• Archives de la Catégorie niveaux d’OT
  • Relation entre entraînement et O.T.

    Vous êtes des gens chanceux ; vous avez vraiment beaucoup, beaucoup de chance. Vous avez derrière vous toute cette piste, vécu toutes ces vies, fait toutes ces choses idiotes et finalement vous arrivez ici avec une chance de vous en sortir. Cette chance est proportionnelle à votre capacité à auditer. Ce n’est pas seulement un plus. Si quelqu’un veut devenir complètement clair ou atteindre OT, ne serait ce que pour lui-même, la bonne chose à faire est de s’entrainer vraiment à fond.

    La meilleure façon et la plus sûre, la voie sécurisée pour devenir OT est d’être un auditeur de haut niveau. Ceci pour différentes raisons, et cela inclut le sang-froid nécessaire pour confronter le Bank. Quelqu’un ayant commencé ce chemin vers OT, tant qu’il ne sera pas suffisamment entrainé, ne s’en tirera pas.

    Beaucoup sont appelés et peu sont élus; et il existe des tas de raisons pour lesquelles cette piste et ce chemin sont une piste et un chemin étroits.

    Cela ne veut pas dire, qu’au bout du compte tout le monde ne finira pas par y arriver mais assurément, certainement, véritablement et définitivement, ce sera une très très, très longue route pour les autres. L’entrainement fait absolument, absolument, absolument partie de la route vers OT. Ce n’est pas quelque chose qui est « un truc sympa à faire ».

    C’est quelque chose qui est VITAL pour devenir OT. Vous devez savoir auditer et plutôt bien, ne serait que pour rendre la vie suffisamment supportable pour avoir une chance de la traverser pour aller vers OT. Vous avez la chance de pouvoir vous sortir de la situation dans laquelle vous vous êtes mis. La seule chose que je vous demande est de faire le mieux que vous pouvez avec ce que vous avez reçu.

    L. Ron HUBBARD

    Extrait de la conférence : La relation entre l’entrainement et OT

    Share

  • RON’S JOURNAL 67

    J’aime relire les Ron’s Journaux. Celui de 67 est fameux car il a été publié l’année où Ron a finalisé OT III.
    Pourquoi le remettre ici aujourd’hui ?
    Deux choses en fait m’ont sauté aux yeux.
    D’abord vous êtes conscients de la situation économique mondiale qui est plutôt catastrophique. En 1967 Ron avait trouvé qu’il y avait moins de 12 personnes à l’origine de cela. En voici l’extrait :
    « … Il y a moins de 12 hommes qui sont nos ennemis sur cette planète. Ils sont membres de la Banque d’Angleterre et autres grands cercles financiers. Ils possèdent et contrôlent les chaines de journaux et assez bizarrement ils sont directeurs dans des groupes de Santé Mentale qui se sont développés dans le monde. Maintenant ces types sont des gens intéressants. Ils ont des antécédents fantastiquement corrompus, des enfants illégitimes, sont greffés au gouvernement, assez dégoutant. Et dans un passé assez reculé ont déterminé un plan d’action. Étant en contrôle de la plupart des fournitures d’or de la planète ils ont commencé un programme pour amener chaque gouvernement à la faillite et sous leur coupe, de façon à ce que aucun gouvernement soit capable d’agir politiquement sans leur permission. … »

    De plus la freezone française on ne peut pas dire que ce soit l’expansion. Il est vrai que nous auditons, que nous faisons monter des gens sur les niveaux d’OT, avec de vrais gains dignes de ces niveaux d’OT. Mais où sont les nouveaux? les nouveaux Pcs, les nouveaux auditeurs?
    La plupart d’entre nous sommes OT.
    Dans notre coin.
    Alors voici un extrait de ce que Ron dit à ce sujet :
    « … Mais j’ai déjà fait une expérience, je suis parti de moi-même en Afrique du Sud pour voir si oui ou non un OT ferait du bien tout seul, sans aucune aide, contre l’environnement autour de lui, et j’ai découvert qu’il ne ferait pas beaucoup de bien. Mais un groupe d’OTs serait tout à fait irrésistible et ils sont nécessaires à la réalisation de ce type d’opération. Donc les OTs vont mieux avec des OTs. … »
    Donc je vous demande de me dire ce que nous pourrions faire ensembles pour dynamiser cette freezone?
    Merci.

    et maintenant voici L. RON HUBBARD

    RON’S JOURNAL ’67

    20 September 1967

    Et ceci est une bande enregistrée sur une île perdue dans la mer, et elle s’adresse à tous les staffs et aux étudiants des organisations de Scientologie. Le bruit en arrière fond n’est pas le souffle dû à la bande magnétique, mais c’est le vent soufflant en haut d’une colline et balayant la zone dans laquelle je suis assis.Devant moi la vaste mer bleue s’étale avec quelques navires passant au loin, quelques nuages dans le ciel, et un soleil brillant nous éblouit. Je vous donne cette courte bande parc que vous avez dû vous demandez ce que je faisais. Les rumeurs sur les lignes ne sont pas très fiables, c’est le moins qu’on puisse dire, et dans un monde qui est aussi wog que cela, ces rumeurs sont loin d’approcher la vérité de près. Je n’aime pas créer un mystère en ce qui concerne nos activités.
    Vous avez entendu parler de la Sea Org, l’Organisation Maritime, et très probablement vous allez en entendre parler à l’avenir. Ce n’est en réalité qu’une autre organisation de Scientologie, avec comme différence qu’elle manie du travail et des matériaux extrêmement avancés et que son personnel sont des OTs. Sa mission est d’amener les Clairs à travers les plus hauts niveaux en toute sécurité et certitude et le tout rapidement, et elle a aussi la mission de mettre l’éthique en place sur Terre. Il serait tout à fait impossible tout à fait impossible d’amener en totalité la technologie deScientologie sans mettre en place l’éthique en premier lieu. Nous avons appris que la technologie ne se développe pas dans une zone qui est enturbulée et qui a beaucoup de Suppressifs et des facteurs hostiles au meilleur côté de la vie. Dans les organisations nous faisons des progrès au degré où nous amenons un ordre correct à l’intérieur de l’organisation et des ses environnements immédiats. Seulement alors nous avons une technologie efficace et qui marche. Le seul moment où la technologie de scientologie est inefficace c’est quand elle n’est pas utilisée ou quand elle est considérablement altérée.
    Pour vous donner un petit peu d’historique, une sorte de journal de Ron, je dois vous dire quelques petites choses qui se sont déroulées dans les dernières années, desquelles vous n’avez pas été particulièrement bien informés, j’en suis sûr; mais dont vous avez eu quelques rumeurs.
    Le 22 janvier 1963 la FDA (Food and Drug Administration) a fait un raid revolver au point sur notre organisation de Washington DC immédiatement après que nous ayons offert notre assistance au président Kennedy dans es programmes nationaux avec l’utilisation de la Scientologie. Sa réponse à cela, apparemment, fut d’ordonner un raid sur notre organisation. A ce moment là j’ai déterminé que les organisations devaient avoir une ligne de défense et que je devais accélérer l’avancée de la technologie et finaliser entièrement le sujet dans une très courte période de temps. J’ai probablement fait quelque chose de l’ordre d’un siècle de recherche en l’espace des quelques années qui ont suivi 1963 et je peux vous aviser maintenant que j’ai terminé l’ensemble de la technologie requise pour aller de wog à OT. Le raid de la FDA, merci aux actions efficaces de l’organisation de Washington et le système de défense que j’ai élaboré et d’autres choses, ce raid n’a finalement rien donné dont nous ayons entendu parler, et à l’heure actuelle j’attends encore d’apprendre qu’ils aient trouvé quelque chose ou qu’une action soit entreprise.
    Il y a eu aux Etats Unis plusieurs attaques de la part des impôts sur l’org de Washington DC, sur moi-même, et sur les organisations à but non lucratif du coin, et je souhaite vous aviser que tout ceci a été retardé maintenant, et vous pourriez dire que cela a été mis dans la naphtaline par le gouvernement en attendant de bouger à nouveau. Il y a eu une attaque des impôts sur moi un peu plus tôt cette année et l’année dernière et…, de la part des Etats Unis, et toutes ces actions ont été gagnées par nous-mêmes, ce qui plus ou moins a retiré le danger des organisations de Washington, car le gouvernement utilisait ces attaques en tant que prétexte pour saisir les organisations de Washington. Et ils échouèrent totalement et complètement.
    En 1966, sachant que le monde ne continuerait pas sans une autre guerre, et sachant qu’il serait prudent pour nous d’avoir nos matériaux dans un endroit protégé et sécurisé, je suis allé en Afrique australe afin d’établir une zone où cela pourrait se faire. Ce qui se passa là c’est que des gens des pays impliqués commencèrent à m’écrire des lettres de fan par torrents. Je suis passé plusieurs fois à la TV et en radio et ma popularité était très forte et cela ne put être confronté par un type du nom de Smith ainsi que certains autres et ils refusèrent de rallonger mon visa. Il n’y a rien d’autre à rajouter.
    Il y a eu plusieurs attaques parlementaires contre nous et l’état de ces attaques est très intéressant. Seul un état, celui de victoria en Australie, a entrepris une action, et tous les autres états furent incapables de mener à bien une action, et l’une après l’autre elles s’arrêtaient.
    Avec toutes ces attaques contre nous depuis les 17 dernières années j’ai trouvé qu’après ce qui s’est passé en Afrique du Sud, il était vitalement nécessaire que j’isole qui, sur cette planète, nous attaquait. Les attaques suivaient toujours le même schéma. Elles suivaient toujours les mêmes routes que les journaux. Elles utilisaient toujours le même type de membre parlementaire. Et j’ai pensé que je ferai mieux de jeter un œil minutieux là dessus. L’organisation sous la direction de May Sue employait, et réellement, avait employé bien avant que je revienne d’Afrique du sud, elle avait employé plusieurs espions professionnels qui avaient eu des parcours professionnels longs et avec réussite et ils recherchaient pour nous. Et le résultat de leurs activités, bien que toujours en cours , nous a révélé ce que nous avions besoin de savoir quant aux ennemis que nous pouvions avoir sur cette planète.
    Il y a moins de 12 hommes qui sont nos ennemis sur cette planète. Ils sont membres de la Banque d’Angleterre et autres grands cercles financiers. Ils possèdent et contrôlent les chaines de journaux et assez bizarrement ils sont directeurs dans des groupes de Santé Mentale qui se sont développés dans le monde. Maintenant ces types sont des gens intéressants. Ils ont des antécédents fantastiquement corrompus, des enfants illégitimes, sont greffés au gouvernement, assez dégoutant. Et dans un passé assez reculé ont déterminé un plan d’action. Étant en contrôle de la plupart des fournitures d’or de la planète ils ont commencé un programme pour amener chaque gouvernement à la faillite et sous leur coupe, de façon à ce que aucun gouvernement soit capable d’agir politiquement sans leur permission.
    Le reste de leur programme apparent était d’utiliser la santé mentale, c’est-à-dire le choc électrique psychiatrique et la lobotomie préfrontale, pour retirer de leur chemin tous les dissidents politiques. Ils étaient les personnes derrière le projet de loi Sibérie, qui a presque été adopté par la Chambre des représentants aux États-Unis, et est passé, si je me souviens bien, au niveau du Sénat, ce qui a donné le pouvoir à tout gouverneur en … de tout État des États-Unis simplement pour cueillir quiconque dans la rue et de l’envoyer en Alaska. Nous avons vaincu ce projet de loi Sibérie et beaucoup d’autres «actes» de la santé mentale de ce genre, mais jamais auparavant n’avions nous vraiment su de qui ils provenaient.
    Quoi qu’il en soit, ces gens-là ont obtenu presque tous les gouvernements du monde à leur devoir des quantités considérables d’argent grâce à diverses magouilles. Et ils contrôlent, bien sûr, l’impôt sur le revenu, les finances publiques …. Wilson par exemple, l’actuel premier ministre de l’Angleterre, est totalement impliqué avec ces gens-là et ne parle de rien d’autre en fait.
    Ils ont organisé ces groupes de santé mentale qui ont surgi simultanément partout dans le monde et tout ce qui a dans son intitulé santé mentale, ou hygiène mentale, ou d’autres choses de cet accabi, des noms tels que ça, font tous partie de l’organisation qui découle de ces types, moins d’une douzaine hommes réellement. Maintenant, c’est très intéressant, parce que nous, innocemment, avancions en 1950 et avons heurté directement à travers ce très très grand complot. S’il y avait un remède à la maladie mentale, alors les gens diraient: «Vous feriez mieux de l’envoyer à un auditeur », et vous commenceriez à poser des questions, si quelqu’un avait été électrochoqué ou reçu une lobotomie préfrontale. Tandis que seulement par des électrochocs et des lobotomies préfrontales ils pouvaient éliminer efficacement leurs ennemis politiques ou objecteurs.
    Alors, bien sûr, ces gens-là sont très suppressifs en réalité, et ils sont en fait très misérables. Ils combattent les Martiens et tout le monde et chacun est leur ennemi. Ils sont très mal servis. Tous leur gens peuvent être achetés pour 100 £. Ces gens-là sont incapables, comme tout suppressif, de réellement achever un cycle d’action et ils choisissent toujours la mauvaise cible à tout propos. Ils ont échoué dans presque toutes les parties de leur mission, sauf celui de faire que tous les gouvernements tombent en faillite et débiteurs de sommes fantastiques. Maintenant, ces gars peuvent lancer leurs numéros à travers de leurs chaînes de journaux. Sir, je ne sais pas si c’est Sir, mais c’est Cecil King et ces chaînes de journaux se déversent jusqu’en Afrique du Sud, puis en Australie, ils vont dans, bien sûr, toutes les parties du monde, et cette chaîne de journaux est ce qui était utilisé pour essayer de nous donner une mauvaise réputation. Il était très intéressant de noter que le seul effort qu’ils aient jamais fait était tout simplement de nous discréditer. C’est ce qu’on pouvait compter sur eux de faire, tout simplement nous discréditer et discréditer notre efficacité. Il n’y a pas le moindre doute dans leur esprit, que notre technologie fonctionne, parce que beaucoup d’autres activités telles que Subub * et bien d’autres ont continué sans être inquiétés par eux. C’est seulement la technologie intensément efficaca de la Scientologie qui a attiré leur attention. Ils ont recueilli des documents plutôt intéressants sur nous, nos gens et nos organisations, et leurs ordres concernant ce qu’il faut faire à ce sujet fait partie de leurs fichiers. Tout cela en fait quelque chose de très intéressant à lire. Nous, bien sûr, avons des copies complètes de leurs fichiers. C’était, bien sûr, leur mauvaise chance de se colleter avec quelqu’un qui avait été formé dans le domaine de l’espionnage. Les gouvernements alliés, ils ont eu une sécurité insuffisante et une loyauté insuffisante parmi leurs propres gens pour repousser nos agents de renseignement, que nous envoyions à leur encontre. C’est une activité de cape et d’épée, qui est plus ou moins terminée à l’heure actuelle.
    Nous avons cependant nos propres fichiers sur eux et beaucoup d’entre de ces gens sont corrompus. Je pense que nous avons probablement assez pour les discréditer totalement, si jamais nous devons publié ce que nous savons. Mais notre position à l’égard de cette douzaine de types, je pense qu’ils sont environ dix en réalité, notre … rajoutez-y un couple de leurs principaux hommes de main et vous avez une douzaine. Je pense probablement qu’ils ne réussiront jamais à quoi que ce soit – suppressifs y arrivent rarement. L’inflation graduelle les conduisent là même où leurs propres fortunes personnelles seront probablement éclipsées dans la débâcle qu’ils fabriquent. L’inflation progressive de l’argent sera, bien sûr, rendra aussi leur argent sans valeur.
    Maintenant, ces gens ne sont pas notre objectif majeur, nous ne sommes pas même vaguement dédiés à leur destruction. Sinon, nous aurions utilisé depuis longtemps les informations que nous avons sur eux. Si vous étiez au volant d’un camion de pompier en route vers un incendie qui fait rage et et que des chiens se précipitaient après vous, je ne pense pas que vous vous arrêteriez et pour combattre les chiens, sauf si vous étiez complètement fou, bien sûr. Et voilà notre position. Il y a un feu que nous sommes en train d’éteindre et ceci est le chemin sur lequel nous nous sommes engagés le reste n’est simplement qu’un spectacle de côté, qui n’a été qu’entrave et a rendu le travail relativement difficile. Il est assez difficile à conduire avec une douzaine de chiens courant sous vos roues et autour et et aboyant à notre camion.
    Mais vous voyez tout de suite que le monde n’est pas plein de gens qui sont contre nous. En fait, ils sont allés beaucoup trop loin et le public a maintenant commencé à se tourner dans notre direction. Ils ont trop dit de mensonges. L’homme qui a été embauché par Sir William Carr, l’un de ces types, pour écraser la Scientologie à travers la presse, a été nommé rédacteur en chef du Daily Mail de Londres. Il a publié dans sa propre colonne beaucoup de choses vicieuses concernant la Scientologie, et à la fin de la route le journal avait perdu 80.000 ventes et il a été rejeté. En outre ce fut le seul journal londonien qui s’est engagé dans un programme de cette nature contre la Scientologie. Récemment un magazine a écrit la lettre la plus intéressante, je pense, que j’ai lu depuis un certain temps. Ils voulaient savoir quand ils pourraient m’interviewer parce qu’ils devaient avoir une histoire sur un homme qui était en train de changer notre époque et qui était et ci et ça et que, loué, plutôt étonnant.
    L’état de la FDA est incroyable parce que, dans leurs communiqués de presse qu’ils ont distribués, ils ont dit qu’ils devaient être très prudents avec moi parce qu’ils ne pouvaient pas dire de quel côté je pourrais me tourner et ils ont continué sur des pages entières disant comment les scientologues étaient assez insaisissables et leur ton émotionnel est qu’ils ont peur de nous. Ceci est très intéressant parce que nous n’en avons pas après eux. Mais maintenant, l’attaque est sur la base que nous en avons après eux, ils ne sont pas après nous. En fait, si seulement ils le savaient, nous ne serions pas moins intéressés.
    Le programme que j’ai établi et entrepris en Janvier 1963 a été une réussite totale. À l’heure actuelle dans le monde, à part quelques voix aboyantes entendues ici et là, les choses n’ont jamais été plus calmes qu’elles ne le sont maintenant. Nous gagnons à travers cela assez facilement, grâce à la grande vigilance des organisations et de leur personnel, et à travers les services et les agents de renseignement ainsi que par ma stratégie en la matière, le très bon travail de Mary Sue, et l’exécution globale coordonnée par nous tous, et ne nous permettant pas de nous distraire de nos objectifs principaux, et cela nous a amené une très grande victoire. Et parmi tout cela j’ai pu, en dépit de toutes ces autres choses que je devais faire, faire et mener à sa conclusion totale la recherche de Clear jusqu’à OT. Eh bien maintenant, comme vous pouvez vous en douter, je ne mène pas nécessairement une vie tranquille. Je ne suis pas vraiment fait pour une tour d’ivoire ou même un bureau, et mes aventures au cours des quelques derniers mois ont été plutôt intéressantes, c’est le moins que je puisse dire.
    Tant que nous sommes insaisissables ou Fabian (NdT : un membre ou supporteur de la Fabian Society, une organisation of socialistes dont le but est d’amener à ma mise en place du socialisme de façon graduelle plutôt que révolutionnaire) notre expansion est forte. Donc, j’ai examiné les statistiques et nous avons grandi en nombre dans la mesure où personne ne pouvait tout à fait mettre le doigt sur ce que nous faisions. Par conséquent, j’ai maintenu une sécurité considérable et continuerai de le faire sur les activités dans lesquelles nous sommes engagés, mais cela n’en fait pas un secret, bien sûr, pour les scientologues. Cela a été mon lot d’introduire une technologie qui était antipathique aux meilleurs plans de souris et d’en subir les conséquences pour les prochaines années. Et le cycle de l’opinion publique est en train d’augmenter à nouveau à mon sujet. Je devais être, selon la presse, un démon complet, et maintenant il semble que je sois un homme qui est en train de changer notre temps, et tout ce genre de chose. Eh bien, je ne pouvais franchement pas prendre soin de ce que le public pensait de moi. Je suis uniquement intéressé à faire le travail.

    Et comme je le dis, j’ai eu beaucoup d’aventures le long de cette ligne. En Décembre 1966, je conclus que j’étais allé aussi loin que je pouvais aller sans prendre des mesures plus franches avec notre technologie et j’ai utilisé un très vieux principe de Scientologie, qui consiste à mettre le membre blessé exactement sur et à l’endroit où il a été blessé. Si vous vous étiez cogné la tête sur une porte, un peu plus tard, si vous revenez où ça s’est passé et que vous touchiez votre tête contre cette porte, vous, bien sûr, ressentiriez la somatique complète du moment de l’impact. Ce doit être le point exact pour produire ce phénomène exact. Et donc je décidai que je ferais mieux de sortir et de communiquer avec un point précis ou deux, non pas tant pour moi, mais où les choses étaient arrivées dans les siècles passés, qui étaient vraiment le début de la disparition, où la disparition de cette civilisation existait alors.
    Sans rien dire à personne à ce sujet, ou ce que je voulais faire, je suis sorti et pris ma vie entre mes mains pour ainsi dire, et j’ai amené le problème à bien. Le mystère de cet univers et cette zone particulière de l’univers a été, aussi loin que sa piste est concernée, complètement occlus. Personne n’a jamais été capable de faire une percée et en sortir et savoir ce qui s’était vraiment passé. En fait, c’est si occlus que si quelqu’un essayait de le pénétrer, comme je suis sûr que beaucoup l’ont, ils sont morts. Le matériau impliqué dans ce secteur est si vicieux qu’il est soigneusement arrangé pour tuer quelqu’un s’il découvre la vérité exacte.
    Donc, en Janvier et Février de cette année, je suis devenu très malade, j’ai presque perdu ce corps, et d’une façon ou d’une autre je l’en ai sorti et j’ai obtenu les matériaux et j’ai été capable de vivre malgré cela. Je suis très sûr que je suis le premier qui soit jamais arrivé en vie à travers toute tentative pour atteindre ce matériau. Ce matériau dont je parle, bien sûr, est un matériau de niveau très supérieur et vous me pardonnerez si je ne vous le décris pas en détail, car il est très susceptible de vous rendre malade aussi.
    Maintenant, ma tâche pour le reste de l’année jusqu’à aujourd’hui, c’est à dire les 6 mois qui ont suivi, était de trouver un moyen d’amener en toute sécurité à faire traverser des individus. Il ne suffisait pas que j’y sois arrivé vivant. D’autres personnes auraient à faire de même quand ils auraient atteint l’état de Clair et qu’ils essaieraient de monter à partir de ce point jusqu’au-dessus. Et il y a environ cinq ou six semaines, je fus finalement capable de faire une percée qui permettrait aux gens de passer à travers cette zone en toute sécurité. C’est relativement facile à faire maintenant, pourvu que l’on soit un auditeur très bien formé, et la bande de feu peut être traversée, amenant une personne de l’autre côté indemne, à condition qu’il applique la technologie exacte. Aucun risque d’entrer en collision avec cela à des niveaux inférieurs. Cela concerne la formation de la société elle-même dans lequel nous vivons. Une personne est Claire sur la première dynamique. Il est nécessaire de devenir OT pour être Clair sur toutes les dynamiques, y compris celle de la société et celle de l’univers physique. Donc, j’ai également fait cette percée et je ne me dérange pas de vous dire qu’il a fallu un certain travail. Dans toutes ces 18 dernières années cela a été le plus difficile auquel j’ai dû faire face, et je l’ai fait afin qu’il ne soit pas difficile pour vous d’y faire face lorsque vous serez arrivé à ce niveau.
    J’ai formé l’Organisation maritime de OTs afin d’avoir une zone où un scientologue pourrait venir, et qu ‘il puisse en toute sécurité traverser ce dernier mur de feu. Comme la route à OT a avoir avec la confrontation et confronter la vie ainsi que confronter à la fois le mal et le bien alors les gens de l’Organisation Maritime sont également en train de devenir très expérimentés dans la manipulation et la confrontation du MEST. Cela ne fait toutefois pas partie du programme pour les personnes que nous amenons à traverser cette dernière barricade.
    Les objections à apprendre la vérité ultime de cet univers et ce qui lui est arrivé et le pourquoi sont si profondément implantées chez les gens qu’il est nécessaire pour tout niveau très avancé, d’être relativement hors de la zone commune et non planté sur la croisée des chemins du monde . Ainsi donc l’Organisation Maritime tout simplement organise des bases qui sont hors de la piste principale des hommes, et dans ces bases, nous allons être en mesure de faire passer les gens à travers, ainsi que gérer les situations à l’égard de la Scientologie pour l’aider à mettre l’éthique sur cette planète.
    Un petit quelque chose qui n’a pas grand chose à voir, mais qui peut-être peut vous intéressé, est qu’avec cette récente carrière a été relativement dure pour ce pauvre corps. Je lui ai cassé le dos, rompu son genou, et maintenant j’ai un bras cassé, à cause de la difficulté rencontrée dans ces aventures particulières. On peut bien se demander alors, s’il est en si bonne forme qu’est-ce qu’il fait à se briser le corps? Eh bien, c’est ça le problème. J’ai eu beaucoup de difficulté à descendre au niveau de puissance requis pour un corps et tout à coup, si quelque chose se passe dans son voisinage, je le bougerai d’un coup, ou le tirerai d’un coup dans une certaine direction, et il est très difficile de le garder dans ce genre de condition. Je le garde en vie parce qu’il est un symbole et parce qu’il est encore nécessaire et parce que ce serait bouleversant, du moins du côté des wogs de ce monde, si le symbole de ce corps venait à disparaître, mais c’est certainement difficile pour ce corps et ainsi que difficile pour moi.
    En recherchant et en formant les bases j’ai couvert un grand nombre de miles marins, et parce que les navires disponibles ne sont pas encore terminés, je me sers d’un petit yacht, l’Enchanteur, et même si c’est un vaisseau en acier et très très fort, il a néanmoins opéré dans des mers qui étaient bien au-delà de sa classe et de sa capacité. Et construit comme il est avec des moteurs et des technologies wogs, cela a demandé un génie considérable pour faire que ce navire perdure. Pour comprendre l’ampleur de cela, j’ai épuisé plusieurs équipages d’OTs dans l’avancement de cette recherche et sa mise en place en seulement quelques mois. Cela ne les a pas vraiment usés. C’est juste que ce navire a vu passé ces équipages assez rapidement et qu’ils sont ensuite retournés à d’autres travaux et activités pour récupérer.
    Comme il n’y a eu que très peu de semaines avant que je ne trouve une bonne voie au travers, ces personnes ne sont pas encore passées à travers le mur de feu de ce qu’on appelle vraiment Section OT III. Donc, ils ont aussi leurs problèmes. Et nous sommes tous embarqués dans faire en sorte que l’ensemble du personnel de l’Organisation Maritime, qui sont admissibles pour ça, aillent sur la section OT III. Et puis nous n’épuiserions plus tant d’équipages. Mais ces gens, ces gens sont magnifiques, ils sont magnifiques. Vous devriez les voir. Bien sûr, ils seraient les stars dans toute organisation dans le monde. Si l’une de ces personnes venaient à passer près de vous, vous les reconnaîtriez sans doute par leur nom, et ils ont une réputation considérable, et ils iraient tout simplement bien peut-être … et peut-être que l’on pourrait dire qu’ils sont nécessaires dans leurs organisations et leurs zones où ils font beaucoup de bien. Mais j’ai déjà fait une expérience, je suis parti de moi-même en Afrique du Sud pour voir si oui ou non un OT ferait du bien tout seul, sans aucune aide, contre l’environnement autour de lui, et j’ai découvert qu’il ne ferait pas beaucoup de bien. Mais un groupe d’OTs serait tout à fait irrésistible et ils sont nécessaires à la réalisation de ce type d’opération. Donc les OTs vont mieux avec des OTs.
    La mission des organisations est de former la première partie du pont à partir du monde wog jusqu’au niveau de Clear. C’est aussi loin de Clear à OT car àa l’est de wog à Clair. Les organisations exercent magnifiquement leurs actions. La seule chose qu’ils pourraient améliorer serait maintenir l’éthique plus fortement et de faire que la technologie soit encore mieux délivrée, faire que leurs examens soient plus précis, vu que les ennuis sans fin viennent de mauvaises attestations, et que l’expansion s’accroisse dans le public plus rapidement. C’est ce que les organisations devraient être en train de faire. L’auditeur individuel et le scientologue accomplissent leur mission très très bien et font des merveilles. Il n’y a pas assez d’éloges que je puisse leur donner.
    Dans les grades inférieurs on est surtout préoccupé par soi-même et son propre cas ou sa famille immédiate, mais comme on monte vers le haut on devient plus soucieux de l’environnement et du monde dans lequel on vit, et avec cette préoccupation vient la réalisation que tout n’a pas été bien. Et il est très vrai qu’une grande catastrophe a eu lieu sur cette planète et dans les 75 autres planètes, qui forment cette confédération, il y a 75 millions d’années. Depuis ce temps c’est devenu un désert et il a été le lot de seulement une poignée d’hommes d’essayer de développer sa technologie jusqu’à un niveau où quelqu’un pourrait s’aventurer vers l’avant, pénétrer la catastrophe et la défaire. Nous sommes sur le bon chemin pour faire que cela se produise. Comme sa capacité à faire face augmente son niveau de responsabilité augmente. Et un OT ne peut pas être un OT dans un monde qui est fou ou un univers qui est dément.
    Bien que la portée de l’œuvre est presque inimaginablement vaste il est néanmoins vrai que nous faisons des progrès définis et positifs sur cela et nous allons y arriver. Nous n’avons plus à faire avec la durée de vie d’un homme, qui est de l’ordre de 70 ans (NdT : données de 1963 – depuis la durée de vie s’est allongée), non, nous avons affaire à des siècles. Et nous avons assez de temps aux niveaux supérieurs pour l’amener à bien, à condition que nous travaillons assez rapidement aux niveaux inférieurs et dans le cadre de la société elle-même pour l’empêcher de se détruire avant que nous atteignons nos buts et objectifs. C’est peut être un peu au-dessus de votre réalité de dire que nous avons l’intention de sauver ce secteur (NdT : secteur de cette galaxie). Personne n’a été en mesure de le faire durant ces 75 millions d’années. Nous sommes les premiers. Dans cette période de temps, il n’y a rien eu d’autre que de la souffrance et de la misère pour ses populations. La vie n’est pas nécessairement un gâchis misérable et une population planétaire n’est pas nécessairement composé de forcenés. Il est très facile de remédier à la situation générale. Il y a beaucoup, beaucoup de gens dans la société qui ne seront que trop heureux de nous avoir, qui ne seront que trop heureux de vous aider, et qui seront heureux d’aller de l’avant. Que la maladie, dont ils souffrent, est réellement conçue pour arrêter ou empêcher un mouvement tel que le nôtre, n’est pas d’une grande considération. Nous avons déjà maîtrisé les choses nécessaires pour permettre la victoire ultime.
    Eh bien, j’espère que cet exposé, que je viens de vous donner est quelque peu instructif et qu’il vous aidera à comprendre ce qui se passe. La situation est bien en main. Ce que nous faisons est extrêmement conservateur à bien des égards et c’est tout à fait nécessaire et bien que chacun ne peut être au plus haut échelon, ou des bases et domaines avancés de la Scientologie, il est en fait tout à fait louable de faire partie de ses organisations tout au long de la ligne. Chaque homme, chaque fille sert. Sans votre soutien, nous ne pouvions rien faire et nous sommes très heureux de votre soutien. Tout élément suppressif est voué à nous combattre durement et là où il est autorisé à entrer dans l’organisation et qu’on lui laisse le droit de réduire à rien nos plans et activités, nos objectifs et même nos gains, nous perdrons à ctte extrémité. Nous devons donc avoir un périmètre éthique très serré à l’intérieur de nos organisations. Et ces gens qui font des remarques désobligeantes à propos de ce qui se passe sont tout simplement à leur façon d’essayer d’arrêter la marche en avant. Tout ce qu’ils vont vraiment réussir à faire est de stopper leur progression.
    Comme vous ne m’avez pas entendu parler moi directement, ou de moi directement depuis quelque temps, j’ai pensé que je ferais mieux d’avoir une conversation avec vous, et vous dire de quoi retournait ce sujet, et vous dire où les choses en étaient maintenant. Et je peux vous assurer que toute personne liée avec la grande Catastrophe si lointaine dans le passé est morte depuis presque la même longueur de temps. Ils ont provoqué la catastrophe et ils ont péri dans les 6 ans qui suivirent. Nous n’avons pas d’ennemis sauf des hommes suppressifs, en pleine dramatisation, qui sont eux-mêmes les victimes de quelque chose qui est arrivé ici. À partir de là, le monde va changer, mais si il change du toutau tout, et s’il se redresse, ce sera à cause du Scientologue, ce sera à cause de l’auditeur et de son habileté technique, ce sera à cause de l’organisation et des membres du personnel des organisations et de leur dévouement. Dans tout ce vaste univers il n’y a pas d’autre espoir pour l’homme que nous. Ceci est une énorme responsabilité. Je l’ai portée seul trop longtemps. Vous la partagez avec moi maintenant. Ceci est cependant le jeu dans lequel tout le monde gagne. Peu importe l’action éthique entreprise, peu importe les activités qui vont progresser, car au bout du compte tout le monde va gagner. Je suis très reconnaissant du fait que vous existez. J’ai besoin de votre aide. J’ai besoin de votre soutien. Et peu importe ce que vous faites en Scientologie, en dehors ou à l’intérieur des organisations, vous m’aidez et vous nous aidez et vous progressez également à la résolution de l’aberration, de la guerre et de la consternation dans cet univers. Une différence essentielle entre nous et ceux qui font de tels efforts, est que nous savons où nous allons, nous savons ce que nous faisons et nous avançons sur une piste, louable, décent et très positive. Nous faisons notre travail. On ne peut pas en dire autant des autres. Je suis très heureux d’avoir eu cette occasion de vous parler et je l’espère que les informations que je vous ai données sont d’une aide certaine et vous aideront à clarifier ce qui se passe, à dissiper des doutes ou des merveilles et, plus important encore, je l’espère, ce sera utilisé dans l’alignement de l’effort à aller vers l’avant et de faire un monde meilleur et un univers meilleur. Je vous remercie beaucoup d’être ici. J’apprécie ce que vous faites. J’ai besoin de votre aide et je suis très reconnaissant pour ce que vous avez fait. Au revoir pour le moment. Je vous reverrai au bout de la ligne de l’autre côté du pont.

    Fin de la conférence

    Share

  • RON’s JOURNAL AD 13

    voici le Ron Journal de 1963 (AD 13).

    pourquoi le ressortir maintenant?
    juste pour cet extrait :
    « …Ce que j’ai appris est que les cas ne progressent pas au-delà de leur niveau d’éducation en Scientologie. Cela a fait une grande différence. Un cas se bloque jusqu’au point où il a été éduqué en Scientologie. Les gains d’audition sont parallèles à des gains d’éducation et les deux s’équilibrent. Cinquante pour cent d’un gain de cas vient de l’audition, cinquante pour cent de l’entrainement.… ».

    Je m’aperçois avec les pcs que j’audite que les gains vont de pair avec leur « éducation » en Scientologie. Devenir OT c’est bien pour la 1ere Dynamique, mais sans le K de KRC, nous avons vite fait de retomber. Alors pour vous peremttre de devenir des OTs stables, donnez-vous la peine de vous entraîner.

    et voici Ron :
    MESSAGE FIN D’ANNÉE 63

    Ron’s Journal fin décembre AD13

    Et bien nous alloons entrer en AD 14
    Avec toute notre technologie assemblée.
    Avec un Pont complet.
    Avec des OTs qui émergent.
    Avec une organisation internationale encore intacte.
    Avec toutes les attaques sur nous qui échouent ou ont échoué.
    Avec toutes les targets de recherche atteintes.

    JOYEUSE NOUVELLE ANNÉE !

    Il y a eu un tel tourbillon d’activité pour terminer chaque chose, que je doute que vous ayez eu le temps d’attraper tout ça au bond! . Je sais que je n’ai pas pu !
    En Janvier 1963 les actions anti-Scientologie se sont intensifiées et pour « jouer la sécurité » j’ai adopté les règles de (a) maintenir la ligne d’action dans les domaines juridiques et (b) l’intensification des recherches comme étant la contre-attaque la plus efficace.
    Ces règles ont réussi. Nous avons tenu notre ligne d’action, grâce aux activités de l’Organisation et de l’Association des secrétaires, des HCOs et de tout le personnel de Scientologie et des scientologues. Et nous avons même fait des progrès.
    La FDA recule car ils n’ont aucun cas à se mettre sous la dent et elle perdra même si elle vient un jour au tribunal. Ils vont encore faire du bruit mais ce n’est que du bruit pour rien. John Fudge (Scientologie des Etats-Unis) a fait un excellent travail avec l’aide de notre avocat, M. Brinkman.
    En Australie, le Parti travailliste a essayé de passer un projet de loi dans le Parlement de l’Etat Victoria pour barrer la route à la Scientologie. Nous avons demandé une audience et poursuivi divers calomniateurs pour un quart de million de livres. HASI Australie a fait un travail formidable pour tenir le fort.
    On dirait que nous avons traversé la période de mauvaise nouvelles. Vous verrez toujours les éclairs d’été voletant au-dessus de l’horizon, mais en réalité, cette tempête est finie et nous émergerons secs et souriants.
    Cependant, toute cette tension résultant des principaux bouleversements et de nombreux autres feux de brousse a mis une pression assez lourde sur moi. Je devais amener à bien, en face de tout cela, la période la plus intense de recherche que j’ai jamais faite. En Août j’avais complèter cette recherche jusqu’à OT et pendant l’automne j’ai pu subdiviser l’ancienne technologie et fournir une nouvelle technologie de base (Scientologie zéro) pour faire passer l’homme de la rue jusqu’en haut du chemin à OT. Chaque niveau d’auditeur et progrès de cas ont été déterminés maintenant et la plupart des matériaux publiés, au moins sur bande.
    Je suis en mesure de retracer les activités des auditeurs et des organisations pour rendre la route beaucoup moins chère et beaucoup plus facile à suivre.
    Les résultats de l’audition sont dans les étoiles aujourd’hui à tous niveaux par rapport à il y a un an.
    Ce que j’ai appris est que les cas ne progressent pas au-delà de leur niveau d’éducation en Scientologie. Cela a fait une grande différence. Un cas se bloque jusqu’au point où il a été éduqué en Scientologie. Les gains d’audition sont parallèles à des gains d’éducation et les deux s’équilibrent. Cinquante pour cent d’un gain de cas vient de l’audition, cinquante pour cent de l’entrainement. DC, à l’époque de Dick Steves, un temps Secrétaire de l’Organisation, avait pour habitude de produire des graphiques de gains par l’entrainement seul comme Dick le soulignait.
    Il est pratiquement impossible d’aller jusqu’à OT sans une connaissance complète des processus OT et une aptitude à les auditer. Ce fut le point principal qui a émergé. Mais de même, personne ne parvient à passer au delà des niveaux inférieurs en tant que cas sans une connaissance de ces niveaux. C’était le principal accroc dans les cas – le manque d’éducation en Scientologie. Et tout notre modèle de progression vers l’avant a dû changer. Vous devez savoir où aller. Et co-audit jusqu’à OT est la seule façon dont on peut y arriver. Donc disparue, est l’idée de patients et de praticiens. Un scientologue est un auditeur.
    Eh bien, cela a été une excitante AD 13. Faisons en sorte de tous gagner en AD 14.
    Bonne année.

    L. RON HUBBARD

    Share

  • Le secret pour devenir OT.

    ladder1
    Par Jim Logan

    En 1957, les recherches et découvertes (R&D) ont permis de déterminer la définition de Thetan Opérant en clarifiant les découvertes précédentes concernant cet état en Scientologie. Ceci est publié dans l’HCOB, Procédure de Clair, Définitions, Buts, du 3 décembre 1957 :
    « Un Thetan Opérant peut être au point cause de façon consciente et à volonté, sur la Vie, la Matière, l’Energie, l’Espace et le Temps, subjectivement et objectivement. »
    « Cette définition concrète de thetan Opérant est le vrai but de l’auditeur et si elle est accompagnée d’une compréhension totale, on obtiendra les meilleurs résultats possibles. »

    Ce terme « cause » apparait dans la définition de « responsabilité ». Donc, OT/cause/ la volonté/ le savoir/ la responsabilité vont de pair.
    En 1959, la Recherche et Découverte qui a mené à recouvrer l’état de OT, a été dirigée vers la zone des overts- c’est à dire, des actions causées qui étaient nuisibles d’une façon ou d’une autre à une ou plusieurs dynamiques. A l’époque, une des méthodes de maniements de ces overts était de poser la question toute simple : « Qu’est ce que tu as fait ? »

    Ce concept va plus loin car l’overt va causer une « retenue » aussi, c’est à dire que l’individu va ensuite avoir l’action de retenir. La question simple dans ce cas, était : » Qu’est ce que tu as retenu ? » Donc, cause inclut à la fois, l’overt et l’action subséquente de retenir l’acte.
    Pour qu’un overt s’accroche à la personne, celle-ci doit, d’une façon ou d’une autre, éviter de prendre responsabilité pour le fait d’avoir causer un effet. Le déni d’avoir causer une action quand on a fait l’action, est un déni d’un état d’opération et de causalité ; c’est un déni de responsabilité. Ces termes vont de pair et décrivent la même chose : l’aptitude à être Cause sur le savoir, l’action, le MEST, la vie, les Dynamiques.

    Un thetan va se restreindre lui-même s’il considère avoir fait quelque chose qu’il ne désirait pas faire, ou s’il a fait quelque chose et nie sa propre responsabilité pour avoir commis un acte « indigne » de son propre point de vue. On peut aussi définir ce type d’acte comme quelque chose qu’il ne pourrait pas ou ne voudrait pas subir facilement.
    Un thetan va se donner à lui-même le pouvoir d’agir s’il a foi entièrement en sa capacité d’agir.
    Au cours de sa vie, un être va faire des choses. Si cette action est niée comme dans le cas d’overts contre une ou plusieurs dynamiques, l’être va amoindrir sa responsabilité pour ses actions et une spirale descendante d’aptitude va se produire au fur et à mesure qu’il se retient de plus en plus.
    En plus du fait de faire quelque chose d’indigne, il y a l’effort de l’individu pour « ne pas savoir » qu’il l’a fait. Il va aussi faire en sorte que la cible de l’overt, soit dans un « ne pas savoir » à ce sujet. Par exemple, une personne vole l’I-Pad d’une autre personne. Elle ne veut pas que la cible de l’overt sache que c’est elle qui l’a commis. Elle ne veut pas que cette personne sache où l’IPad a atterri. Cet effort de ne pas savoir rejaillit sur elle-même car elle va camoufler le fait qu’elle a volé l’objet à elle-même ainsi qu’à l’autre personne.

    Tous ces « ne pas savoir » amoindrissent le savoir ainsi qu’ils amoindrissent la responsabilité pour agir et donc, l’être va devenir moins capable de contrôler ses propres actions, les objets et sa vie, car il se retient de savoir ce qu’est la vie. Il devient plus stupide et moins capable. Les souvenirs de sa vie sont de moins de moins disponibles. Il va finir par oublier son propre track d’existence. Il devient de moins en moins conscient des choses, des objets et des gens et il est le propre acteur de sa baisse de conscience.
    En 1961, la Recherche et Découverte a démontré le fait que, lorsqu’on obtient des gains en audition, la responsabilité pour avoir fait des choses, augmente. Le savoir enterré ressurgi lorsqu’on enlève les « ne pas savoir » de son existence et en plus de cette résurrection de la connaissance, les overts que l’on a fait et commis, arrivent à la conscience. C’est à ce moment que l’art et la thérapie du Sec check entrent en jeu.
    La raison fondamentale derrière le confessionnal est de permettre à l’individu de « savoir « à nouveau et de l’aider à enlever les « ne pas savoir » dans sa piste de temps.

    Vous aidez l’être à découvrir ce qu’il ne sait pas puisqu’il a des « ne pas savoir » quel qu’ils soient. Il ne s’agit pas de jouer au redresseur de torts ou de contrôler ou de punir la personne, mais c’est un moyen d’enlever les « ne pas savoir » du cas, et de recouvrer un état de savoir où l’on est capable de contrôler ses actions et où on est responsable pour la vie et l’existence (Réf. SHSBC bande du 15 juin 1961, Not –Know, Ne pas Savoir).

    Toute aberration contient une inconnue ; d’où la maxime : si le gars sait tout à son sujet ce n’est pas cette chose là qui lui cause des ennuis.
    Le désir de savoir va de pair avec le désir d’avoir causé, va avec le désir d’avoir agi et avec le fait d’assumer qu’on est Cause. Cela va de pair avec toutes aptitudes OT existantes ou qui doivent être recouvrées et pour lesquelles on désire assumer la responsabilité.

    Qu’arrive-t-il à un être qui fait des gains en audition, qui est même devenu Clair et qui ensuite replonge, rechute, perd ses gains ? Qu’est ce qui fait qu’un cas garde ses gains ?
    C’est la même chose qui fait qu’un jour on sera OT. Volonté d’assumer le statut de Cause. L’honnêteté avec soi-même sur ce que l’on a pu faire et ce que l’on fait dans le présent. L’asisness des choses, et la connaissance de ce qui se passe, le savoir de ce qui se passe.

    En montant le pont, son propre niveau de causalité augmente, et même temps la conscience de ce que l’on a fait commence à revenir. A différents moments, c’est une bonne idée de regarder son track et de l’inspecter ; et soit, d’en assumer la responsabilité par une inspection honnête, soit de mettre vos rudiments bien en place, ou même de recevoir un bon confessionnal au moment approprié ; on retire les « ne pas savoir » et on recouvre l’aptitude à assumer le point Cause sur ses propres actions. Plus on s’approche d’état d’existence élevés, et plus on devient capable d’assumer ses actions, d’assumer la responsabilité d’avoir fait quelque chose et ce qui coupait vos aptitudes à la racine disparaît.

    On est responsable, on peut savoir, on est capable d’atteindre et d’être cause, d’être effet et de véritablement atteindre le rétablissement de l’aptitude à opérer en tant que thetan.
    La route vers OT est pavée de vérité. Toute l’idée derrière OT est de recouvrer l’aptitude à être cause. Et si l’on est pas cause ou que l’on nie être cause, et que l’on installe des « ne pas savoir » sur différents flux, alors soit on atteindra pas cet état, soit on rechutera en l’approchant : l’état de Thetan Opérant.
    Remarque importante : Rien de ceci n’implique le blâme, la honte ou le regret. La responsabilité est une toute autre affaire. Si vous avez traversé la route, vous avez traversé la route. Si vous avez fait à diner, vous avez fait à diner, si vous avez frappé le chien, vous avez frappé le chien. C’est un fait que vous êtes maintenant de l’autre coté de la route, que vous avez quelque chose à manger et que Médor est maintenant en train de grogner.

    Share

  • BEAUCOUP SONT APPELÉS, PEU SONT CHOISIS

    a-man-on-a-hill
    Par Lana M.
    Quand je fus recrutée pour la Sea Org, la citation de LRH “ Beaucoup sont appelés — peu sont choisis” me fut donnée par le recruteur. Elle me dit que la Sea Org «était un corps d’élite, et bien que beaucoup soient Scientologues, il n’y en avait que quelques uns dans la fraternité de la Sea Org, là où ils sauvent la 4e dynamique. Cela m’a semblé le choix éthique et responsable à prendre, et c’est ainsi que j’ai commencé mes 17 ans de carrière dans la Sea Org.
    Cette même citation « beaucoup sont appelés-peu sont choisis » était sur le poster affiché sur le mur à ce moment là, et ce fut une citation que j’ai vue et entendue des centaines et des centaines de fois au cours des 20 ans qui ont suivi. Lisa Frau fut, quelque temps après, photographiée en uniforme de la Sea Org et devint le poster pour la SO, avec la citation de LRH en dessous et une arrière plan figuré par un univers d’étoiles. Je n’ai jamais su d’où cette citation de LRH provenait et on ne m’a jamais montré ni fait lire lé référence de LRH ou la citation spécifique. Je n’ai jamais pensé à demander à la voir.
    Naturellement la citation vient originellement de la bible du Toi James, et on le trouve dans Mathieu 22 :14. Dans des bibles plus récentes la citation fut changée de cette façon : « beaucoup sont appelés » par « beaucoup sont invités » :
    « Jésus leur parla en paraboles, et il leur dit : Le royaume du ciel c’est comme un roi préparant un banquet de mariage pour son fils. Il envoie ses servants à ceux qui ont été invités pour leur dire de venir, mais ils refusèrent de venir. Et puis il leur envoya davantage de servants et leur dit « Dites à ceux que j’ai invité que j’ai préparé mon dîner : mes plus beaux bœufs ont été tués pour l’occasion, et tout est prêt. Venez au banquet de mariage. Mais ils ne prêtèrent guère d’attention à cela et continuèrent, l’un dans son champ, un autre dans son business. Les autres saisir ses servants, les maltraitèrent et les tuèrent. Le roi devint enragé. Il envoya son armée et détruisit ces meurtriers et brula leurs villes. Puis il dit à ses servants : « Le banquet de mariage est prêt, mais ceux que j’ai invité ne méritaient pas de venir. Allez dans les rues de la ville et invitez tous ceux que vous rencontrerez. » Et les servants allèrent dans les rues et rassemblèrent tous les gens qu’ils purent trouver, qu’ils soient bons ou mauvais, et le hall du mariage fut rempli d’invités. Mais quand le roi arriva pour voir les invités, il remarqua un homme qui ne portait pas de vêtements de mariage. »Ami », demanda-t-il, comment se fait-il que tu sois venu sans habits de mariage ? L’homme resta là sans rien dire. Alors le roi dit à ses serviteurs « attachez lui les pieds et les mains et jetez le dehors, dans le noir, là où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car beaucoup sont invités, mais peu sont choisis. »
    Histoire plutôt gore et méchante d’un roi abusant de son pouvoir, et l’interprétation intéressante de cette parabole ne signifie pas que Dieu invite beaucoup de gens, en repère certains et n’en garde que quelques uns. Si c’était vrai, le milieu de la parabole n’aurait aucun sens. Apparemment elle signifie que dieu appelle tout le monde et leur donne le pouvoir de répondre— mais pour être choisi, nous devons répondre à l’appel, en utilisant le pouvoir que Dieu nous a donné dans ce but.

    Je peux voir la corrélation entre la citation tirée de la bible du roi James et comment « Beaucoup sont appelés – peu sont choisi » est utilisée par les recruteurs de la Sea Org. Beaucoup sont appelés à joindre la Sea Org, mais seulement quelques uns répondent à cet appel et prennent la responsabilité de faire quelque chose à propos de la 4e dynamique.

    Je fus donc étonnée récemment de voir l’utilisation réelle de cette citation par LRH, et cela n’a rien à voir avec LRH parlant de la Sea Org ou du recrutement pour le staff. Cela n’a rien à voir avec la 4e dynamique, le groupe ou l’organisation. En fait cela n’a à voir qu’avec le fait de s’entrainer pour devenir auditeur, et l’importance de cet entrainement pour devenir OT. L’utilisation de « beaucoup sont appelés-peu sont choisis » montre un tout autre accent, et à mon avis a été utilisé hors de contexte par le management de l’Église pendant des dizaines d’années.
    S’ils avaient utilisé la citation de LRH et la conférence dont elle est tirée, de la façon dont c’était voulu, imaginez combien le monde de la Scientologie serait de nos jours…

    Extrait de la conférence du SHSBC du 7 Nov. 1963 – LA RELATION DE L’ENTRAINEMENT VERS OT.
    « Vous êtes des gens très chanceux. Vous êtes des personnes très fortunées. Vous arrivez du fond du track, vous avez vécu toutes ces années, vous avez fait toutes ces choses stupides, et vous arrivez ici avec une chance de vous en sortir.
    Cette chance est aussi bonne que vous pouvez auditer. 9a ne peut pas être mieux.
    C’est une bonne chose si quelqu’un qui devient complètement Clair ou va jusqu’à OT, de s’entrainer. S’ils veulent y arriver ils vont devoir aussi s’entrainer.
    Je peux vous voir, avec vos manches relevées, suant, avec 3 ou 4 personnes que vous auditez, et ils continuent de vous demander des questions stupides du genre « Qu’est-ce que cette chose appelée Echelle des Tons ? Je ne savais pas que je devais étudier la musique afin de … »
    Et ils sont inquiets à propos de leurs problèmes de temps présent ? Ils viennent en séance et ils veulent vous parler à propos de leur bagarre qu’ils ont eue avec leur femme, et ils veulent que cela soit nettoyé. C’est un problème de temps présent. Mais en fait ils sont inquiets à propos de leur fils. Et puis il y a leur tante Agnès — elle a commis un acte néfaste terrible contre eux : elle n’est pas morte et ne leur a pas laissé d’argent. Et ainsi de suite, et encore et encore et encore et encore. Je peux vous entendre maintenant, après avoir manié tout cela dire « super », et puis le gars dit « Et bien c’est quoi cette puissance merveilleuse que je dois récupérer et tout cette sorte de chose ? »
    À moins que vous ne les entrainiez, à moins qu’ils ne deviennent un auditeur complètement entrainé, ils n’ont réellement pas la moindre chance.
    Quand vous commencez à entrainer quelqu’un, en fait toutes ces personnes sont tous présélectionnées parmi toutes les races existantes sur Terre aujourd’hui. Ils sont arrivés et se sont enrôler. Qu’ils soient là signifie qu’ils sont les présélectionnés pour commencer. Ce n’est absolument pas un échantillon de la population du tout. C’est une grande minorité de la population, certainement composée des 10% des gens les plus intelligents dans le monde.
    Donc vous avez à faire avec un groupe spécialisé, spécialement sélectionné. Ces personnes vont monter avec une plus grande sélection par des niveaux d’entrainement avancés. La confrontation, la persistance requise de ces personnes—et ce qui vient avec, les désappointements et les bouleversements— si vous ne pensez pas que c’est un processus de présélection vous devriez y jeter un œil un de ces jours. Et ceux qui ont survécu ce processus particulier ont simplement démontré le fait qu’un jour de façon évidente ils deviendront OT. C’est aussi simple que ça.
    Au moment où vous êtes passé à travers cette présélection, alors, vous êtes pratiquement un super génie !
    Que se passe-t-il après que quelqu’un soit monté tout en haut de la charte ? Et bien à cette étape du jeu, ils sont probablement entrainés, mais très certainement ils doivent encore s’entrainer en dépit des présélections et autres choses qui les ont amenés jusqu’ici. Ils ont intérêt à être plutôt bien entrainés.
    La meilleure façon et la plus sûre de devenir OT, alors, est d’être un super auditeur, pour différentes raisons, incluant l’aplomb nécessaire pour confronter le bank.
    Les nouvelles personnes — vous pouvez les faire aller mieux. Ça vaut la peine de le faire, il n’y a rien de mal à ça. Vous pouvez faire qu’un mariage aille mieux, et faire qu’un enfant soit plus heureux, et vous pouvez faire que la vie devienne supportable, et ainsi de suite. Mais en réalité vous devez savoir très bien auditer dans cette direction juste pour faire que la vie soit supportable pour vous pour être capable d’aller jusqu’à OT. Un non-scientologue est tellement entouré de confusion que leur temps présent est insuffisamment calme pour eux pour faire des progrès vers OT.
    Beaucoup sont appelés mais peu sont choisis. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles ce track et ce chemin sont un track et un chemin limité. Je ne dis pas ça pour signifier que tout le monde ne pourra pas devenir OT. Mais certainement, directement et positivement ce sera une très longue route pour les autres. Dans des centaines d’années, des milliers d’années d’ici, il y aura quelqu’un qui dira : « Voyons, qu’est-ce que c’est que cette chose appelée action de tone arm ? »
    Quand vous regardez cette ligne à ce sujet et obtenez une vue réelle de la situation, vous réalisez où vous êtes et sur quoi vous êtes assis. Vous êtes au premier rang de la première percée qui n’a jamais été faite dans cet univers sur le sujet de la voie de sortie, la voie au travers.
    Vous avez de la chance d’être arrivés dans la situation dans laquelle vous êtes. La seule chose que je peux vous demander et vous montrez est que vous êtes dans une position où vous ne devriez pas gâcher le potentiel que vous avez maintenant à portée de vos doigts. Vous ne devriez pas en gâcher une miette.
    L’entrainement est définitivement, définitivement, définitivement, une partie de la route vers OT. Définitivement. C’est quelque chose dont il n’est pas simplement « sympa » de faire partie. C’est quelque chose qui est une partie vitale pour devenir OT.
    La seule chose que je vous demande de faire, est de faire le plus avec ce que vous avez (NdT : votre potentiel). »

    LRH

    Ce qui me donne confiance c’est que nous pouvons utiliser et appliquer cela maintenant, en dehors de l’Église. Se former et devenir un auditeur expert est la voie de sortie pour tout le monde. Et cela commence à la maison, dans la famille, avec votre voisinage, au travail, dans la communauté. Lisez un livre et ensuite trouver quelqu’un et appliquer la technologie sur lui. Procurez-vous une checksheet et un pack et étudiez par vous même.
    Nous devrions d’ailleurs faire des affiches avec la citation et une image d’un auditeur sympathique, souriant et attentionné.

    Share

  • ÉTAT NATIF

    natifstate
    Encore un article de Lana M.

    Quel est l’ »EP » de la Scientologie ? Quand vous êtes auditeur Class VIII (ou plus haut), et que vous ayez terminé SOLO NOTs et chacun des niveaux d’OT originaux (à savoir OT IV, V, VI, VII) qu’est-ce que vous avez atteint ?

    Récemment j’ai rencontré quelques individus qui m’ont dit qu’ils voulaient retrouver leur état natif, ce qui m’a surprise, car un Statique qui n’a pas de longueur d’onde, de masse, avec une sérénité totale et le savoir, sans ARC ou contact avec quiconque ou quoi que ce soit, ça ne me semble pas très drôle.

    Mon truc a toujours été que quand j’aurai terminé le Pont en entier, je serai capable de choisir, à volonté, les jeux que je veux jouer, et puis les jouer, peu importe quoi ou l’endroit où seraient ces jeux. Peu importe la dynamique, l’univers, quelle taille, ou quel en serait l’impact ou l’effet.

    J’ai retrouvé une donnée de LRH où il parle de ce sujet, et je suis sûr que cela vous intéressera aussi. Prenez plaisir à le lire.

     » Ce qui est, n’est pas nécessairement ce qui devrait être.
    La façon dont un thetan vit n’est pas et ne sera jamais la façon dont les thetans devraient vivre.
    La raison basique pour cela est le désir de hasard, et se résume dans le désir du thetan pour avoir un jeu.
    Un bien être infini n’est pas désirable si cela signifie que le thetan soit dans un état de savoir total, de sérénité totale, sans nom, sans ARC ou contact avec l’environnement. Évidemment un thetan serait plutôt intelligent en relation avec son environnement, identifié et identifiable, capable d’émotion et d’expérience et en Arc avec quoi que ce soit, peu importe le terrain de jeu qu’il pourrait imaginer. En d’autres mots, un thetan croit qu’il devrait être impliqué dans un jeu. La raison la plus profonde et la plus fondamentale est comprise dans le fait qu’un thetan doit faire partie du jeu. S’il n’en fait pas partie, il est malheureux, peu importe à quel point il puisse être plein de savoir, de sérénité, de pureté.
    Cependant, il y a une différence dans les jeux qui est bien marquée et évidente. Il y a le fait de jouer un jeu et savoir que l’on joue un jeu, et ne pas savoir qu’on joue un jeu. Entre ces deux choses c’est un monde de différence. Un thetan qui est engagé dans un jeu sans savoir qu’il est en train de jouer, est malheureux, vu qu’il ne croit pas être en train de jouer un jeu alors qu’il est sans arrêt en mouvement dans ce jeu. C’est ce contre quoi le préclair objecte quand il vient voir un auditeur pour se faire auditer. Le préclair suspecte qu’il joue un jeu alors qu’il ne sait même pas quel jeu il joue. Il veut simplement trouver. Il ne veut pas arrêter de jouer tous les jeux. Si l’auditeur va dans la direction de lui faire arrêter tous ses jeux, si l’auditeur efface tous les jeux du préclair, le préclair deviendra malheureux. Le préclair veut savoir quel jeu il est en train de jouer et c’est tout ce qu’il y a à ça.
    Dans le sujet des pièges nous avons en essence une condition similaire à l’état de l’esprit concernant les jeux. Les pièges font partie des jeux. C’est tout ce qu’ils sont. Croire qu’un thetan ne pourrait pas sortir d’un piège dans lequel il s’est retrouvé, est idiot, vu qu’il est très difficile pour un thetan de rester en place et ne pas passer au travers de chaque barrière qui se présente à lui. »

    PAB 94, 15 Août 56

    Share

  • JEU D’OMBRES

    shadows

    Repris depuis le blog Milestone 2 par Lana M.

    Je voudrais prendre un nouveau sujet qui semble quelque peu pertinent en ce moment particulier — et cela concerne le fait que les gens auditent, étudient et forment des groups pour entrainer dans le champ.
    C’est un sujet intéressant, car si vous demandez à un auditeur entraîné pourquoi il ou elle n’audite pas, ou ne font rien pour former un groupe et faire que de la scientologie soit délivrée, vous obtiendrez un tas de bla bla à propos du passé. Des considérations à propos d’incidents, à propos d’invalidations, à propos d’inquiétudes et de préoccupations, etc…
    J’ai rencontré plusieurs superviseurs de cours compétents qui n’entrainent personne, et quand je leur demande pourquoi, il y a un torrent de raisons pour lesquelles ils sentent qu’ils ne peuvent pas ou ne devraient pas.
    Ces dernières années, j’ai rencontré des gens sans compter qui m’ont dit qu’ils veulent réellement monter sur leurs niveaux d’OT (des Clairs embourbés, pour la majorité d’entre eux) ou alors ils veulent vraiment progresser et faire le Pont à travers leurs grades — mais la majorité d’entre eux ne font pas de progrès ou si peu. Et ce n’est pas parce que l’audition ou l’entrainement ne marche pas — c’est juste dû au fait qu’ils ne reçoivent pas d’audition ou d’entrainement. Dans certains cas, la personne a eu une checksheet et un pack de cours pendant 12 mois mais n’a signé aucun item dur la checksheet. Au lieu de cela ils sont piégés par des activités de tout type, jour après jour de la vie — des choses sur lesquelles ils travaillent, se préoccupent, ils s’inquiètent. Ils ne sont pas sur leurs niveaux d’OT, en fait ils ne les font pas.

    J’étais un Clair embourbé (stalled Clear), et maintenant quelques années plus tard, je suis sur SOLO NOTs. Comment ? Et bien j’ai décidé de faire que cela arrive, je me suis pris par la main et à marche forcée, méthodiquement j’ai avancé. Je suis devenue un C/S compétent. Je me suis assurée d’avoir les matériaux corrects. J’ai fait les checksheets minutieusement et j’ai drillé, drillé et encore drillé. J’ai fait en sorte de terminé mes OTs preps et ensuite j’ai fait tous mes niveaux minutieusement jusqu’au phénomène final. Je fais la même chose sur mon entrainement. Beaucoup de choses à faire, mais cela va se produire car je me suis mis en tête de le faire. Et le coût ? Virtuellement rien !

    Il y a sans aucun doute une situation avec les Scientologues dans le champ, où ils sentent qu’ils ne peuvent obtenir d’audition ou d’entraînement et qu’ils ne peuvent monter sur le Pont. Simplement à partir de la seule Int Base, il y a eu au moins 500 personnes qui sont partis/déclarés/ou foutus à la porte, et maintenant ils sont dans la nature et en plus ils ne sont pas sur le Pont, stoppés et ont abandonné l’espoir de progresser. Et puis il y les centaines d’autres membres de la Sea Org et les membres du personnel tout autour du monde — chacun d’entre eux avaient un but et une direction à un moment donné, mais maintenant ils sentent que la Scientologie est hors de leur portée. Et il y a aussi les milliers de milliers de paroissiens qui ne sont plus sur les lignes des orgs et ont dérivé au loin quand ils n’ont pas été éloignés.

    De mon point de vue, nous avons besoin de sortir de cette situation et commencer à la prendre en mains. Cela est requis sur une base de 1ère dynamique mais aussi de 3e Dynamique. Et la première étape est de reconnaître quelles sont les difficultés que nous rencontrons, de façon à ce que nous puissions y remédier.

    Il n’y a en fait aucune raison valable pour laquelle des auditeurs n’auditent pas, pour laquelle des superviseurs de cours n’entraînent pas, pour lesquelles les gens ne montent pas sur les deux côtés du Pont, sauf qu’ils boxent dans le vide avec des considérations sur pourquoi cela ne peut être fait, pourquoi cela ne devrait pas être fait, pourquoi il devrait remettre cela à plus tard (ou dans une autre vie).
    Et c’est là où une référence de LRH arrive :

    J’aimerai beaucoup lire vos commentaires à ce sujet.

    LRH :
    Je n’ai pas de conférence à vous faire aujourd’hui, car en fait, vous savez tout ce qu’il y a à savoir.
    Et la seule difficulté est juste de le faire.
    Petite difficulté. Mais ce qui fait la difficulté avec l’audition ce sont les services-facs — Confucius disait. Votre — vos difficultés en audition sont toutes fabriquées. Ce sont des difficultés manufacturées. Et le plus tôt vous apprendrez cela, le plus heureux vous serez. Dès que vous avez fini d’enregistrer une bande, vous vous écouté et vous verrez combien de difficultés ont été créées en séance, vous serez consternés. Ce serait une bonne chose si ces bandes pouvaient être des sessions réelles vivantes, ou alors enregistrez une douzaine de vos séances puis écoutez les à un moment donné plus tard. Vous voyez, car dans cette séance vous ne seriez pas si prudent.
    Mais dans cet univers, la difficulté doit être manufacturée. Toujours. Prenons le cas d’une organisation. L’organisation ne va pas bien, d’une façon ou d’une autre. Nous avons beaucoup de membres du personnel et de gens de bonne volonté, et ainsi de suite, et cette organisation ne va pas bien. Et bien quelqu’un est en train de manufacturé le « ne vas pas bien ».
    Les êtres vivants sont des êtres théta, et ils doivent en fait travailler dur pour que l’enthéta démarre. Le penchant naturel — le pendant naturel est simplement d’être un être théta et de continuer. On doit travailler dur pour être autrement.
    C’est tout à fait intéressant. Maintenant peut être que ce labeur est fait de façon inconsciente, et la personne n’est pas consciente de ce labeur qui est en train de se produire, peut être est-il exécuté à un niveau que la personne ne peut le reconnaître, mais néanmoins c’est fait de façon individuelle — enthéta. Maintenant prenons l’entièreté de la chose. Il n’y aurait pas de masse dans le bank si elle n’était pas créée dans l’instant donné où elle affecte l’individu.
    Portons un coup d’œil sévère — jetons y un œil sévère. L’inspection, froide, scientifique, sans pitié de ce qui se passe réellement, et c’est tout simplement qu’un thétan créée son propre bank. Ce n’est pas qu’il a créé son propre bank, il est en train de créer son propre bank — c’est la différence, vous ne voyez pas ? Tout bank, peu importe à quelle distance lointaine dans le passé, est en train d’être créé à cet instant par un thétan. Il n’y a pas une telle chose qu’une création continue. Toute création doit être faite au moment où elle est perçue.
    Maintenant il peut y avoir une telle chose que une création ignorée ou une création complètement inconsciente. Et c’est en fait la source du mental réactif. Quelqu’un créée sans savoir qu’il créée. Maintenant la raison pour laquelle il créée est contenue dans les choses qu’il créée. C’est tout à fait délicat. Très délicat. La raison pour laquelle il créée de façon obsessionnelle est contenue dans les choses qu’il créée obsessionnelle.

    C’est un jeu d’ombres qui tend à ridiculiser l’idée que chacun pourrait avoir des ennuis. Regardons cela de nouveau, et c’est le regard plein de pitié que je viens juste de vous donner. Bien sûr le gars ne pourrait pas… Il cause tous ses ennuis, il est celui qui cause toutes les difficultés, et ainsi de suite, et donc, au diable avec lui ! Vous voyez, cela pourrait être l’arbitrage. Mais non, vous n’avez pas besoin d’ajouter ce dernier point, vous voyez — bien, il cause tous ses ennuis. C’est le regard sans pitié, factuel sur la situation. Tout ce qui ne va pas avec lui, il le créée en ce moment. Tout ce qui ne va pas avec cette organisation est en train d’être créé maintenant dans l’organisation.
    Oui, vont-ils dirent : « Et bien, mais il y a trois ans nous avons eu un feu, et nous n’avons jamais été capable de nous en remettre, et yap yap yap yap… » Et cela les fixe tellement qu’ils ne regarde jamais le fait que le registrar dans l’organisation ne vient jamais travaillé — parce qu’ils ont leur explication ! Ils n’ont rien à faire à ce sujet, parce qu’ils ont eu un feu il y a trois ans, et qu’ils ne s’en sont pas remis, vous voyez ?
    Vous trouverez qu’ils ont plein d’explications pour toutes leurs difficultés, mais ces explications quand elles sont mises de côté démontrerai et découvriraient que l’individu était en train de créer toute sa difficulté ici et là, et l’organisation était en train de créer sa difficulté ici et là. »

    Extrait de la conférence du SHSBC du 22 Octobre 1963. L’intégration de l’audition.

    Share

  • LES SCIENTOLOGUES INDÉPENDANTS

    Je lisais le blog scientologie-secte.org. Et à travers notre blog j’aimerais apporter ma contribution pour expliquer ce qui se passe en ce moment.

    La critique est trop facile, elle n ‘est que le symptôme de  charge dépassée.

    Il y a bien sûr la critique de Miscavige. Et c’est sûr,  cet homme n’a jamais voulu faire que la scientologie s’épanouisse sur cette planète.

    Quand on sait qui est derrière CST, qui est au-dessus de RTC, on comprend que Miscavige a été mis en place pour la détruire et surtout empêcher d’avoir de vrais OTs. Imaginez une ribambelle d’OTs, qui sauraient garder leur position dans l’espace, face à tout gouvernement ou tout suppressif ! Il fallait bien les mettre au pas ! Le plus simple est d’altérer la tech ! Les cas deviennent ratés, les OTs de NOTs attrapent des cancers, ou se suicident ! Quelle promotion pour Cause sur la Vie !

    Sur ce blog, on tape aussi sur les Indépendants.

    Oui c’est vrai, il y a beaucoup d’insatisfaits. Ils colportent des données sur Ron, sur la scientologie, sur certaines parties de la tech, de l’éthique, de l’admin, etc… et tous sont inactifs !

    Et l’on peut très bien comprendre pourquoi !

    Car dans l’église officielle, la Tech n’est plus ce qu’elle était !

    L’éthique non plus, au lieu d’aider un individu à augmenter sa survie, elle est souvent utilisée comme punition et comme moyen d’extorquer de l’argent !

    Sans compter les mauvaises indications, qui bouleversent un cas !

    La tech d’admin, regardez l’état des orgs et vous verrez que les PLs ne sont pas appliquées. On ne garde que celles qui font rentrer de l’argent plutôt que celles qui font l’expansion des orgs. Un exemple flagrant est d’appliquer une PL de Ron que celui-ci avait annulée car elle n’était pas en accord avec la société, vous avez sûrement deviné laquelle ? Non ? Et bien c’est l’HCOPL sur la déconnexion, annulée par Ron en 68. Et appliquée sans relâche pour détruire les familles !

    Alors oui on critique ! Mais la critique est toujours liée à de la BPC (By Passed Charge : charge dépassée) !

    Une des BPCs créant le plus de critiques c’est bien sûr la Retenue Manquée !!

    Et si quelqu’un a accepté des choses qu’il n’aurait pas dû, alors bien sûr son intégrité n’était pas en place ! Il n’a pas gardé sa position dans l’espace en face de Regs ! Il a emprunté en trichant auprès des banques et donc en ne respectant pas les lois, ce qui allait contre le chemin du bonheur. Oh la la ! Combien de retenues ont été manquées par les scientologues qui continuaient à avoir des gains ! Par la famille, les amis !Il y a vraiment de quoi critiquer la Sciento !

    Et puis arrivé très haut sur le Pont et devoir avouer que l’on s’est fait B… (bernés) comme des bleus, c’est admettre que l’on avait tort ! Alors on préfère critiquer plutôt que de prendre en main la situation et la résoudre en prenant responsabilité.

    Je reviens maintenant à la Tech ! La tech des volumes rouges ? Elle marche ! Et pas seulement depuis les grades jusqu’à NED !

    L’état de Clair est un état réel ! Il n’y à qu’à voir une personne qui est Clair, et à qui l’on refuse qu’il atteste cet état ! Je vous assure qu’il va sacrément mal !

    Et quand chez les Indépendants on leur réhabilite cet état après tant d’années dans le doute, et bien on observe des gens qui à nouveau sourient à la vie ! Et qui sont très stables.

    Les niveaux d’OT, ne sont pas de la gnognotte. Je le sais, je suis devenu auditeur de NOTs, j’ai fait attester mon premier pre-OT sur ce niveau, et j’ai maintenant commencé solo NOTs.

    Je dois dire tout d’abord que OT III  m’a apporté une stabilité extraordinaire durant 30 ans (Et oui j’étais privé de Sciento depuis très longtemps ! merci Miscavige !)

    Durant cette période il m’est arrivé des choses qui normalement ne sont pas très agréables, et bien j’ai vu que rien ne me submergeait ! Gain stable et pérenne depuis 30 ans !

    Mon autre gain est d’avoir étudié le cours de NOTs !

    La claque !

    Tout d’un coup une ouverture fantastique sur la compréhension du mental, de l’homme, du pourquoi les personnes réagissent comme elles le font, pourquoi on arrive à péter un câble ! Toutes les données s’alignent maintenant.

    Et avoir été audité sur cette procédure m’a fait comprendre des choses dont j’étais effet sans même le savoir !

    Imaginer être PTS de choses qui vous suppressent tout le temps, et sans même le savoir ! Et bien j’en suis débarrassé !

    Mais ça ce sont mes gains, mais cela montre aussi que cette Tech fantastique marche très bien.

    Très bien, quand elle est auditée comme c’est écrit par Ron !

    Si bien sûr vous êtes audité dans l’église, il y a de fortes chances que votre NOTs soit une grosse daube ! Avec des FNs à 3 battements, interdiction de blower des choses par inspection, il est rare que vous ayez les gains attendus ! On s’acharne sur des choses disparues de votre univers !

    Bon la Tech étant très puissante, je suis sûr néanmoins que beaucoup ont eu des gains !

    Il y a aussi un point que je voudrais soulever : beaucoup de PCs sont flubbés car on ne les auditent pas pour manier ce qu’ils ce qu’ils veulent manier, mais pour faire du G.I.

    Ainsi qu’une application robotique du Pont.

    Donc on se retrouve avec des PCs qui ont de la BPC (charge dépassée), qui ont été audités sur des actions qui ne les ont pas aidés.

    Et ça je peux vous le dire, car nous avons pas mal de PCs qui nous contactent, et bien la plupart du temps on retrouve cette erreur majeure : ne pas parallèler le cas des PCs.

    Récapitulons : erreurs d’éthique, erreurs sur les PLs, et erreurs sur le cas, pas étonnant que tout le monde critique !

    Maintenant soyez objectif : regardez tous les sites, et vous verrez que tous les gens entraînés en Tech (rouge) ne critiquent pas Ron, ni la Tech, ni rien de ce que Ron a écrit.

    Et on revient à nos basiques à savoir les triangles d’ARC et KRC.

    Le 2e triangle est aussi très important, car K (connaissance) R (responsabilité) et C (contrôle) entrent en vigueur !

    Quand vous êtes entraîné en tech, vous avez la connaissance, vous êtes responsable et vous contrôler votre environnement et votre vie.

    Parmi tous ceux qui critiquent, je mettrais ma main à couper qu’aucun n’est  auditeur qualifié, avec des centaines, voire des milliers d’ heures d’audition dans la chaise .

     

    Voici ce que Ron écrit à propos des auditeurs dans le PAB 79 :

    Je pense qu’un auditeur est quelqu’un qui a suffisamment de tripes pour FAIRE QUELQUE CHOSE. Cette qualité est rare et elle est courageuse à l’extrême.

    Je pense et je sais que les auditeurs sont dans le dixième supérieur du vingtième supérieur des êtres humains intelligents. Leur volonté de faire, leurs motivations, leur aptitude à saisir et à utiliser sont supérieures à celles de toute autre profession.

    Je pense qu’un auditeur a de l’INITIATIVE. Il est capable de saisir ou de faire un mock-up et de le mettre en action.

    Les auditeurs survivent mieux que les autres gens.

    Si ce monde a la moindre chance de survivre, ce ne sera pas parce que j’écris, mais parce que les auditeurs sont capables de penser et d’agir et le feront.

    Je pense que nos auditeurs sont des êtres arrivés récemment sur Terre qui, voyant où elle allait, ont décidé de se regrouper pour l’amener ailleurs.

    /…

    Je n’attends pas des auditeurs ou des Scientologues qu’ils soient instantanément d’accord avec tout ce que je dis ou le saisissent tout de suite. Je serais offensé si c’était le cas et trouverais qu’ils ne sont pas un Peuple Libre. Comme ils sont intelligents, j’attends d’eux qu’ils réfléchissent à ce qui est dit, qu’ils l’essayent, et que si c’est bon pour eux, ils l’utilisent. Le fait que les anciens auditeurs reviennent tôt ou tard à ce que j’ai découvert et l’utilisent n’est pas du tout un signe de notre relation, cela prouve seulement que je ne me suis pas trompé parce que je voulais voir juste au départ.

    …/

    LRH

     

    Et c’est vrai pour moi, c’est vrai pour mes amis qui sont entraînés en Tech ! Je n’en vois jamais un en train de critiquer Ron, ni sa Tech, qu’elle soit rouge, verte ou d’éthique. Pourquoi ? Car nous avons une connaissance validée par l’expérience! Et nous continuons d’appliquer la Tech, nos PCs sont heureux, ils progressent, leur vie change !

    Mon entrainement est celui de C/S Class 5 Graduate. Et maintenant auditeur de NOTs.

    Quand j’audite maintenant un PC sur le bas du Pont, avec la connaissance de NOTs, il y a plein de choses qui me sautent aux yeux, et encore plus de compréhension pour mes PCs.

    Certains disent que Ron s’est trompé ! Et alors ? Ron a développé la tech sur 30 ans ! Il est parti de travaux antérieurs, soit d’Asie (voir Phoenix Lectures), soit plus contemporains ! Sa force a été de trier les données valides et celles qu’il valait mieux ne pas utiliser. Si vous écoutez les PDCs il explique les données sur la logique.

    Mais oui, Ron a tenté beaucoup de choses dans beaucoup de directions. Il s’est retrouvé dans des impasses. Il en était conscient. C’est pour cela qu’il a continué à améliorer son Pont. Et il a laissé des étapes simples qui permettent à une personne de devenir Clair. Je me réfère au Pont de 1978.

    Les niveaux d’OT de OT I jusqu’à VII, ont été écrits vers la fin des années 60.

    OT III était stable, mais ceux qui ont monté sur les niveaux au-dessus, n’étaient pas stables. C’est vrai et Ron a continué ses recherches ! Et je pense qu’il en a bavé ! Et c’est en étant audité par David Mayo, qu’il a fait sa dernière grande découverte en 1978 !

    La sortie de NOTs !!

    Elle explique pourquoi les OTs IV, V, VI, VII (les vrais niveaux d’OT – pas ceux actuels habilement marketés comme OT 4, 5, 6,7 par Miscavige) n’étaient pas restés stables.

    Et quelqu’un ayant fini solo NOTs, sera stable !

    Pour moi, après avoir fini solo NOTs, je ferai les vrais niveaux d’OT. Je ne me considère que pre-OT pour le moment.

    Maintenant je demande à tous ceux qui ont de la charge dépassée sur leur audition, sur leurs cours, sur leurs expériences malheureuse avec la scientologie, de venir nous voir, et nous trouverons les charges exactes et le Pont vous sera ouvert de nouveau , avec tous les gains qui vous y attendent !

    Mais pensez aussi que le Pont en tant que PC n’est que la moitié des gains disponibles.

    Dans la bande 5411CM05, Ron définit la compréhension comme ceci :

    La compréhension est le savoir en action.

    Devenez auditeur pour vraiment comprendre la Scientologie.

    Vous ne le regretterez pas !

     

    PS : chez les indépendants, il n’y a pas de statistiques monétaires ! La seule chose qui nous intéresse c’est est-ce que nous avons réussi à améliorer notre PC, à lui faire changer les conditions de sa vie !

    Share

  • LA VIE EST UN MIROIR

    mirror1

    Article paru sur Milestone 2, écrit par Lana M

    Notre société met l’accent sur le fait que penser est une bonne chose et que la prévenance et la considération sont plus survie que des décisions impulsives.

    Les sociétés occidentales invalide une personne qui fait quelque chose basé seulement sur sa connaissance innée, car cela est considéré comme naïf et à ce degré est impromptu, non planifié, non sophistiqué, et pas très intelligent.

    On nous presse de croire que nous avons besoin de penser prudemment, et de ne pas prendre des décisions à la légère.

    En progressant sur le Pont, mon expérience est différente. Quand l’audition m’a débarrassée des facsimilés (images du bank) et des aberrations passées, mon propre espace est devenu de plus en plus calme. Il y a moins d’action de penser, et plus de savoir. Il y a moins de « bruit » mental et certainement moins de procrastination mentale.

    En réétudiant le livre de Ron 8-80 j’ai mieux compris pourquoi.

    La vie est un miroir, et notre mental est la valise qui transporte toutes ces réflexions. Notre bagage mental, à travers les différentes vies, devient plutôt gênant, et bientôt tout ce qui nous importe c’est le bagage, et nous oublions qui nous sommes réellement, et où nous allions en premier lieu.

    L’audition c’est mieux qu’un porteur de bagage. En fait c’est comem un nettoyage de printemps où l’on réalise que nous n’avons pas besoin de ces milliards de sacs, de boites, de valises et de fichiers. Foutez les en l’air, et votre voyage dans la vie devient soudainement étonnamment plus léger.

    Et il en est de même quant à votre pensée et votre savoir.

    Ce bagage n’était pas vous du tout en fait — il a la même place que votre vieux sweat favori que vous avez refusé de jeter pour des raisons sentimentales, lui non plus n’est pas vous !

    La vie est un statique — et alors que nous nous fixons sur les réflexions du miroir qui sont générées si facilement — elles ne vous mènent nulle part, et elles sont dans les faits juste des réflexions.

    « La vie est un statique, en accord avec les Axiomes. Un statique n’a pas de mouvement. Il n’a pas de longueur d’onde. Les preuves et les détails de cela sont ailleurs en Scientologie.

    Ce statique a la particularité d’agir comme un « miroir ». Il enregistre et retient les images de mouvement. Il peut même créer du mouvement, enregistrer et maintenir l’image de cela. Il enregistre aussi l’espace et le temps afin d’enregistrer du mouvement, qui après tout, n’est qu’un  « changement dans l’espace à travers le temps ». Si on le fait agir contre le mouvement à la façon d’un cinétique, le statique peut produire de l’énergie vive.

    Dans un mental, dans tout mental, le l’état d’être fondamental se trouve être un statique sur qui du mouvement peut être enregistré, et qui, en agissant contre le mouvement, produit de l’énergie.

    Une mémoire est un enregistrement de l’univers physique. Elle contient — toute mémoire en fait — un index de temps (à quel moment c’est arrivé) et un modèle du mouvement. De même qu’un lac reflète des arbres et le déplacement des nuages, un souvenir reflète l’univers physique. La vue, le son, la douleur, l’émotion, l’effort, les conclusions et beaucoup d’autres choses sont enregistrés dans ce statique à n’importe quel instant d’observation donné.

    Nous appelons un tel souvenir « facsimilé ». Le mental, examinant un facsimilé qu’il a créé, peut le voir, le sentir, l’entendre, éprouver de nouveau la douleur, l’effort, l’émotion qu’il contient.

    Tout mental dispose de milliards de facsimilés. Des milliards de milliards. Ces facsimilés peuvent être ramenés dans le temps présent par l’environnement et, quoique n’ayant été ni «vus» ni «connus» par la conscience de conscience du mental, peuvent réimprimer leurs douleurs, leurs efforts et les aberrations dans l’être; c’est ainsi que la capacité de survivre de l’être diminue. Toutes les ignorances, les confusions, les aberrations et les maladies psychosomatiques, peuvent être retracées à des facsimilés.

    Quelqu’un croit qu’il peut utiliser n’importe quel fac-similé jamais reçu. Par exemple, il a été blessé et il utilise le fac-similé de blessure pour blesser quelqu’un.

    Mais blesser quelqu’un est mal puisque sa propre survie est proportionnelle à celle de l’ensemble. On regrette la blessure, en s’efforçant de faire rebrousser chemin au temps (c’est le regret). Ainsi le facsimilé qu’on a utilisé se couple-t-il à un autre, celui de notre tentative de l’utiliser. Les deux facsimilés demeurent « en suspens» et dérivent avec le temps présent. On ressent même la douleur qu’on cherche à infliger à autrui: c’est là l’action contre soi du facsimilé qu’on a cherché à donner en agissant contre un autre. Cela alarme le préclair quand, en revivant une bagarre d’enfants où il a frappé un autre à l’œil, il ressent la douleur dans son propre œil au moment du coup. Et il en va ainsi de toutes les blessures qu’on inflige.

    Ce n’est qu’une simple question d’interaction des images d’énergie.

    Il s’agit là d’un « peut-être», d’une indécision, d’une inaction. Voilà l’aberration: essayer de faire aux autres ce qui vous a été fait, en bien ou en mal.

    Une interaction entre statique et mouvement ou entre deux classes de mouvements, l’un relativement statique par rapport à l’autre, peut produire et produit effectivement une énergie électrique active dans des êtres de caractéristiques et de potentiels différents. Cela fait d’un être vivant un champ électrique capable d’un plus haut potentiel et de plus de variétés d’ondes que n’en connaît la physique nucléaire, dont la Scientologie est un fondement.

    Cette énergie créée, appliquée légèrement à un facsimilé, le réactive et le fait agir sur l’être une fois de plus. C’est une activité de la pensée.

    Un facsimilé mis en route dans un moment d’activité intense peut, par la suite, quand l’être a une production d’énergie normale, « refuser» d’être manié par cette énergie plus basse. Ce facsimilé pourra ensuite s’emparer de l’énergie d’un être et diriger contre lui la douleur, l’émotion et d’autres choses enregistrées dans le facsimilé. Le facsimilé absorbe ainsi de l’énergie et provoque de la douleur, surtout quand l’être qui le possède l’a oublié ou ne le perçoit pas. C’est ce qu’on appelle la « restimulation ».

    En concentrant directement un flux d’énergie vive sur un facsimilé, l’être peut l’effacer, le désintégrer, le faire « exploser» ou « imploser ».

    Les facsimilés très chargés étant la source cachée de l’aberration humaine et des maladies psychosomatiques, il est extrêmement désirable que l’être puisse les effacer ou mieux les manier.

    Remédier aux aberrations et aux maladies humaines est un but mineur de la Scientologie. Ses découvertes ont rendu cela possible.

    LRH – Livre 8-80

    Share

  • LES NDEs et la Scientologie

    Un article a été publié récemment à propos « Des expériences près de la mort » où des personnes sont pratiquement mortes, ou sont mortes et puis ont ressuscité. Notamment voici un extrait de l’article :

    «  Il y a une croyance généralisée, dans les cultures occidentales que la mort c’est la fin de tout, mais beaucoup de ceux qui ont vécu une NDE (Near Death Experience : Expérience près de la mort) disant qu’il n’en est rien – le sentiment d’une conscience consciente et d’exister en dehors du corps physique suggère que le soi ne se termine pas avec la mort du corps. De façon controverse, les NDEs montrent que e soi peut continuer, au moins pour une période de temps, après que le corps ai cessé de fonctionné. » …

    « De récentes recherches à grande échelle, conduites à travers les USA, l’Angleterre, l’Autriche et l’Allemagne ont fourni des découvertes crédibles qui suggèrent que les NDEs peuvent être de réels phénomènes. Mais le débat à propos de la « réalité » des NDEs risque de durer encore de nombreuses années, sinon des décades. »

    Vous pouvez lire l’article ici

    Il y a d’intéressantes recherches qui sont liées à cet article, avec des déclarations telles que celle-ci ;

    « Je sais que nos résultats vont bouleverser les croyances de beaucoup de gens » dit M. Ackermann. Mais d’une certaine façon, nous avons juste répondu à une des plus grandes questions de l’humanité, j’espère donc que ces personnes seront capables de nous pardonner. Oui, il a de la vie après la mort, et il semble que cela s’applique à tout le mode. »

    On dirait que la science finit par tomber d’accord avec ce que Ron a trouvé en 1952 :

    Les phénomènes du thétan.

    « THÉTAN est le mot donné à l’unité de conscience consciente, la source de vie, la personnalité et l’état d’être de l’homo sapiens. Ce mot vient du symbole theta, une lettre grecque. Ce n’est pas quelqu’un d’autre, une chose que l’on a, une âme, un esprit. C’EST la personne. On ne parle pas de MON thétan. Cela serait un circuit. On parlerait de MOI. MOI signifie pour les personnes aberrées le CORPS-PLUS-THETAN. MOI devrait signifier le THETAN SEULEMENT.

    Le THÉTAN est une unité de source d’énergie brillante. Il semble pour lui même être toute chose depuis 5 mm jusqu’à 5 cm de diamètre. Son aptitude est SAVOIR et ÊTRE. Il exsude de l’énergie et l’utilise sous différentes formes. Il peut percevoir et manier les flux d’énergie facilement.

    Le thétan entre quelquefois tôt dans l’enfance. Cela peut être avant, pendant ou après la naissance. Il arrive dans un état d’inconnu personnel, désireux d’avoir une identité qu’il considère ne pas avoir tant qu’il n’a pas de corps.

    Il lance des rayons sur l’entité génétique, et prends possession du corps. Il créée maintenant un continuum de vie pour le corps. Sa prise est un acte néfaste qu’il se cache à lui-même par la suite.

    Cet incident doit être audité.

    Le thétan chez la plupart des préclairs est dans le crâne. Il change de position avec l’audition depuis l’arrière jusqu’à l’avant de la tête. Mais il est toujours lui-même. Chez beaucoup de préclairs, le thétan a tant de ridges autour de lui qu’il se disperse au travers d’elles. Cette dispersion est faite le long des lignes de communication. Quand la dispersion est auditée, le thétan redevient une unité comme décrit plus haut.

    En arrière du corps, le thétan peut ajuster et changer toute erreur dans le corps à volonté. Il visualise cela comme des points noirs. Pour se débarrasser de ceux-ci la personne n’a juste qu’à mettre en place les flux nécessaires pour les rendre blancs  et les garder ainsi. Quelques thétans regagnent immédiatement l’aptitude à décharger l’énergie à volonté. Quand un thétan décharge de l’énergie, une autre personne peut ressentir la chaleur.

    Le thétan s’écroule dans le corps quand le corps ressent de la douleur. C’est comme ça qu’il a été piégé. L’audition doit résoudre cela.

    Un thétan peut être partiellement en dehors de lui-même sur une ridge. Le préclair à ce moment semble être à l’intérieur et en même temps à l’extérieur. La réponse dans ce cas est de travailler le thétan depuis l’intérieur de la tête, faire qu’il fasse disparaître (faire blower) les ridges avec des rayons.

    D’un simple point de vue beauté et laideur sur l’échelle sous-zéro, obtenir les concepts et les sentiments, le thétan finira par venir à l’extérieur, mais cela peut prendre un temps très long, parfois autant que deux ou trois cents heures. Les techniques du prochain chapitre sont plus rapides. Amenez le thétan à l’extérieur et travailler sur lui; Alors il aura sa propre identité.

    Le thétan EST le préclair. Le corps-plus-thétan n’accroit pas la personnalité. Le corps est une sorte de légume géré par l’entité génétique.

    Le thétan peut nettoyer et guérir son propre corps et ceux des autres à volonté.

    Livre de LRH 8-80

    Share