’était vrai, le milieu de la parabole n’aurait aucun sens. Apparemment elle signifie que dieu appelle tout le monde et leur donne le pouvoir de répondre— mais pour être choisi, nous devons répondre à l’appel, en utilisant le pouvoir que Dieu nous a donné dans ce but.

    Je peux voir la corrélation entre la citation tirée de la bible du roi James et comment « Beaucoup sont appelés – peu sont choisi » est utilisée par les recruteurs de la Sea Org. Beaucoup sont appelés à joindre la Sea Org, mais seulement quelques uns répondent à cet appel et prennent la responsabilité de faire quelque chose à propos de la 4e dynamique.

    Je fus donc étonnée récemment de voir l’utilisation réelle de cette citation par LRH, et cela n’a rien à voir avec LRH parlant de la Sea Org ou du recrutement pour le staff. Cela n’a rien à voir avec la 4e dynamique, le groupe ou l’organisation. En fait cela n’a à voir qu’avec le fait de s’entrainer pour devenir auditeur, et l’importance de cet entrainement pour devenir OT. L’utilisation de « beaucoup sont appelés-peu sont choisis » montre un tout autre accent, et à mon avis a été utilisé hors de contexte par le management de l’Église pendant des dizaines d’années.
    S’ils avaient utilisé la citation de LRH et la conférence dont elle est tirée, de la façon dont c’était voulu, imaginez combien le monde de la Scientologie serait de nos jours…

    Extrait de la conférence du SHSBC du 7 Nov. 1963 – LA RELATION DE L’ENTRAINEMENT VERS OT.
    « Vous êtes des gens très chanceux. Vous êtes des personnes très fortunées. Vous arrivez du fond du track, vous avez vécu toutes ces années, vous avez fait toutes ces choses stupides, et vous arrivez ici avec une chance de vous en sortir.
    Cette chance est aussi bonne que vous pouvez auditer. 9a ne peut pas être mieux.
    C’est une bonne chose si quelqu’un qui devient complètement Clair ou va jusqu’à OT, de s’entrainer. S’ils veulent y arriver ils vont devoir aussi s’entrainer.
    Je peux vous voir, avec vos manches relevées, suant, avec 3 ou 4 personnes que vous auditez, et ils continuent de vous demander des questions stupides du genre « Qu’est-ce que cette chose appelée Echelle des Tons ? Je ne savais pas que je devais étudier la musique afin de … »
    Et ils sont inquiets à propos de leurs problèmes de temps présent ? Ils viennent en séance et ils veulent vous parler à propos de leur bagarre qu’ils ont eue avec leur femme, et ils veulent que cela soit nettoyé. C’est un problème de temps présent. Mais en fait ils sont inquiets à propos de leur fils. Et puis il y a leur tante Agnès — elle a commis un acte néfaste terrible contre eux : elle n’est pas morte et ne leur a pas laissé d’argent. Et ainsi de suite, et encore et encore et encore et encore. Je peux vous entendre maintenant, après avoir manié tout cela dire « super », et puis le gars dit « Et bien c’est quoi cette puissance merveilleuse que je dois récupérer et tout cette sorte de chose ? »
    À moins que vous ne les entrainiez, à moins qu’ils ne deviennent un auditeur complètement entrainé, ils n’ont réellement pas la moindre chance.
    Quand vous commencez à entrainer quelqu’un, en fait toutes ces personnes sont tous présélectionnées parmi toutes les races existantes sur Terre aujourd’hui. Ils sont arrivés et se sont enrôler. Qu’ils soient là signifie qu’ils sont les présélectionnés pour commencer. Ce n’est absolument pas un échantillon de la population du tout. C’est une grande minorité de la population, certainement composée des 10% des gens les plus intelligents dans le monde.
    Donc vous avez à faire avec un groupe spécialisé, spécialement sélectionné. Ces personnes vont monter avec une plus grande sélection par des niveaux d’entrainement avancés. La confrontation, la persistance requise de ces personnes—et ce qui vient avec, les désappointements et les bouleversements— si vous ne pensez pas que c’est un processus de présélection vous devriez y jeter un œil un de ces jours. Et ceux qui ont survécu ce processus particulier ont simplement démontré le fait qu’un jour de façon évidente ils deviendront OT. C’est aussi simple que ça.
    Au moment où vous êtes passé à travers cette présélection, alors, vous êtes pratiquement un super génie !
    Que se passe-t-il après que quelqu’un soit monté tout en haut de la charte ? Et bien à cette étape du jeu, ils sont probablement entrainés, mais très certainement ils doivent encore s’entrainer en dépit des présélections et autres choses qui les ont amenés jusqu’ici. Ils ont intérêt à être plutôt bien entrainés.
    La meilleure façon et la plus sûre de devenir OT, alors, est d’être un super auditeur, pour différentes raisons, incluant l’aplomb nécessaire pour confronter le bank.
    Les nouvelles personnes — vous pouvez les faire aller mieux. Ça vaut la peine de le faire, il n’y a rien de mal à ça. Vous pouvez faire qu’un mariage aille mieux, et faire qu’un enfant soit plus heureux, et vous pouvez faire que la vie devienne supportable, et ainsi de suite. Mais en réalité vous devez savoir très bien auditer dans cette direction juste pour faire que la vie soit supportable pour vous pour être capable d’aller jusqu’à OT. Un non-scientologue est tellement entouré de confusion que leur temps présent est insuffisamment calme pour eux pour faire des progrès vers OT.
    Beaucoup sont appelés mais peu sont choisis. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles ce track et ce chemin sont un track et un chemin limité. Je ne dis pas ça pour signifier que tout le monde ne pourra pas devenir OT. Mais certainement, directement et positivement ce sera une très longue route pour les autres. Dans des centaines d’années, des milliers d’années d’ici, il y aura quelqu’un qui dira : « Voyons, qu’est-ce que c’est que cette chose appelée action de tone arm ? »
    Quand vous regardez cette ligne à ce sujet et obtenez une vue réelle de la situation, vous réalisez où vous êtes et sur quoi vous êtes assis. Vous êtes au premier rang de la première percée qui n’a jamais été faite dans cet univers sur le sujet de la voie de sortie, la voie au travers.
    Vous avez de la chance d’être arrivés dans la situation dans laquelle vous êtes. La seule chose que je peux vous demander et vous montrez est que vous êtes dans une position où vous ne devriez pas gâcher le potentiel que vous avez maintenant à portée de vos doigts. Vous ne devriez pas en gâcher une miette.
    L’entrainement est définitivement, définitivement, définitivement, une partie de la route vers OT. Définitivement. C’est quelque chose dont il n’est pas simplement « sympa » de faire partie. C’est quelque chose qui est une partie vitale pour devenir OT.
    La seule chose que je vous demande de faire, est de faire le plus avec ce que vous avez (NdT : votre potentiel). »

    LRH

    Ce qui me donne confiance c’est que nous pouvons utiliser et appliquer cela maintenant, en dehors de l’Église. Se former et devenir un auditeur expert est la voie de sortie pour tout le monde. Et cela commence à la maison, dans la famille, avec votre voisinage, au travail, dans la communauté. Lisez un livre et ensuite trouver quelqu’un et appliquer la technologie sur lui. Procurez-vous une checksheet et un pack et étudiez par vous même.
    Nous devrions d’ailleurs faire des affiches avec la citation et une image d’un auditeur sympathique, souriant et attentionné.

    Share

  • RESTER CLAIR

    stayclear

    Article paru initialement sur Milestone 2, par Lana M.

    Pour répondre à la question “Est-ce que le Clearing annule l’entrainement?”, tout ce que vous avez besoin de faire en tant qu’auditeur est de rendre Clair quelqu’un sans l’entrainer puis de lui dire : “Très bien. Maintenant vas y et rend Clair des gens”.

    Vous obtiendrez un regard hébété.
    Pourquoi ?
    Parce que le talent d’auditeur est une discipline de vie et un savoir-faire des parties de la vie qui est en soit quelque chose de nouveau dans cet univers. Même des OTs n’ont pas l’expertise d’un auditeur vu qu’il n’y a jamais eu d’auditeur auparavant.

    Il y a cette chose qui s’appelle l’apprentissage. Il y a ces choses qu’on appelle des données.
    Le fait est, qu’un Zulu Clair est un Zulu clarifié. Un homme du domaine de la publicité Clair est un home de pub clarifié. Un Zulu clarifié n’est pas un home de pub clarifié.
    Maintenant un Zulu qui n’est pas Clair a peu de chances de devenir un home de pub. Mais un Zulu clarifié pourrait en devenir un rapidement. Et c’est là qu’il y a une différence.
    Être Clair donne à quelqu’un le potentiel d’être et rend l’être plutôt facile à vivre et amusant. De plus, le fait d’être clarifié rend possible le fait de continuer d’être quelque chose. Il n’y a rien de mal avec le fait d’être Clair. Une personne doit le devenir. L’état est tellement valable que des centaines de millions de personnes dans les 2500 dernières années ne se sont concentrées que là dessus.
    Mais comment devenir Clair et rester Clair à tout jamais? Seul l’auditeur avec ses données bien apprises pourrait manager cela.
    Souvenez-vous, vous étiez Clair une fois – et cela c’était il y a des trillions d’années. Pourquoi n’êtes vous pas rester dans cet état? Parce que les pièges ont bien été étudiés et que vous ne connaissiez pas l’anatomie des pièges.
    Et bien la Scientologie a l’anatomie des pièges, les Axiomes, la discipline et le savoir-faire nécessaire pour manier et contrôler les lois de l’univers. La Scientologie c’est les données nécessaires pour vivre.
    Si chacun se concentrait uniquement sur comment devenir Clair et oubliait tout ce qui concerne le fait de rester Clair, en un siècle nous retournerions dans la soupe.

    Assez bizarrement, le meilleur moment pour étudier comment auditer est quand vous êtes aberré — quand la chose semble impossible, quand vous pouvez avoir une réalité subjective sur la gravité de cela.
    Les meilleures choses qu’une personne puisse faire sont (1) s’entrainer et (2) devenir Clair. Les auditeurs seront toujours supérieurs aux Clairs. Toujours. Cela est devenu tout à fait évident dans le 19e ACC. Les gens qui n’étaient pas clairs, faisaient des clairs.
    Si une personne a été clarifiée en premier, il peut, naturellement, apprendre très rapidement comment être un bon Scientologue. S’il veut être aussi un très bon être, il deviendra alors un bon auditeur et un Clair. Cette combinaison ne peut pas être battue.
    Si nous n’avions que des clairs et pas d’auditeurs nous arriverions à une nouvelle crise. La Scientologie ne fait pas partie de l’expérience des gens sur la piste entière. Elle est elle-même. C’est la chose supérieure à la vie parce qu’elle appréhende tous les facteurs de la vie. La Scientologie n’aurait pas pu arriver avant parce qu’il n’y avait pas assez de vie à étudier. Nous sommes arrives près du fond.
    Il y a des gens qui sont en train de se faire clarifier en ce moment dans le monde entier. Rappelez-vous simplement que vous partager l’accord avec la société dans laquelle vous vivez. Vous allez devoir être capable d’auditer habilement des personnes aberrées. Et cela demandera beaucoup d’auditeurs pour avoir une société Claire.

    Pour l’instant c’est correct de garder un œil sur cette première dynamique et de devenir clair. Vous le devez. Mais quand, soudainement, vous découvrez que vous avez atteint clair, souvenez-vous quand je vous dis cette chose :

    Il y a huit dynamiques.

    Vous ne pouvez rester clair à moins que vous ne résolviez les choses par l’équation de la solution optimum: Le plus grand bien pour le plus grand nombre de dynamiques. Échouer à résoudre les choses vous fera replonger là où vous étiez en premier lieu.

    La Scientologie vous en a fait sortir.

    Restez en dehors en connaissant bien la Scientologie.

    J’attends de voir votre visage brillant et souriant, clair ou non, dans l’Académie ou un ACC, ou les deux à la fois, à D.C. ou à Londres, en Nouvelle Zélande, Australie ou Afrique du Sud. Un monde qui doit devenir clair, a besoin de vous en tant que bon et talentueux Scientologue.

    Share

  • JEU D’OMBRES

    shadows

    Repris depuis le blog Milestone 2 par Lana M.

    Je voudrais prendre un nouveau sujet qui semble quelque peu pertinent en ce moment particulier — et cela concerne le fait que les gens auditent, étudient et forment des groups pour entrainer dans le champ.
    C’est un sujet intéressant, car si vous demandez à un auditeur entraîné pourquoi il ou elle n’audite pas, ou ne font rien pour former un groupe et faire que de la scientologie soit délivrée, vous obtiendrez un tas de bla bla à propos du passé. Des considérations à propos d’incidents, à propos d’invalidations, à propos d’inquiétudes et de préoccupations, etc…
    J’ai rencontré plusieurs superviseurs de cours compétents qui n’entrainent personne, et quand je leur demande pourquoi, il y a un torrent de raisons pour lesquelles ils sentent qu’ils ne peuvent pas ou ne devraient pas.
    Ces dernières années, j’ai rencontré des gens sans compter qui m’ont dit qu’ils veulent réellement monter sur leurs niveaux d’OT (des Clairs embourbés, pour la majorité d’entre eux) ou alors ils veulent vraiment progresser et faire le Pont à travers leurs grades — mais la majorité d’entre eux ne font pas de progrès ou si peu. Et ce n’est pas parce que l’audition ou l’entrainement ne marche pas — c’est juste dû au fait qu’ils ne reçoivent pas d’audition ou d’entrainement. Dans certains cas, la personne a eu une checksheet et un pack de cours pendant 12 mois mais n’a signé aucun item dur la checksheet. Au lieu de cela ils sont piégés par des activités de tout type, jour après jour de la vie — des choses sur lesquelles ils travaillent, se préoccupent, ils s’inquiètent. Ils ne sont pas sur leurs niveaux d’OT, en fait ils ne les font pas.

    J’étais un Clair embourbé (stalled Clear), et maintenant quelques années plus tard, je suis sur SOLO NOTs. Comment ? Et bien j’ai décidé de faire que cela arrive, je me suis pris par la main et à marche forcée, méthodiquement j’ai avancé. Je suis devenue un C/S compétent. Je me suis assurée d’avoir les matériaux corrects. J’ai fait les checksheets minutieusement et j’ai drillé, drillé et encore drillé. J’ai fait en sorte de terminé mes OTs preps et ensuite j’ai fait tous mes niveaux minutieusement jusqu’au phénomène final. Je fais la même chose sur mon entrainement. Beaucoup de choses à faire, mais cela va se produire car je me suis mis en tête de le faire. Et le coût ? Virtuellement rien !

    Il y a sans aucun doute une situation avec les Scientologues dans le champ, où ils sentent qu’ils ne peuvent obtenir d’audition ou d’entraînement et qu’ils ne peuvent monter sur le Pont. Simplement à partir de la seule Int Base, il y a eu au moins 500 personnes qui sont partis/déclarés/ou foutus à la porte, et maintenant ils sont dans la nature et en plus ils ne sont pas sur le Pont, stoppés et ont abandonné l’espoir de progresser. Et puis il y les centaines d’autres membres de la Sea Org et les membres du personnel tout autour du monde — chacun d’entre eux avaient un but et une direction à un moment donné, mais maintenant ils sentent que la Scientologie est hors de leur portée. Et il y a aussi les milliers de milliers de paroissiens qui ne sont plus sur les lignes des orgs et ont dérivé au loin quand ils n’ont pas été éloignés.

    De mon point de vue, nous avons besoin de sortir de cette situation et commencer à la prendre en mains. Cela est requis sur une base de 1ère dynamique mais aussi de 3e Dynamique. Et la première étape est de reconnaître quelles sont les difficultés que nous rencontrons, de façon à ce que nous puissions y remédier.

    Il n’y a en fait aucune raison valable pour laquelle des auditeurs n’auditent pas, pour laquelle des superviseurs de cours n’entraînent pas, pour lesquelles les gens ne montent pas sur les deux côtés du Pont, sauf qu’ils boxent dans le vide avec des considérations sur pourquoi cela ne peut être fait, pourquoi cela ne devrait pas être fait, pourquoi il devrait remettre cela à plus tard (ou dans une autre vie).
    Et c’est là où une référence de LRH arrive :

    J’aimerai beaucoup lire vos commentaires à ce sujet.

    LRH :
    Je n’ai pas de conférence à vous faire aujourd’hui, car en fait, vous savez tout ce qu’il y a à savoir.
    Et la seule difficulté est juste de le faire.
    Petite difficulté. Mais ce qui fait la difficulté avec l’audition ce sont les services-facs — Confucius disait. Votre — vos difficultés en audition sont toutes fabriquées. Ce sont des difficultés manufacturées. Et le plus tôt vous apprendrez cela, le plus heureux vous serez. Dès que vous avez fini d’enregistrer une bande, vous vous écouté et vous verrez combien de difficultés ont été créées en séance, vous serez consternés. Ce serait une bonne chose si ces bandes pouvaient être des sessions réelles vivantes, ou alors enregistrez une douzaine de vos séances puis écoutez les à un moment donné plus tard. Vous voyez, car dans cette séance vous ne seriez pas si prudent.
    Mais dans cet univers, la difficulté doit être manufacturée. Toujours. Prenons le cas d’une organisation. L’organisation ne va pas bien, d’une façon ou d’une autre. Nous avons beaucoup de membres du personnel et de gens de bonne volonté, et ainsi de suite, et cette organisation ne va pas bien. Et bien quelqu’un est en train de manufacturé le « ne vas pas bien ».
    Les êtres vivants sont des êtres théta, et ils doivent en fait travailler dur pour que l’enthéta démarre. Le penchant naturel — le pendant naturel est simplement d’être un être théta et de continuer. On doit travailler dur pour être autrement.
    C’est tout à fait intéressant. Maintenant peut être que ce labeur est fait de façon inconsciente, et la personne n’est pas consciente de ce labeur qui est en train de se produire, peut être est-il exécuté à un niveau que la personne ne peut le reconnaître, mais néanmoins c’est fait de façon individuelle — enthéta. Maintenant prenons l’entièreté de la chose. Il n’y aurait pas de masse dans le bank si elle n’était pas créée dans l’instant donné où elle affecte l’individu.
    Portons un coup d’œil sévère — jetons y un œil sévère. L’inspection, froide, scientifique, sans pitié de ce qui se passe réellement, et c’est tout simplement qu’un thétan créée son propre bank. Ce n’est pas qu’il a créé son propre bank, il est en train de créer son propre bank — c’est la différence, vous ne voyez pas ? Tout bank, peu importe à quelle distance lointaine dans le passé, est en train d’être créé à cet instant par un thétan. Il n’y a pas une telle chose qu’une création continue. Toute création doit être faite au moment où elle est perçue.
    Maintenant il peut y avoir une telle chose que une création ignorée ou une création complètement inconsciente. Et c’est en fait la source du mental réactif. Quelqu’un créée sans savoir qu’il créée. Maintenant la raison pour laquelle il créée est contenue dans les choses qu’il créée. C’est tout à fait délicat. Très délicat. La raison pour laquelle il créée de façon obsessionnelle est contenue dans les choses qu’il créée obsessionnelle.

    C’est un jeu d’ombres qui tend à ridiculiser l’idée que chacun pourrait avoir des ennuis. Regardons cela de nouveau, et c’est le regard plein de pitié que je viens juste de vous donner. Bien sûr le gars ne pourrait pas… Il cause tous ses ennuis, il est celui qui cause toutes les difficultés, et ainsi de suite, et donc, au diable avec lui ! Vous voyez, cela pourrait être l’arbitrage. Mais non, vous n’avez pas besoin d’ajouter ce dernier point, vous voyez — bien, il cause tous ses ennuis. C’est le regard sans pitié, factuel sur la situation. Tout ce qui ne va pas avec lui, il le créée en ce moment. Tout ce qui ne va pas avec cette organisation est en train d’être créé maintenant dans l’organisation.
    Oui, vont-ils dirent : « Et bien, mais il y a trois ans nous avons eu un feu, et nous n’avons jamais été capable de nous en remettre, et yap yap yap yap… » Et cela les fixe tellement qu’ils ne regarde jamais le fait que le registrar dans l’organisation ne vient jamais travaillé — parce qu’ils ont leur explication ! Ils n’ont rien à faire à ce sujet, parce qu’ils ont eu un feu il y a trois ans, et qu’ils ne s’en sont pas remis, vous voyez ?
    Vous trouverez qu’ils ont plein d’explications pour toutes leurs difficultés, mais ces explications quand elles sont mises de côté démontrerai et découvriraient que l’individu était en train de créer toute sa difficulté ici et là, et l’organisation était en train de créer sa difficulté ici et là. »

    Extrait de la conférence du SHSBC du 22 Octobre 1963. L’intégration de l’audition.

    Share

  • Qu’est-ce que la Scientologie, et pourquoi on utilise Alice au pays des merveilles dans les TRs

    La Scientologie est destinée à un savoir total. Vu qu’aucun autre “savoir” n’est total, il est difficile de décrire la scientologie, vu qu’il n’y a aucune autre donnée de magnitude comparable. Il n’y a eu qu’une autre organisation de la connaissance sur Terre qui ait eu un but similaire : le Bouddhisme. Il a été altéré quand il est arrivé au Tibet en tant que Lamaïsme. Notez qu’il n’y a pas de foi dans le Bouddhisme. C’était analytique. Le meilleur refuge à prendre, quand on vous demande ce qu’est la Scientologie, serait un refuge dans l’incompréhensibilité, en disant que c’est de l’épistémologie. Le Bouddhisme et la Scientologie essaient tous les deux de sélectionner les importances de la vie et remplissent le manque de connaissance de l’Homme avec une observation précise. Bouddha pourrait être appelé le premier scientifique. “L’Autorité n’a rien à voir avec la connaissance. Ces choses que je vous dis sont vraies, elles ne sont pas varies parce que je vous dis qu’elles sont vraies. Et si jamais il y a une chose que je vous dis, ou que je vous ai jamais dite, et qu’il est découvert qu’elle diffère de l’observation individuelle, et qu’elle soit une bonne observation, alors elle n’est pas vraie.”

    Nous avons des procédures positives certaines. Aussi valables qu’elles puissent être, si elles nous amènent à les regardez elles, et non pas à nous aider à regarder ; si elles nous amènent à croire qu’elles sont une chose, et non pas un moyen de faire une autre chose, nous nous retrouverions dans la même condition aveugle que les religions actuelles et les sciences sociales, et nous aurions à redécouvrir notre aveuglement sur notre chemin. À chaque fois que nous développons une zone de connaissance spéciale, telle que les TRs et les procédés, nous devons comprendre qu’ils sont un moyen vers un but, et non pas un but en eux mêmes. Quelqu’un qui aurait oublié ce que sont les TRs pourrait en théorie, les faire de façon magnifique, mais serait incapable de les utiliser en séance, parce qu’il aurait oublié ce pourquoi ils ont été créés : créer l’atmosphère de communication correcte pour la séance.

    Il y a un grand pays des merveilles en dessous de la cécité. Cela les empêche de voir leur propre cécité. L’utilisation de « Alice au pays des Merveilles » dans les TRs est une plaisanterie basée sur cette connaissance imaginée. Le pays merveilleux est le dispersal qui résulte de la réaction de l’individu au fait de prendre un coup à chaque fois qu’il regarde quelque chose. Il arrête de regarder. Finalement il décide de ne plus rien regarder. Mais si jamais il un aperçu de quelque chose, il ira voir à travers un via et regardera quelque chose d’autre en fait. C’est comment le pays des merveilles des sciences sociales a été créé. Quelqu’un ne pouvait confronter l’Homme, donc il a tourné autour et a créé un mythe à propos de l’Homme. Il devait être aveugle pour ne jamais remarquer l’extériorisation ou d’avoir enregistré l’existence du phénomène d’extériorisation quelque part. Un thétan a l’aptitude à créer une forme, à créer des univers. Quand cette aptitude s’amenuise, quand il ne le fait pas de façon intelligente, il commence à voir des choses dans l’univers qu’il ne veut pas regarder. Alors il se disperse et combines son aptitude à créer avec celle à not-iser. L’univers qu’il construit alors est en dessous du niveau de l’univers dans lequel il est. Vous devez lui montrer le Nord, pour qu’il puisse découvrir qu’il est dans un piège.

    LRH – extrait de la conférence 5707C15- 18ACC-1 What is Scientology ?

    Share

  • POURQUOI LES AUDITEURS SEMBLENT SI CAPABLES ?

    Pourquoi les auditeurs semblent si capables ? Pourquoi il y a tant d’auditeurs qui sont passés au travers de la débâcle de CoS, pour la plupart indemnes et appliquant encore la tech ? Pourquoi les auditeurs ont des gains quand leurs pcs en font ? Et bien, il y a une raison : le KRC (Knowledge, Responsibility, Control triangle – NdT : Triangle Connaissance, Responsabilité, Contrôle) est haut en proportion à son aptitude à appliquer la tech et obtenir des résultats. Les auditeurs peuvent se tenir au point cause en ce qui concerne leur propre cas, ainsi que devant le cas de leur PC. LRH décrit cela dans le PAB 42, Les six procédés basiques :

     » Quand nous considérons cela davantage, nous voyons que l’aptitude de l’auditeur à contrôler les mentaux et les réactions mentales dépend du fait d’obtenir des résultats sur les préclairs. Les résultats des préclairs viennent de l’aptitude retrouvée du préclair à contrôler son propre mental et ses réactions. Ainsi, en fait, nous avons des valeurs entièrement différentes.

    Un auditeur qui n’obtient pas de façon régulière de bons résultats va avoir son cas qui va s’effondrer sur lui. La seule façon pour un auditeur d’avoir son cas en bonne condition est d’obtenir des résultats continus et excellents de façon prévisibles sur ses préclairs. Donc un auditeur pour avoir un cas en bon ordre, devarit être un auditeur en bon état de marche; il devrait être capable d’obtenir des résultats sur ceux à qui il applique les procédés. En vue du fait qu’il pourrait obtenir des résultats sur d’autres êtres humains, il pourrait alors, bien sûr, savoir continuellement qu’il pourrait contrôler les réactions humaines ainsi que les réactions mentales. Ainsi, avec cette confiance et ce contrôle il ne serait plus du tout inquiet à propos de son proper cas et serait capable de faire réellement tout ce qu’il souhaite avec sa propre machinerie mentale.

    Le cas de l’auditeur dépend vraiment de ses succès à auditer les autres.”

    LRH – (PAB 42, 24 Décembre 1954)

    Share

  • LES SCIENTOLOGUES INDÉPENDANTS

    Je lisais le blog scientologie-secte.org. Et à travers notre blog j’aimerais apporter ma contribution pour expliquer ce qui se passe en ce moment.

    La critique est trop facile, elle n ‘est que le symptôme de  charge dépassée.

    Il y a bien sûr la critique de Miscavige. Et c’est sûr,  cet homme n’a jamais voulu faire que la scientologie s’épanouisse sur cette planète.

    Quand on sait qui est derrière CST, qui est au-dessus de RTC, on comprend que Miscavige a été mis en place pour la détruire et surtout empêcher d’avoir de vrais OTs. Imaginez une ribambelle d’OTs, qui sauraient garder leur position dans l’espace, face à tout gouvernement ou tout suppressif ! Il fallait bien les mettre au pas ! Le plus simple est d’altérer la tech ! Les cas deviennent ratés, les OTs de NOTs attrapent des cancers, ou se suicident ! Quelle promotion pour Cause sur la Vie !

    Sur ce blog, on tape aussi sur les Indépendants.

    Oui c’est vrai, il y a beaucoup d’insatisfaits. Ils colportent des données sur Ron, sur la scientologie, sur certaines parties de la tech, de l’éthique, de l’admin, etc… et tous sont inactifs !

    Et l’on peut très bien comprendre pourquoi !

    Car dans l’église officielle, la Tech n’est plus ce qu’elle était !

    L’éthique non plus, au lieu d’aider un individu à augmenter sa survie, elle est souvent utilisée comme punition et comme moyen d’extorquer de l’argent !

    Sans compter les mauvaises indications, qui bouleversent un cas !

    La tech d’admin, regardez l’état des orgs et vous verrez que les PLs ne sont pas appliquées. On ne garde que celles qui font rentrer de l’argent plutôt que celles qui font l’expansion des orgs. Un exemple flagrant est d’appliquer une PL de Ron que celui-ci avait annulée car elle n’était pas en accord avec la société, vous avez sûrement deviné laquelle ? Non ? Et bien c’est l’HCOPL sur la déconnexion, annulée par Ron en 68. Et appliquée sans relâche pour détruire les familles !

    Alors oui on critique ! Mais la critique est toujours liée à de la BPC (By Passed Charge : charge dépassée) !

    Une des BPCs créant le plus de critiques c’est bien sûr la Retenue Manquée !!

    Et si quelqu’un a accepté des choses qu’il n’aurait pas dû, alors bien sûr son intégrité n’était pas en place ! Il n’a pas gardé sa position dans l’espace en face de Regs ! Il a emprunté en trichant auprès des banques et donc en ne respectant pas les lois, ce qui allait contre le chemin du bonheur. Oh la la ! Combien de retenues ont été manquées par les scientologues qui continuaient à avoir des gains ! Par la famille, les amis !Il y a vraiment de quoi critiquer la Sciento !

    Et puis arrivé très haut sur le Pont et devoir avouer que l’on s’est fait B… (bernés) comme des bleus, c’est admettre que l’on avait tort ! Alors on préfère critiquer plutôt que de prendre en main la situation et la résoudre en prenant responsabilité.

    Je reviens maintenant à la Tech ! La tech des volumes rouges ? Elle marche ! Et pas seulement depuis les grades jusqu’à NED !

    L’état de Clair est un état réel ! Il n’y à qu’à voir une personne qui est Clair, et à qui l’on refuse qu’il atteste cet état ! Je vous assure qu’il va sacrément mal !

    Et quand chez les Indépendants on leur réhabilite cet état après tant d’années dans le doute, et bien on observe des gens qui à nouveau sourient à la vie ! Et qui sont très stables.

    Les niveaux d’OT, ne sont pas de la gnognotte. Je le sais, je suis devenu auditeur de NOTs, j’ai fait attester mon premier pre-OT sur ce niveau, et j’ai maintenant commencé solo NOTs.

    Je dois dire tout d’abord que OT III  m’a apporté une stabilité extraordinaire durant 30 ans (Et oui j’étais privé de Sciento depuis très longtemps ! merci Miscavige !)

    Durant cette période il m’est arrivé des choses qui normalement ne sont pas très agréables, et bien j’ai vu que rien ne me submergeait ! Gain stable et pérenne depuis 30 ans !

    Mon autre gain est d’avoir étudié le cours de NOTs !

    La claque !

    Tout d’un coup une ouverture fantastique sur la compréhension du mental, de l’homme, du pourquoi les personnes réagissent comme elles le font, pourquoi on arrive à péter un câble ! Toutes les données s’alignent maintenant.

    Et avoir été audité sur cette procédure m’a fait comprendre des choses dont j’étais effet sans même le savoir !

    Imaginer être PTS de choses qui vous suppressent tout le temps, et sans même le savoir ! Et bien j’en suis débarrassé !

    Mais ça ce sont mes gains, mais cela montre aussi que cette Tech fantastique marche très bien.

    Très bien, quand elle est auditée comme c’est écrit par Ron !

    Si bien sûr vous êtes audité dans l’église, il y a de fortes chances que votre NOTs soit une grosse daube ! Avec des FNs à 3 battements, interdiction de blower des choses par inspection, il est rare que vous ayez les gains attendus ! On s’acharne sur des choses disparues de votre univers !

    Bon la Tech étant très puissante, je suis sûr néanmoins que beaucoup ont eu des gains !

    Il y a aussi un point que je voudrais soulever : beaucoup de PCs sont flubbés car on ne les auditent pas pour manier ce qu’ils ce qu’ils veulent manier, mais pour faire du G.I.

    Ainsi qu’une application robotique du Pont.

    Donc on se retrouve avec des PCs qui ont de la BPC (charge dépassée), qui ont été audités sur des actions qui ne les ont pas aidés.

    Et ça je peux vous le dire, car nous avons pas mal de PCs qui nous contactent, et bien la plupart du temps on retrouve cette erreur majeure : ne pas parallèler le cas des PCs.

    Récapitulons : erreurs d’éthique, erreurs sur les PLs, et erreurs sur le cas, pas étonnant que tout le monde critique !

    Maintenant soyez objectif : regardez tous les sites, et vous verrez que tous les gens entraînés en Tech (rouge) ne critiquent pas Ron, ni la Tech, ni rien de ce que Ron a écrit.

    Et on revient à nos basiques à savoir les triangles d’ARC et KRC.

    Le 2e triangle est aussi très important, car K (connaissance) R (responsabilité) et C (contrôle) entrent en vigueur !

    Quand vous êtes entraîné en tech, vous avez la connaissance, vous êtes responsable et vous contrôler votre environnement et votre vie.

    Parmi tous ceux qui critiquent, je mettrais ma main à couper qu’aucun n’est  auditeur qualifié, avec des centaines, voire des milliers d’ heures d’audition dans la chaise .

     

    Voici ce que Ron écrit à propos des auditeurs dans le PAB 79 :

    Je pense qu’un auditeur est quelqu’un qui a suffisamment de tripes pour FAIRE QUELQUE CHOSE. Cette qualité est rare et elle est courageuse à l’extrême.

    Je pense et je sais que les auditeurs sont dans le dixième supérieur du vingtième supérieur des êtres humains intelligents. Leur volonté de faire, leurs motivations, leur aptitude à saisir et à utiliser sont supérieures à celles de toute autre profession.

    Je pense qu’un auditeur a de l’INITIATIVE. Il est capable de saisir ou de faire un mock-up et de le mettre en action.

    Les auditeurs survivent mieux que les autres gens.

    Si ce monde a la moindre chance de survivre, ce ne sera pas parce que j’écris, mais parce que les auditeurs sont capables de penser et d’agir et le feront.

    Je pense que nos auditeurs sont des êtres arrivés récemment sur Terre qui, voyant où elle allait, ont décidé de se regrouper pour l’amener ailleurs.

    /…

    Je n’attends pas des auditeurs ou des Scientologues qu’ils soient instantanément d’accord avec tout ce que je dis ou le saisissent tout de suite. Je serais offensé si c’était le cas et trouverais qu’ils ne sont pas un Peuple Libre. Comme ils sont intelligents, j’attends d’eux qu’ils réfléchissent à ce qui est dit, qu’ils l’essayent, et que si c’est bon pour eux, ils l’utilisent. Le fait que les anciens auditeurs reviennent tôt ou tard à ce que j’ai découvert et l’utilisent n’est pas du tout un signe de notre relation, cela prouve seulement que je ne me suis pas trompé parce que je voulais voir juste au départ.

    …/

    LRH

     

    Et c’est vrai pour moi, c’est vrai pour mes amis qui sont entraînés en Tech ! Je n’en vois jamais un en train de critiquer Ron, ni sa Tech, qu’elle soit rouge, verte ou d’éthique. Pourquoi ? Car nous avons une connaissance validée par l’expérience! Et nous continuons d’appliquer la Tech, nos PCs sont heureux, ils progressent, leur vie change !

    Mon entrainement est celui de C/S Class 5 Graduate. Et maintenant auditeur de NOTs.

    Quand j’audite maintenant un PC sur le bas du Pont, avec la connaissance de NOTs, il y a plein de choses qui me sautent aux yeux, et encore plus de compréhension pour mes PCs.

    Certains disent que Ron s’est trompé ! Et alors ? Ron a développé la tech sur 30 ans ! Il est parti de travaux antérieurs, soit d’Asie (voir Phoenix Lectures), soit plus contemporains ! Sa force a été de trier les données valides et celles qu’il valait mieux ne pas utiliser. Si vous écoutez les PDCs il explique les données sur la logique.

    Mais oui, Ron a tenté beaucoup de choses dans beaucoup de directions. Il s’est retrouvé dans des impasses. Il en était conscient. C’est pour cela qu’il a continué à améliorer son Pont. Et il a laissé des étapes simples qui permettent à une personne de devenir Clair. Je me réfère au Pont de 1978.

    Les niveaux d’OT de OT I jusqu’à VII, ont été écrits vers la fin des années 60.

    OT III était stable, mais ceux qui ont monté sur les niveaux au-dessus, n’étaient pas stables. C’est vrai et Ron a continué ses recherches ! Et je pense qu’il en a bavé ! Et c’est en étant audité par David Mayo, qu’il a fait sa dernière grande découverte en 1978 !

    La sortie de NOTs !!

    Elle explique pourquoi les OTs IV, V, VI, VII (les vrais niveaux d’OT – pas ceux actuels habilement marketés comme OT 4, 5, 6,7 par Miscavige) n’étaient pas restés stables.

    Et quelqu’un ayant fini solo NOTs, sera stable !

    Pour moi, après avoir fini solo NOTs, je ferai les vrais niveaux d’OT. Je ne me considère que pre-OT pour le moment.

    Maintenant je demande à tous ceux qui ont de la charge dépassée sur leur audition, sur leurs cours, sur leurs expériences malheureuse avec la scientologie, de venir nous voir, et nous trouverons les charges exactes et le Pont vous sera ouvert de nouveau , avec tous les gains qui vous y attendent !

    Mais pensez aussi que le Pont en tant que PC n’est que la moitié des gains disponibles.

    Dans la bande 5411CM05, Ron définit la compréhension comme ceci :

    La compréhension est le savoir en action.

    Devenez auditeur pour vraiment comprendre la Scientologie.

    Vous ne le regretterez pas !

     

    PS : chez les indépendants, il n’y a pas de statistiques monétaires ! La seule chose qui nous intéresse c’est est-ce que nous avons réussi à améliorer notre PC, à lui faire changer les conditions de sa vie !

    Share

  • LA VIE EST UN MIROIR

    mirror1

    Article paru sur Milestone 2, écrit par Lana M

    Notre société met l’accent sur le fait que penser est une bonne chose et que la prévenance et la considération sont plus survie que des décisions impulsives.

    Les sociétés occidentales invalide une personne qui fait quelque chose basé seulement sur sa connaissance innée, car cela est considéré comme naïf et à ce degré est impromptu, non planifié, non sophistiqué, et pas très intelligent.

    On nous presse de croire que nous avons besoin de penser prudemment, et de ne pas prendre des décisions à la légère.

    En progressant sur le Pont, mon expérience est différente. Quand l’audition m’a débarrassée des facsimilés (images du bank) et des aberrations passées, mon propre espace est devenu de plus en plus calme. Il y a moins d’action de penser, et plus de savoir. Il y a moins de « bruit » mental et certainement moins de procrastination mentale.

    En réétudiant le livre de Ron 8-80 j’ai mieux compris pourquoi.

    La vie est un miroir, et notre mental est la valise qui transporte toutes ces réflexions. Notre bagage mental, à travers les différentes vies, devient plutôt gênant, et bientôt tout ce qui nous importe c’est le bagage, et nous oublions qui nous sommes réellement, et où nous allions en premier lieu.

    L’audition c’est mieux qu’un porteur de bagage. En fait c’est comem un nettoyage de printemps où l’on réalise que nous n’avons pas besoin de ces milliards de sacs, de boites, de valises et de fichiers. Foutez les en l’air, et votre voyage dans la vie devient soudainement étonnamment plus léger.

    Et il en est de même quant à votre pensée et votre savoir.

    Ce bagage n’était pas vous du tout en fait — il a la même place que votre vieux sweat favori que vous avez refusé de jeter pour des raisons sentimentales, lui non plus n’est pas vous !

    La vie est un statique — et alors que nous nous fixons sur les réflexions du miroir qui sont générées si facilement — elles ne vous mènent nulle part, et elles sont dans les faits juste des réflexions.

    « La vie est un statique, en accord avec les Axiomes. Un statique n’a pas de mouvement. Il n’a pas de longueur d’onde. Les preuves et les détails de cela sont ailleurs en Scientologie.

    Ce statique a la particularité d’agir comme un « miroir ». Il enregistre et retient les images de mouvement. Il peut même créer du mouvement, enregistrer et maintenir l’image de cela. Il enregistre aussi l’espace et le temps afin d’enregistrer du mouvement, qui après tout, n’est qu’un  « changement dans l’espace à travers le temps ». Si on le fait agir contre le mouvement à la façon d’un cinétique, le statique peut produire de l’énergie vive.

    Dans un mental, dans tout mental, le l’état d’être fondamental se trouve être un statique sur qui du mouvement peut être enregistré, et qui, en agissant contre le mouvement, produit de l’énergie.

    Une mémoire est un enregistrement de l’univers physique. Elle contient — toute mémoire en fait — un index de temps (à quel moment c’est arrivé) et un modèle du mouvement. De même qu’un lac reflète des arbres et le déplacement des nuages, un souvenir reflète l’univers physique. La vue, le son, la douleur, l’émotion, l’effort, les conclusions et beaucoup d’autres choses sont enregistrés dans ce statique à n’importe quel instant d’observation donné.

    Nous appelons un tel souvenir « facsimilé ». Le mental, examinant un facsimilé qu’il a créé, peut le voir, le sentir, l’entendre, éprouver de nouveau la douleur, l’effort, l’émotion qu’il contient.

    Tout mental dispose de milliards de facsimilés. Des milliards de milliards. Ces facsimilés peuvent être ramenés dans le temps présent par l’environnement et, quoique n’ayant été ni «vus» ni «connus» par la conscience de conscience du mental, peuvent réimprimer leurs douleurs, leurs efforts et les aberrations dans l’être; c’est ainsi que la capacité de survivre de l’être diminue. Toutes les ignorances, les confusions, les aberrations et les maladies psychosomatiques, peuvent être retracées à des facsimilés.

    Quelqu’un croit qu’il peut utiliser n’importe quel fac-similé jamais reçu. Par exemple, il a été blessé et il utilise le fac-similé de blessure pour blesser quelqu’un.

    Mais blesser quelqu’un est mal puisque sa propre survie est proportionnelle à celle de l’ensemble. On regrette la blessure, en s’efforçant de faire rebrousser chemin au temps (c’est le regret). Ainsi le facsimilé qu’on a utilisé se couple-t-il à un autre, celui de notre tentative de l’utiliser. Les deux facsimilés demeurent « en suspens» et dérivent avec le temps présent. On ressent même la douleur qu’on cherche à infliger à autrui: c’est là l’action contre soi du facsimilé qu’on a cherché à donner en agissant contre un autre. Cela alarme le préclair quand, en revivant une bagarre d’enfants où il a frappé un autre à l’œil, il ressent la douleur dans son propre œil au moment du coup. Et il en va ainsi de toutes les blessures qu’on inflige.

    Ce n’est qu’une simple question d’interaction des images d’énergie.

    Il s’agit là d’un « peut-être», d’une indécision, d’une inaction. Voilà l’aberration: essayer de faire aux autres ce qui vous a été fait, en bien ou en mal.

    Une interaction entre statique et mouvement ou entre deux classes de mouvements, l’un relativement statique par rapport à l’autre, peut produire et produit effectivement une énergie électrique active dans des êtres de caractéristiques et de potentiels différents. Cela fait d’un être vivant un champ électrique capable d’un plus haut potentiel et de plus de variétés d’ondes que n’en connaît la physique nucléaire, dont la Scientologie est un fondement.

    Cette énergie créée, appliquée légèrement à un facsimilé, le réactive et le fait agir sur l’être une fois de plus. C’est une activité de la pensée.

    Un facsimilé mis en route dans un moment d’activité intense peut, par la suite, quand l’être a une production d’énergie normale, « refuser» d’être manié par cette énergie plus basse. Ce facsimilé pourra ensuite s’emparer de l’énergie d’un être et diriger contre lui la douleur, l’émotion et d’autres choses enregistrées dans le facsimilé. Le facsimilé absorbe ainsi de l’énergie et provoque de la douleur, surtout quand l’être qui le possède l’a oublié ou ne le perçoit pas. C’est ce qu’on appelle la « restimulation ».

    En concentrant directement un flux d’énergie vive sur un facsimilé, l’être peut l’effacer, le désintégrer, le faire « exploser» ou « imploser ».

    Les facsimilés très chargés étant la source cachée de l’aberration humaine et des maladies psychosomatiques, il est extrêmement désirable que l’être puisse les effacer ou mieux les manier.

    Remédier aux aberrations et aux maladies humaines est un but mineur de la Scientologie. Ses découvertes ont rendu cela possible.

    LRH – Livre 8-80

    Share

  • QU’EST-CE QUI A ETE RATE ?

    Par Tom Martiniano

    Certains Scientologues posent parfois des questions brûlantes auxquelles personne n’a vraiment le courage de répondre. Ils veulent savoir « pourquoi est-ce que certains OTs agissent de façon si aberrée ? » ou « Pourquoi un OT n’est pas capable de faire quelque chose de spectaculaire ? »  ou « Qu’est-ce qui ne va pas avec lui ? Je pensais qu’il était OT. » ou « Il est Clair, n’est-ce pas ? Alors pourquoi est-il malade tout le temps ? » ou encore « Pourquoi certains OTs (ou Scientologues) sont si out-éthiques ? »

    Ce sont les questions que l’on m’a posées au cours de mes années en Scientologie. Et ce sont des questions valables.

    J’ai creusé le sujet, j’ai vraiment essayé de comprendre pourquoi  les Clairs et les OTs pouvaient agir de façon si étrange et pourquoi ils n’avaient pas les gains qu’ils sentaient qu’ils auraient dû obtenir.

    Il y a beaucoup de facteurs impliqués dans ce qui arrive à une personne qui devient Clair et/ou OT, puis qui tombe sur la tête. Mais encore une fois, si vous confrontez le sujet simplement avec curiosité et intérêt (sans a priori ou Service Fac) on peut trouver ce qui se passe et aller au fond de ce grand mystère (qui n’en est pas un – c’est ce que LRH nous répète tout le temps).

    J’ai regardé dans « Science de la Survie » et j’ai cherché une réponse à la question « qu’est-ce qui ne va pas avec certains clairs et OTs? ». Voici ce que j’ai trouvé page 338 du livre Science de la Survie (dans le livre anglais).

    « Il y a, on pourrait dire, quatre sources distinctes d’aberration.

    La première est occasionnée par les phrases dans les engrammes qui dictent spécifiquement certaines obsessions, compulsions, répressions, illusions, névroses et psychoses. De telles phrases, cependant, ont valeur de commande sur l’analyseur, qui ne sait pas qu’elles existent en dessous de son niveau de conscience dans le mental réactif. 

    Il existe un second type de source d’aberration qui est simplement la quantité de charge qu’il y a sur le cas. Cela pourrait être appelé l’aberration mécanique. Elle ne vient pas de commandes spécifiques mais vient d’une inefficacité mentale à cause de l’accumulation d’enthéta…

    La troisième sorte d’aberration est environnementale et est le résultat de personnes et de situations aberrées dans l’environnement du temps présent de l’individu.

    La quatrième sorte d’aberration est éducationnelle. Elle est l’accumulation d’entheta de la culture dans laquelle le préclair a été élevé, l’irrationalité et les mauvaises données qu’il a reçues de son éducation —par les parents, l’école et par l’expérience. »
    L.Ron Hubbard

     Le premier type est, naturellement, manié par l’audition des engrammes.

    Le second type est manié par la déstimulation, l’audition, les assists, la clarification de mots et ainsi de suite.

    Le troisième type d’aberration est manié en éduquant le PC, par la clarification de mots, l’extraction des fausses données, et l’entrainement. LRH appelle un « Clair cannibale – l’individu sans engrammes qui cherche la survie en accord avec sa compréhension des choses. Cela ne signifie pas qu’un Zoulou qui a été clarifié de ses engrammes ne continuerait pas à manger des missionnaires s’il était cannibale par son éducation ; mais cela signifierait qu’il serait rationnel autant que possible à propos de manger des missionnaires ; de plus il serait plus facile de le ré-éduquer à propos de manger des missionnaires s’il était Clair. »

    Le 4e type d’aberration est l’éducation et elle est maniée avec le chapeau de l’étudiant, puis l’école, puis l’entrainement pour devenir auditeur et auditer les autres.

    Le 1er type est fait légèrement et de façon inadéquate, de mon point de vue.

    Le second type n’est pas bien compris et n’est pas fait correctement. Personne ne manie vraiment les cas à fond. Voyez les Series sur la Dianétique amplifiée si vous désirez voir le maître à l’œuvre dans le maniement des OTs crashés. Le niveau d’ARC de LRH envers les pcs et les auditeurs quand il les maniait, vous ferait pleurer. Je vous le dis C/Ser comme ça, n’est jamais fait dans aucune org et rarement dans le field.

    Le 3e type n’est probablement jamais fait et les Clairs et OTs tournent encore en rond avec d’horribles données stables venant de leur passé et quelque fois de leurs environnements présents. Les cultures sont si diverses que LRH en est venu à créer une nouvelle culture avec de nouveaux codes moraux et de nouvelles données stables. Et vous trouvez cela dans le petit livre : « Le chemin du Bonheur ».

    Le 4e type n’est pas appliqué et il y a plein d’OTs qui ne comprennent pas la Scientologie, et de quoi il en retourne. Un Scientologue par définition est : « Quelqu’un qui améliore sa condition ou les conditions des autres en utilisant la Tech de Scientologie. » (Aud 73) et « Quelqu’un qui comprend la vie. Son talent technique est dédié à la résolution des problèmes de la vie » (COHA) et encore « Un spécialiste en affaires humaines » (Ability Mag 1)

    Levez la main si vous êtes un « Spécialiste en affaires humaines ». Levez la main si votre « expertise technique est dédiée à la résolution des problèmes de la vie ». C’est ce qu’est supposé être un Scientologue. Un Scientologue ce n’est pas seulement quelqu’un qui se débarrasse de ses aberrations. Si c’est le cas il est encore un « Cannibale Clair ». Après être devenu Clair, un être a besoin d’apprendre comment être efficace dans son environnement. Étant devenu Clair, réhabilité en tant que thétan, il a maintenant besoin de trouver comment clarifier les autres et pendant qu’il fait cela il apprendra les axiomes et les maximes dans la vie et deviendra un vrai OT.

    LRH disait que la moitié des gains viennent de l’entrainement (le côté gauche du Pont).

    Pensez avec cela : le côté gauche de la Charte.

    Beaucoup d’OTs pensent qu’ils prennent soin de cette donnée en s’entrainant sur leur cours d’auditeur solo, et qu’ils deviennent alors des auditeurs. Même pas vrai ! Quand LRH dit que la MOITIÉ des gains viennent de l’entrainement il veut dire quelque chose de l’ordre du Briefing Course ou même de class VIII. Pas simplement le Solo Course. Car si quelqu’un était réellement dédié, auditeur entrainé et avait réellement appris comment manier les gens, il ou elle serait relativement non aberré, et pourrait être compté parmi les gens vraiment OTs. D’après l’HCOB Le Pont jusqu’à la Liberté Totale quelqu’un devrait être class IX s’il était OT VIII.

    Une personne hautement entraînée saurait comment manier les situations de la vie. Un OT hautement entraîné serait capable de diriger un business dans le monde des affaires de façon éthique et sans arnaquer ses associés parce qu’il comprendrait les dynamiques du business et de la façon de faire de l’argent et il inclurait tout le monde dans le processus.

    Si vous, ou quelqu’un que vous connaissez est Clair et/ou OT et ne se comporte pas comme il ou elle devrait, ne cherchez pas autre chose que les 4 points ci-dessus. Ce n’est pas simplement le fait de prendre les boites à FSO et de devenir OT. Ce n’est juste qu’une petite partie de cela. L’autre moitié de la Charte de gradation est nécessaire afin de faire un réel OT. Et si quelqu’un planifie de devenir entrepreneur ou de faire du business, il serait sage pour lui de faire l’entrainement sur les OEC et le FEBC afin d’être OT dans les groupes et les organisations. On doit tout faire en Scientologie, pas juste une petite partie !

    Vous voulez vraiment devenir OT ? Alors faites en sorte que votre cas de pc/pre-OT soit réparé si nécessaire, puis faites en sorte de craquer le reste à travers l’entrainement technique.

    Share