Search Results : intégrité

  • INTEGRITE

    Si vous cherchez dans Google le mot “intégrité”, vous verrez qu’il suscite beaucoup d’intérêt. De leur propre aveu, les gens veulent agir en accord avec des principes moraux sensés. Par exemple, dire qu’on va faire quelque chose et le faire.

    Ils n’aiment pas ceux qui disent une chose et font le contraire. Ils admirent les gens qui tiennent leur parole. Quand les gens font leur marché, ils n’aiment pas que les vendeurs les trompent et leur vendent, par appât du gain, quelque chose qui sera nuisible à leur santé.

    Néanmoins, il y a beaucoup de gens qui font des choses en sachant qu’elles sont un peu limite, si jamais ils y gagnent quelque chose. Et il ne s’agit pas simplement des banquiers, des marchands d’armes et des grands monopoles.

    De mon point de vue, parmi tout ce débat à propos de l’intégrité, il y a deux questions importantes.

    La première est: Quelle valeur a mon intégrité ?

    A-t-on intérêt à compromettre quelques principes théoriques très nobles, pour un bénéfice immédiat et tangible ?

    La seconde est : Comment puis-je améliorer mon intégrité personnelle ?

    Ron Hubbard nous a donné son opinion dans l’article sur l’Intégrité personnelle.

    J’ai déjà eu l’occasion de me pencher sur ce concept d’intégrité. Il en était ressorti que les gens semblaient déterminés à adhérer à certains principes. Mais là où le bât blesse c’est : « Où suis-je supposé trouver ces principes auxquels je dois adhérer, et comment quantifier ou décrire les bénéfices de ces principes ? »

    Les principes, on en trouve à la pelle. Même les meurtriers, les criminels ont des principes !

    Ron ne définit pas l’intégrité de cette façon. Dans la première phrase de son article, il donne le composant clé de l’intégrité, à savoir l’observation.

    « Ce qui est vrai pour vous, est ce que vous avez observé vous-même, et quand vous avez perdu cela, vous avez tout perdu. »

    Cette déclaration est basée sur le vrai fondement de la Scientologie, et il est important de bien le comprendre.

    Les axiomes de Scientologie

    Les axiomes disent que si vous voyez quelque chose comme il est réellement, il va disparaître. Un fait étonnant, qui vraisemblablement fâcherait certains physiciens. Mais quand vous regardez un engramme, que vous le voyez exactement tel qu’il est, que vous examinez d’où vient la douleur, l’émotion, cet engramme disparaît. Alors la vérité de cet axiome devient réelle.
    Dans le monde réel, il n’est pas nécessaire de faire disparaître toute chose. Un autre axiome pointe le fait que plus vous amenez une personne à observer une condition, plus cette condition perd de sa valeur.
    Par ailleurs, moins vous observez quelque chose dans l’univers physique, plus cette chose devient solide et compliquée. Si vous mentez à propos de quelque chose (alter-is) la situation devient plus solide et plus compliquée. Si c’est trop dur ou trop injuste ou trop douloureux pour y faire face, alors fermez les yeux et cela deviendra encore plus dur, plus injuste et plus douloureux. C’est ce que nous appelons not-is (ou déni) et d’après les axiomes, il est garanti que ce qui N’EST PAS DÉSIRÉ va PERSISTER.

    Comment est-ce que cela marche ?

    Vous remarquerez qu’aussi longtemps que personne n’observe Joe qui pique dans la caisse sur une période de 8 ans, la situation ne change pas beaucoup. Le business continue à perdre de l’argent de façon inexplicable, et le patron devient fou, essayant tout un tas de choses pour y remédier. Mais à partir du moment où une vidéo montre Joe piquant de l’argent dans la caisse, les choses commencent à devenir moins compliquées. La cause est connue, les sommes perdues peuvent être estimées, et tous les efforts antérieurs inutiles pour résoudre le problème peuvent être stoppés. Le business peut alors commencer à tourner rond car la vraie source du problème a été localisée.

    Un autre exemple : Tout le monde connaît le genre de choses que les services secrets peuvent être amenés à accomplir. Ils assassinent des gens, sont impliqués dans le marché des drogues, défont les gouvernements élus, et financent des criminels pour créer des insurrections. Nous lisons cela dans les journaux, sur internet. Et malgré cela, il semble que nous ne puissions rien y faire, même si c’est contre la loi.

    Il suffit de lire ce que Edward Snowden a publié concernant les documents de la NSA, nous savons maintenant ce qu’ils font réellement. Ne croyez pas que la France soit une sainte non plus de ce côté-là !

    Immédiatement, les choses commencent à changer. Google, Microsoft et autres grandes compagnies commencent à protester contre ces choses anticonstitutionnelles que la NSA les a obligées à faire. Pourquoi ? Parce que certains de leurs clients n’apprécient pas que les données confidentielles qu’ils donnent à ces compagnies, soient automatiquement transférées à une agence d’espionnage.

     

    Observation

    Remarquez que c’est l’observation de « comment quelque chose est réellement » qui fait la différence entre changer quelque chose et ne rien changer dans cet univers. Regarder est plus puissant que faire.

    Régulièrement, nous sommes confrontés à des problèmes au travail. Et souvent, cela implique des centaines de personnes, beaucoup d’équipement et des sommes d’argent importantes. Cela fait intervenir beaucoup de facteurs différents, tout cela a l’air très complexe.

    Nous voyons beaucoup de « solutions » à ces problèmes, et habituellement elles font empirer le problème ! Pourquoi ? Étant de fausses solutions, elles font empirer les choses.

     

    Et ce, jusqu’au moment où quelqu’un arrive dans la place, et commence à investiguer et regarde réellement le problème. Alors seulement à ce moment là, le problème commencera à se simplifier.

    Une réunion est convoquée, et tout le monde est invité à mettre TOUTES les données sur la table. On commence à les mettre en ordre. C’est une réunion d’observation. Les choses commencent à se simplifier tout se suite. Peut être que nous ne résoudront pas la paix mondiale, mais nous pouvons commencer à aller dans la bonne direction.

     

    Qu’est-ce que l’Intégrité ?

    L’article de Ron nous fait comprendre la grande importance et la grande valeur de l’intégrité.

    Nous avons tous des espoirs et des plans concernant notre futur. En définissant l’intégrité en termes d’observation, Ron a mis le doigt sur le composant vital nécessaire pour créer un effet sur l’univers physique et atteindre ses buts : l’aptitude à voir une chose telle qu’elle est.

     

    Mauvaises habitudes – Alter-is et Not-Is

    Altérer les choses et not-iser (protester, combattre, douter, invalider, intimider) sont les choses qui donnent à l’univers physique son pouvoir sur nous. C’étaient de bonnes choses il y a longtemps quand nous désirions un terrain de jeu plus solide (il y a très longtemps sur la piste du temps). Mais ceci est sorti de notre contrôle et nous avons perdu la majorité de notre pouvoir à « regarder les choses comme elles sont ».
    Sans l’aptitude à voir les choses comme elles sont, l’univers physique devient graduellement plus puissant que nos propres considérations(c-à-d : pensées, postulats). Nous devenons des robots qui se réveillent quand le réveil sonne l’alarme, nous nous arrêtons à chaque feu rouge, faisons ce que le patron nous dit de faire et parlons seulement quand on nous parle, comme des esclaves.
    C’est ce que Ron signifie quand il dit que si vous perdez l’aptitude à observer quelque chose par vous même, alors vous avez tout perdu. Vous avez perdu l’aptitude à accomplir vos buts et vous deviendrez un esclave déterminé par d’autres.

     

    Les scientologues de l’Église.

    L’histoire des scientologues faisant encore partie de l’église peut être comprise en terme d’intégrité. C’est quelque chose de ce genre :
    Un gars franchit la porte de l’église, et est épinglé par le registrar et on lui pompe l’argent sur sa carte de crédit. Il se trouve alors bloqué dans une petite pièce avec un auditeur qui lui parle gentiment pour l’aider à trouver un incident douloureux. L’auditeur lui met le nez dans cet incident encore et encore jusqu’à ce qu’il ne puisse éviter de le regarder. Il regarde et voit ce qu’il y a là. Le trauma s’évanouit, et il se précipite en dehors de la salle pour écrire une lettre de succès à propos de son gros gain. Il remercie son auditeur, son CS, Ron Hubbard, Marie sue, tout le staff et tous les Sea org du monde entier. Mais quelque part, il néglige que c’est sa propre observation qui a fait le truc.

    Maintenant il est très heureux d’aider à clarifier la planète, même s’il n’a jamais demandé s’il pouvait voir le plan pour ça.

    Il sait que les Orgs Idéales sont vitales pour son futur, mais il n’a jamais regardé par lui même à quel point c’est bon ou correct.

    Il a une mauvaise séance et ne sait pas ce qui s’est passé parce qu’il n’a jamais lu les bulletins qui s’appliquent.

    Il ne se sent pas bien à propos de son programme, mais n’a jamais lu les C/S series pour trouver pourquoi on ne devrait jamais insérer le Purif et les Objectifs au milieu d’un autre rundown.

    Il est dans un autre monde. Il ne remet pas en question «le fait « que l’église est en expansion plus rapide que jamais dans l’histoire » même s’il ne sait pas où cela se passe, ou quelles sont les vraies statistiques. Il ne demande même pas à les voir.

    Il a voulu devenir auditeur depuis le début de ses 20 années de Scientologie. Mais les ans passent et il devient de moins en moins évident que cela arrivera. Il est trop occupé à faire ce que l’univers physique lui dit de faire.

    Il n’a jamais appris un des faits les plus importants que la Scientologie a essayé de lui enseigner. À savoir que son observation personnelle est supérieure à quoi que ce soit d’autre dans cet univers.

    Il n’a peut être pas tout perdu encore. Mais il est bien parti pour.

    Mes deux questions

    Avec un peu d’aide des Axiomes, cette première ligne de l’article de Ron répond directement à mes deux questions.

    Premièrement, la valeur de l’intégrité n’a pas de prix. Avec elle, je peux escalader des montagnes et accomplir ce que je veux. Sans elle, je vais plonger graduellement dans l’apathie et entrer dans des situations que seul un auditeur de NOTs peut commencer à comprendre.

    Deuxièmement, cette phrase montre comment améliorer son intégrité. C’est un chemin long et tortueux pour rétablir notre intégrité. Mais les gains sur ce chemin sont énormes et cela commence dès maintenant. Tout ce que nous avons à faire est de prendre chaque zone importante de notre vie, spécialement où il y a des turbulences, des ralentissements, et de regarder par nous même. Trouver ce qu’il y a là réellement.

    Il y a encore plus à découvrir dans l’article de Ron sur l’intégrité. Mais cette première phrase est un bon début !

    Je vous laisse lire cet article en entier. Il y a beaucoup d’autres choses à en glaner.

    Share


  • UN OBJECTIF INTERNATIONAL

    Les amis, après vous avoir mis les journaux de Ron de 1963 et de 1967, voici une PL de Ron écrite elle aussi en 1963.

    La plupart d’entre nous sommes devenus OTs. C’est bien pour nos premières dynamiques. Mais nous ne sommes pas notre première dynamique. Nous sommes toutes nos dynamiques. Et être OT c’est être SOI-MÊME, ce qui inclus toutes nos dynamiques.

    Nous sommes tous devenus scientologues pour certaines raisons propres à chacun d’entre nous. Mais nous avions quand même tous un but qui nous animait : une planète Claire, n’est-ce pas.

    Maintenant que nos aptitudes ont été amplifiées, que nous sommes plus performants, montrons que nous aussi pouvons faire quelque chose ENSEMBLES !

    HUBBARD COMMUNICATIONS OFFICE
    Saint Hill Manor, East Grinstead, Sussex
    LETTRE DE RÈGLEMENT DE HCO DU 25 JUiN AD13
    Seulement pour les scientologues

    UN OBJECTIF INTERNATIONAL

    (Cette lettre de règlements est pour les seuls scientologues. Le plan attaché lui est BPI (Publication à tout le monde). Quand ces plans attachés sont republiés au public ou dans les magazines de Scientologie de publier pas cette letrte de réglement qui les couvrent)

    Lorsque nous avons été attaqués en Janvier pour l’utilisation des E-Meters j’ai adopté une politique en deux parties:
    1. Maintenir une ligne d’action légale et gagner dans les tribunaux lorsque cela est possible, mais en aucun cas à perdre du terrain.
    2. Accélérer la recherche en faisant passer Clair et theta Clair en tant qu’objectifs, abandonnant le travail sur la technologie qui donnait des états intermédiaires, et de la concentration sur atteindre l’état d’OT par l’audition comme étant la meilleure réponse à nos difficultés.
    Dans la première partie de ce programme, nous réussissons facilement. Mais c’est seulement à court terme et alors que la détérioration mondiale s’accélère.
    Dans la deuxième partie, nous avons obtenu la technologie nécessaire par un incroyable accroissement de vitesse et de gain.
    Nous avons maintenant OT en vue directe avec seulement quelques centaines d’heures d’audition réelle qualifiée. Ceci est une percée étonnante, un véritable sprint dans la recherche aux forceps.
    Nous sommes à quelques mois d’avoir des OTs, un an au plus.
    Tout Scientologue sait ce que cela signifie.
    Ce fait nous fait entrer dans la planification à plus long terme. Le problème avec OTs dans le passé a été seulement le manque de coopération et d’accord commun sur les objectifs. Sans ceux-ci, les OTs finissent par tomber à nouveau en proie aux êtres plus petits mais avec une plus grande organisation des compétences. L’état d’OT est un état instable que lorsque les OTs ne coopèrent pas avec des OTs mais chacun continue son propre chemin dans la croyance forte, mais fatuous il peut survivre à lui seul. La preuve en est que les OTs n’ont pas survécu en tant qu’OTs chaque fois que cette super individuation est entrée en collision avec la super organisation des êtres plus faibles. La réponse est de rester organisés, avec une assistance mutuelle et intégrité et ne pas perdre contact avec notre responsabilité à tous les niveaux de formes de vie et des sociétés.
    Cela signifie que les programmes pour un tel accord doivent être offerts.

    La première étape consiste à empêcher la guerre atomique et le chaos planétaire et d’utiliser la Terre comme un centre de réadaptation, car il a déjà eu la technologie établie ici. Une deuxième étape après serait de créer des unités peu différentes des organisations centrales, dans les systèmes à proximité.
    Pas de conflit réel avec des pouvoirs stellaires intéressés dans ces domaines se développera comme je peux en témoigner pour les deux plus concernés dans cette galaxie, le Espinol United Etoiles à laquelle le système solaire appartient de façon lointaine et la Confédération Galactique à laquelle Espinol s’incline modérément.
    Comme tous les êtres vivants ne sont capables d’atteindre OT (la grande majorité de tous les numéros d’une population comme des animaux, l’herbe et les arbres sont éventuellement des serviteurs à l’origine). La tâche de réhabilitation n’est pas aussi grande qu’il n’y paraît.
    Cela nous laisse d’abord et avant tout avec le problème rencontré par le bourgeonnement OT, que faire pour mettre de l’ordre dans les choses alentour ?
    Je recommande que toute action prise par tout OT sur cette planète soit guidé par le programme ci-joint “un Objectif International”. Toutes ambitions publiques pour nous ou la Terre, toutes les pulsions vengeresses ou destructrices, toutes les pitouettes ou actions publiques devraient être cannalisées vers la réalisation du programme ci-joint.
    Plusieurs OTs même s’ils agissent indépendamment pourraient accomplir cette tâche. En outre le plan a des chances de réussir, même si mené par les voies ordinaires telles que le placement de copies dans les différents bureaux de l’Organisation des Nations Unies, publication dans les journaux, invitant l’attention des grands intérêts commerciaux à elle, etc.
    Nous pourrions probablement chacun d’entre nous penser à un plan pour la Terre. Tombons plutôt d’accord sur un plan réaliste sur lequel nous pouvons tous coopérer.
    TOUT PRÉCLAIR SE DÉPLAÇANT VERS OT DEVRAIT LIRE CETTE LETTRE DE RÉGLEMENTS ET LE PLAN. LE PUBLIC PEUT VOIR CE PLAN ET IL PEUT ÊTRE REPUBLIÉ PARTOUT. CETTE LETTRE DE RÉGLEMENT NE DOIT PAS ÊTRE RENDUE PUBLIQUE.

    L. RON HUBBARD

    Share


  • LES SCIENTOLOGUES INDÉPENDANTS

    Je lisais le blog scientologie-secte.org. Et à travers notre blog j’aimerais apporter ma contribution pour expliquer ce qui se passe en ce moment.

    La critique est trop facile, elle n ‘est que le symptôme de  charge dépassée.

    Il y a bien sûr la critique de Miscavige. Et c’est sûr,  cet homme n’a jamais voulu faire que la scientologie s’épanouisse sur cette planète.

    Quand on sait qui est derrière CST, qui est au-dessus de RTC, on comprend que Miscavige a été mis en place pour la détruire et surtout empêcher d’avoir de vrais OTs. Imaginez une ribambelle d’OTs, qui sauraient garder leur position dans l’espace, face à tout gouvernement ou tout suppressif ! Il fallait bien les mettre au pas ! Le plus simple est d’altérer la tech ! Les cas deviennent ratés, les OTs de NOTs attrapent des cancers, ou se suicident ! Quelle promotion pour Cause sur la Vie !

    Sur ce blog, on tape aussi sur les Indépendants.

    Oui c’est vrai, il y a beaucoup d’insatisfaits. Ils colportent des données sur Ron, sur la scientologie, sur certaines parties de la tech, de l’éthique, de l’admin, etc… et tous sont inactifs !

    Et l’on peut très bien comprendre pourquoi !

    Car dans l’église officielle, la Tech n’est plus ce qu’elle était !

    L’éthique non plus, au lieu d’aider un individu à augmenter sa survie, elle est souvent utilisée comme punition et comme moyen d’extorquer de l’argent !

    Sans compter les mauvaises indications, qui bouleversent un cas !

    La tech d’admin, regardez l’état des orgs et vous verrez que les PLs ne sont pas appliquées. On ne garde que celles qui font rentrer de l’argent plutôt que celles qui font l’expansion des orgs. Un exemple flagrant est d’appliquer une PL de Ron que celui-ci avait annulée car elle n’était pas en accord avec la société, vous avez sûrement deviné laquelle ? Non ? Et bien c’est l’HCOPL sur la déconnexion, annulée par Ron en 68. Et appliquée sans relâche pour détruire les familles !

    Alors oui on critique ! Mais la critique est toujours liée à de la BPC (By Passed Charge : charge dépassée) !

    Une des BPCs créant le plus de critiques c’est bien sûr la Retenue Manquée !!

    Et si quelqu’un a accepté des choses qu’il n’aurait pas dû, alors bien sûr son intégrité n’était pas en place ! Il n’a pas gardé sa position dans l’espace en face de Regs ! Il a emprunté en trichant auprès des banques et donc en ne respectant pas les lois, ce qui allait contre le chemin du bonheur. Oh la la ! Combien de retenues ont été manquées par les scientologues qui continuaient à avoir des gains ! Par la famille, les amis !Il y a vraiment de quoi critiquer la Sciento !

    Et puis arrivé très haut sur le Pont et devoir avouer que l’on s’est fait B… (bernés) comme des bleus, c’est admettre que l’on avait tort ! Alors on préfère critiquer plutôt que de prendre en main la situation et la résoudre en prenant responsabilité.

    Je reviens maintenant à la Tech ! La tech des volumes rouges ? Elle marche ! Et pas seulement depuis les grades jusqu’à NED !

    L’état de Clair est un état réel ! Il n’y à qu’à voir une personne qui est Clair, et à qui l’on refuse qu’il atteste cet état ! Je vous assure qu’il va sacrément mal !

    Et quand chez les Indépendants on leur réhabilite cet état après tant d’années dans le doute, et bien on observe des gens qui à nouveau sourient à la vie ! Et qui sont très stables.

    Les niveaux d’OT, ne sont pas de la gnognotte. Je le sais, je suis devenu auditeur de NOTs, j’ai fait attester mon premier pre-OT sur ce niveau, et j’ai maintenant commencé solo NOTs.

    Je dois dire tout d’abord que OT III  m’a apporté une stabilité extraordinaire durant 30 ans (Et oui j’étais privé de Sciento depuis très longtemps ! merci Miscavige !)

    Durant cette période il m’est arrivé des choses qui normalement ne sont pas très agréables, et bien j’ai vu que rien ne me submergeait ! Gain stable et pérenne depuis 30 ans !

    Mon autre gain est d’avoir étudié le cours de NOTs !

    La claque !

    Tout d’un coup une ouverture fantastique sur la compréhension du mental, de l’homme, du pourquoi les personnes réagissent comme elles le font, pourquoi on arrive à péter un câble ! Toutes les données s’alignent maintenant.

    Et avoir été audité sur cette procédure m’a fait comprendre des choses dont j’étais effet sans même le savoir !

    Imaginer être PTS de choses qui vous suppressent tout le temps, et sans même le savoir ! Et bien j’en suis débarrassé !

    Mais ça ce sont mes gains, mais cela montre aussi que cette Tech fantastique marche très bien.

    Très bien, quand elle est auditée comme c’est écrit par Ron !

    Si bien sûr vous êtes audité dans l’église, il y a de fortes chances que votre NOTs soit une grosse daube ! Avec des FNs à 3 battements, interdiction de blower des choses par inspection, il est rare que vous ayez les gains attendus ! On s’acharne sur des choses disparues de votre univers !

    Bon la Tech étant très puissante, je suis sûr néanmoins que beaucoup ont eu des gains !

    Il y a aussi un point que je voudrais soulever : beaucoup de PCs sont flubbés car on ne les auditent pas pour manier ce qu’ils ce qu’ils veulent manier, mais pour faire du G.I.

    Ainsi qu’une application robotique du Pont.

    Donc on se retrouve avec des PCs qui ont de la BPC (charge dépassée), qui ont été audités sur des actions qui ne les ont pas aidés.

    Et ça je peux vous le dire, car nous avons pas mal de PCs qui nous contactent, et bien la plupart du temps on retrouve cette erreur majeure : ne pas parallèler le cas des PCs.

    Récapitulons : erreurs d’éthique, erreurs sur les PLs, et erreurs sur le cas, pas étonnant que tout le monde critique !

    Maintenant soyez objectif : regardez tous les sites, et vous verrez que tous les gens entraînés en Tech (rouge) ne critiquent pas Ron, ni la Tech, ni rien de ce que Ron a écrit.

    Et on revient à nos basiques à savoir les triangles d’ARC et KRC.

    Le 2e triangle est aussi très important, car K (connaissance) R (responsabilité) et C (contrôle) entrent en vigueur !

    Quand vous êtes entraîné en tech, vous avez la connaissance, vous êtes responsable et vous contrôler votre environnement et votre vie.

    Parmi tous ceux qui critiquent, je mettrais ma main à couper qu’aucun n’est  auditeur qualifié, avec des centaines, voire des milliers d’ heures d’audition dans la chaise .

     

    Voici ce que Ron écrit à propos des auditeurs dans le PAB 79 :

    Je pense qu’un auditeur est quelqu’un qui a suffisamment de tripes pour FAIRE QUELQUE CHOSE. Cette qualité est rare et elle est courageuse à l’extrême.

    Je pense et je sais que les auditeurs sont dans le dixième supérieur du vingtième supérieur des êtres humains intelligents. Leur volonté de faire, leurs motivations, leur aptitude à saisir et à utiliser sont supérieures à celles de toute autre profession.

    Je pense qu’un auditeur a de l’INITIATIVE. Il est capable de saisir ou de faire un mock-up et de le mettre en action.

    Les auditeurs survivent mieux que les autres gens.

    Si ce monde a la moindre chance de survivre, ce ne sera pas parce que j’écris, mais parce que les auditeurs sont capables de penser et d’agir et le feront.

    Je pense que nos auditeurs sont des êtres arrivés récemment sur Terre qui, voyant où elle allait, ont décidé de se regrouper pour l’amener ailleurs.

    /…

    Je n’attends pas des auditeurs ou des Scientologues qu’ils soient instantanément d’accord avec tout ce que je dis ou le saisissent tout de suite. Je serais offensé si c’était le cas et trouverais qu’ils ne sont pas un Peuple Libre. Comme ils sont intelligents, j’attends d’eux qu’ils réfléchissent à ce qui est dit, qu’ils l’essayent, et que si c’est bon pour eux, ils l’utilisent. Le fait que les anciens auditeurs reviennent tôt ou tard à ce que j’ai découvert et l’utilisent n’est pas du tout un signe de notre relation, cela prouve seulement que je ne me suis pas trompé parce que je voulais voir juste au départ.

    …/

    LRH

     

    Et c’est vrai pour moi, c’est vrai pour mes amis qui sont entraînés en Tech ! Je n’en vois jamais un en train de critiquer Ron, ni sa Tech, qu’elle soit rouge, verte ou d’éthique. Pourquoi ? Car nous avons une connaissance validée par l’expérience! Et nous continuons d’appliquer la Tech, nos PCs sont heureux, ils progressent, leur vie change !

    Mon entrainement est celui de C/S Class 5 Graduate. Et maintenant auditeur de NOTs.

    Quand j’audite maintenant un PC sur le bas du Pont, avec la connaissance de NOTs, il y a plein de choses qui me sautent aux yeux, et encore plus de compréhension pour mes PCs.

    Certains disent que Ron s’est trompé ! Et alors ? Ron a développé la tech sur 30 ans ! Il est parti de travaux antérieurs, soit d’Asie (voir Phoenix Lectures), soit plus contemporains ! Sa force a été de trier les données valides et celles qu’il valait mieux ne pas utiliser. Si vous écoutez les PDCs il explique les données sur la logique.

    Mais oui, Ron a tenté beaucoup de choses dans beaucoup de directions. Il s’est retrouvé dans des impasses. Il en était conscient. C’est pour cela qu’il a continué à améliorer son Pont. Et il a laissé des étapes simples qui permettent à une personne de devenir Clair. Je me réfère au Pont de 1978.

    Les niveaux d’OT de OT I jusqu’à VII, ont été écrits vers la fin des années 60.

    OT III était stable, mais ceux qui ont monté sur les niveaux au-dessus, n’étaient pas stables. C’est vrai et Ron a continué ses recherches ! Et je pense qu’il en a bavé ! Et c’est en étant audité par David Mayo, qu’il a fait sa dernière grande découverte en 1978 !

    La sortie de NOTs !!

    Elle explique pourquoi les OTs IV, V, VI, VII (les vrais niveaux d’OT – pas ceux actuels habilement marketés comme OT 4, 5, 6,7 par Miscavige) n’étaient pas restés stables.

    Et quelqu’un ayant fini solo NOTs, sera stable !

    Pour moi, après avoir fini solo NOTs, je ferai les vrais niveaux d’OT. Je ne me considère que pre-OT pour le moment.

    Maintenant je demande à tous ceux qui ont de la charge dépassée sur leur audition, sur leurs cours, sur leurs expériences malheureuse avec la scientologie, de venir nous voir, et nous trouverons les charges exactes et le Pont vous sera ouvert de nouveau , avec tous les gains qui vous y attendent !

    Mais pensez aussi que le Pont en tant que PC n’est que la moitié des gains disponibles.

    Dans la bande 5411CM05, Ron définit la compréhension comme ceci :

    La compréhension est le savoir en action.

    Devenez auditeur pour vraiment comprendre la Scientologie.

    Vous ne le regretterez pas !

     

    PS : chez les indépendants, il n’y a pas de statistiques monétaires ! La seule chose qui nous intéresse c’est est-ce que nous avons réussi à améliorer notre PC, à lui faire changer les conditions de sa vie !

    Share


  • NOS SEMBLABLES

    Un des principes basiques de la scientologie a été perdue par la communauté Scientologue depuis des années.

    Qu’est-ce qui est arrive à la compassion ? Qu’est-il arrivé à l’amour pour notre prochain ? Qu’est-il arrivé à la décence commune et prendre soin des autres ?

    Malheureusement, beaucoup de scientologues de nos jours sont des individus durs, méchants, et qui ne font pas attention aux autres ?

    Ils abandonnent les membres de leur famille, renient leurs amis, se retournent contre ceux qu’ils aiment — le tout avec le point de vue qu’ils appliquent les codes moraux de leur groupe et donc qu’ils sont « éthiques ».

    Mais vous ne trouverez pas leurs actions dans le Code d’Honneur, ni dans ce qui est attendu ou voulu d’un Scientologue, basé sur la tech et les règlements de LRH.

    C’est un de ces paradoxes — les gens agissent et se comportent d’une certaine façon en pensant que c’est correct — mais leur action n’est pas supportée ni réfléchie dans la philosophie, les règlements et la technologie de LRH. Et essayer de leur faire voir cela est aussi dur que de faire qu’ils dupliquent et appliquent les références réelles de LRH sur l’ARC.

    La bonne nouvelle, c’est que ces dernières années une vraie communauté se développe dans le field, où les gens PRENNENT SOIN de leur semblable. Où des gens AIDENT chaque autre. Et où le Code d’Honneur est appliqué, individu par individu.

    Nous mettons en place LRH de nouveau dans la Scientologie — et cela commence avec l’ARC, la compréhension, l’amour, la compassion, prendre soin et aider. Aider un ami à obtenir un travail. Supporter d’autres pour qu’ils se remettent en état. Délivrer de l’audition et de l’entraînement. Aider à créer un réseau. Écouter quand quelqu’un a besoin de parler.

    C’est ce qui a amené beaucoup d’entre nous en Scientologie en premier lieu — et c’est la fondation vitale que nous devons recréer, pour faire que la Scientologie continue de fonctionner.

    En relisant le texte ci-dessous, cela m’a fait penser à ce sujet, et je voudrais le partager avec vous.

    « La Scientologie est elle-même le microcosme d’une civilisation. Elle contient deux codes moraux : L’un est le code moral du praticien qui est le code de l’Auditeur de 1954. L’autre est le Code du Scientologue, duquel nous parlerons davantage dans le prochain PAB. La Scientologie contient aussi un code d’éthique, et c’est le Code d’Honneur.

    La différence entre l’éthique et la morale est très bien connue en Scientologie, s’ils ne le sont pas dans un dictionnaire moderne. Cette convergence de la morale et de l’éthique est apparue récemment, et elle est symptomatique d’un déclin général. Une éthique est pratiquée entièrement sur une base auto-déterminée. On ne peut pas imposé un code d’éthique, il ne doit pas être imposé, mais c’est un luxe de conduite. Une personne se comporte elle-même en accord avec un code éthique parce qu’elle le veut ou parce qu’il sent qu’il est assez fier ou assez décent ou assez civilisé pour suivre la ligne de conduite d’un tel code. Un code éthique, bien sûr, est un code avec certaines restrictions que l’on s’applique pour améliorer la façon de conduire notre vie. Si un scientologue commençait à punir ou à admonester un autre scientologue et demandait qu’il soit condamné au motif que le Code d’Honneur a été méprisé, l’acte punitif lui-même impliquerait et violerait le Code d’Honneur. Le Code d’Honneur est un Code d’Honneur aussi longtemps qu’il n’est pas imposé. Si une personne est assez forte ou grande ou saine, alors il peut se payer le luxe d’appliquer de lui même et librement le Code d’Honneur. Quand un tel code d’éthique commence à être imposé, il devient alors un code moral.

    On peut imposer un code moral. La morale est ce qui fait qu’une société soit possible. Ce sont les codes de conduite fortement agréés et convenus de notre société. Si un auditeur violait de façon continue et flagrante le code de l’auditeur ou le code d’un scientologue, alors les autres auditeurs seraient parfaitement en droit de demander, à travers l’HASI, la suspension ou la révocation des certificats ou de l’adhésion ou des deux. Cependant, aucune de ces actions n’est possible avec le Code d’Honneur. Une personne pourrait continuellement et de façon flagrante violer le Code d’Honneur, et n’expérimenterait pas plus qu’un léger mépris ou un peu de pitié de la part de ses semblables.

    Le Code d’Honneur établit clairement les conditions de camaraderie acceptable parmi ceux qui luttent du même côté contre quelque chose qu’ils conçoivent devoir être remédié. Alors que quiconque pratiquant le « je suis le seul » croit qu’il est possible de se battre ou de faire un concours seulement aussi longtemps que l’on reste le «je suis le seul » et que l’on fait face en tant que simple identité à toute l’existence, ce n’est pas très efficace de vivre sans amis ni compagnons d’armes. Parmi ces amis et compagnons d’armes, son acceptabilité et mesure sont plutôt bien établies par son adhésion à une chose telle que le Code d’Honneur. Quiconque pratiquant le Code d’Honneur garderait une bonne opinion de ses proches, une chose beaucoup plus importante que d’avoir ses semblables ayant une bonne opinion de soi.

    Si vous avez pensé que l’homme était assez digne pour que vous lui accordiez une stature suffisante afin de vous permettre d’exercer volontiers le Code Honneur, je peux vous garantir que vous seriez une personne heureuse. Et si jamais vous trouviez un mécréant occasionnel s’éloignant des meilleurs standards que vous ayez développé, là encore vous ne vous détourneriez pas du reste des hommes, et si jamais vous vous trouviez trahi par ceux que vous cherchiez à défendre, là encore vous n’expérimenteriez pas une inversion complète d’opinion à propos de vos semblabes, il n’y aurait pas de spirale décadente pour vous.

    Il y a un procédé indicatif de cela et qui est assez facile à pratiquer, et qui a une certaine efficacité. Asseyez-vous dans un lieu public où il y a beaucoup de passage, et tout simplement postulez dans tous les gens qui passent, au dessus d’eux, et autour d’eux, de la perfection — peu importe ce que vos yeux voient. Faites cela, personne après personne, au fur et à mesure qu’ils passent devant vous ou autour de vous ; faites cela calmement et à vous même. Il peut ou peut ne pas arriver que vous ameniez du changement dans leur vie, mais il amènera certainement un changement en vous-même. Ce n’est pas un procédé que je vous recommande de faire – c’est tout simplement la démonstration du fait que celui qui vit en pensant en mal des autres, vit, lui-même, en enfer. La seule différence entre paradis sur Terre et enfer sur Terre est, si oui ou non, vous pensez que l’autre est digne de recevoir l’amitié et le dévouement requis par ce Code d’Honneur.

    1. Ne jamais déserté un camarade dans le besoin, en danger ou dans les ennuis.
    2. Ne jamais retiré son allégeance une fois accordée.
    3. Ne jamais déserter un groupe auquel vous devez votre support.
    4. Ne jamais vous dénigrer ou minimiser votre force ou votre puissance.
    5. Ne recherchez jamaisles louanges, l’approbation ou la sympathie.
      Ne compromettez jamais votre propre réalité.
    6. Ne permettez jamais à votre affinité d’être dévalorisée.
      Ne donnez pas ou ne recevez pas de communication, sauf si vous-même, vous le désirez.
    7. Votreauto-déterminisme etvotre honneursont plus importants quevotre vieimmédiate.
    8. Votreintégritéenvers vous-même estplus importante quevotre corps.
    9. Ne jamaisregretterhier. La vie estenvous aujourd’hui, et vouscréez votre len
    10. Ne jamaiscraindrede blesserl’autre pourune juste cause.
    11. Ne désirez pasêtre aiméouadmiré.
    12. Soyez votre propreconseiller, gardez votre propre conseilet sélectionnezvos propres décisions.
    13. Soyez fidèle àvos propres buts.

    (L. RON HUBBARD Le Code d’Honneur, 26 Novembre 1954)

     

    Share


  • vous et vos semblables

    Un des principes basiques de la scientologie a été perdue par la communauté Scientologue depuis des années.

    Qu’est-ce qui est arrive à la compassion ?  Qu’est-il arrivé à l’amour pour notre prochain ? Qu’est-il arrivé à la décence commune et prendre soin des autres ?

    Malheureusement, beaucoup de scientologues de nos jours sont des individus durs, méchants, et qui ne font pas attention aux autres ?

    Ils abandonnent les membres de leur famille, renient leurs amis, se retournent contre ceux qu’ils aiment — le tout avec le point de vue qu’ils appliquent les codes moraux de leur groupe et donc qu’ils sont « éthiques ».

    Mais vous ne trouverez pas leurs actions dans le Code d’Honneur, ni dans ce qui est attendu ou voulu d’un Scientologue, basé sur la tech et les règlements de LRH.

    C’est un de ces paradoxes — les gens agissent et se comportent d’une certaine façon en pensant que c’est correct — mais leur action n’est pas supportée ni réfléchie dans la philosophie, les règlements et la technologie de LRH. Et essayer de leur faire voir cela est aussi dur que de faire qu’ils dupliquent et appliquent les références réelles de LRH sur l’ARC.

    La bonne nouvelle, c’est que ces dernières années une vraie communauté se développe dans le field, où les gens PRENNENT SOIN de leur semblable. Où des gens AIDENT chaque autre. Et où le Code d’Honneur est appliqué, individu par individu.

    Nous mettons en place LRH de nouveau dans la Scientologie — et cela commence avec l’ARC, la compréhension, l’amour, la compassion, prendre soin et aider. Aider un ami à obtenir un travail. Supporter d’autres pour qu’ils se remettent en état. Délivrer de l’audition et de l’entraînement. Aider à créer un réseau. Écouter quand quelqu’un a besoin de parler.

    C’est ce qui a amené beaucoup d’entre nous en Scientologie en premier lieu — et c’est la fondation vitale que nous devons recréer, pour faire que la Scientologie continue de fonctionner.

    En relisant le texte ci-dessous, cela m’a fait penser à ce sujet, et je voudrais le partager avec vous.

    « La Scientologie est elle-même le microcosme d’une civilisation. Elle contient deux codes moraux : L’un est le code moral du praticien qui est le code de l’Auditeur de 1954. L’autre est le Code du Scientologue, duquel nous parlerons davantage dans le prochain PAB. La Scientologie contient aussi un code d’éthique, et c’est le Code d’Honneur.

    La différence entre l’éthique et la morale est très bien connue en Scientologie, s’ils ne le sont pas dans un dictionnaire moderne. Cette convergence de la morale et de l’éthique est apparue récemment, et elle est symptomatique d’un déclin général. Une éthique est pratiquée entièrement sur une base auto-déterminée. On ne peut pas imposé un code d’éthique, il ne doit pas être imposé, mais c’est un luxe de conduite. Une personne se comporte elle-même en accord avec un code éthique parce qu’elle le veut ou parce qu’il sent qu’il est assez fier ou assez décent ou assez civilisé pour suivre la ligne de conduite d’un tel code. Un code éthique, bien sûr, est un code avec certaines restrictions que l’on s’applique pour améliorer la façon de conduire notre vie. Si un scientologue commençait à punir ou à admonester un autre scientologue et demandait qu’il soit condamné au motif que le Code d’Honneur a été méprisé, l’acte punitif lui-même impliquerait et violerait le Code d’Honneur. Le Code d’Honneur est un Code d’Honneur aussi longtemps qu’il n’est pas imposé. Si une personne est assez forte ou grande ou saine, alors il peut se payer le luxe d’appliquer de lui même et librement le Code d’Honneur. Quand un tel code d’éthique commence à être imposé, il devient alors un code moral.

    On peut imposer un code moral. La morale est ce qui fait qu’une société soit possible. Ce sont les codes de conduite fortement agréés et convenus de notre société. Si un auditeur violait de façon continue et flagrante le code de l’auditeur ou le code d’un scientologue, alors les autres auditeurs seraient parfaitement en droit de demander, à travers l’HASI, la suspension ou la révocation des certificats ou de l’adhésion ou des deux. Cependant, aucune de ces actions n’est possible avec le Code d’Honneur. Une personne pourrait continuellement et de façon flagrante violer le Code d’Honneur, et n’expérimenterait pas plus qu’un léger mépris ou un peu de pitié de la part de ses semblables.

    Le Code d’Honneur établit clairement les conditions de camaraderie acceptable parmi ceux qui luttent du même côté contre quelque chose qu’ils conçoivent devoir être remédié. Alors que quiconque pratiquant le « je suis le seul » croit qu’il est possible de se battre ou de faire un concours seulement aussi longtemps que l’on reste le «je suis le seul » et que l’on fait face en tant que simple identité à toute l’existence, ce n’est pas très efficace de vivre sans amis ni compagnons d’armes. Parmi ces amis et compagnons d’armes, son acceptabilité et mesure sont plutôt bien établies par son adhésion à une chose telle que le Code d’Honneur. Quiconque pratiquant le Code d’Honneur garderait une bonne opinion de ses proches, une chose beaucoup plus importante que d’avoir ses semblables ayant une bonne opinion de soi.

    Si vous avez pensé que l’homme était assez digne pour que vous lui accordiez une stature suffisante afin de vous permettre d’exercer volontiers le Code Honneur, je peux vous garantir que vous seriez une personne heureuse. Et si jamais vous trouviez un mécréant occasionnel s’éloignant des meilleurs standards que vous ayez développé, là encore vous ne vous détourneriez pas du reste des hommes, et si jamais vous vous trouviez trahi par ceux que vous cherchiez à défendre, là encore vous n’expérimenteriez pas une inversion complète d’opinion à propos de vos semblabes, il n’y aurait pas de spirale décadente pour vous.

    Il y a un procédé indicatif de cela et qui est assez facile à pratiquer, et qui a une certaine efficacité. Asseyez-vous dans un lieu public où il y a beaucoup de passage, et tout simplement postulez dans tous les gens qui passent, au dessus d’eux, et autour d’eux, de la perfection — peu importe ce que vos yeux voient. Faites cela, personne après personne, au fur et à mesure qu’ils passent devant vous ou autour de vous ; faites cela calmement et à vous même. Il peut ou ne pas arriver que vous ameniez du changement dans leur vie, mais il amènera certainement un changement en vous-même. Ce n’est pas un procédé que je vous recommande de faire – c’est tout simplement la démonstration du fait que celui qui vit en pensant en mal des autres, vit, lui-même, en enfer. La seule différence entre paradis sur Terre et enfer sur Terre est, si oui ou non, vous pensez que l’autre est digne de recevoir l’amitié et le dévouement requis par ce Code d’Honneur.

    1. Ne jamais déserté un camarade dans le besoin, en danger ou dans les ennuis.
    2. Ne jamais retiré son allégeance une fois accordée.
    3. Ne jamais déserter un groupe auquel vous devez votre support.
    4. Ne jamais vous dénigrer ou minimiser votre force ou votre puissance.
    5. Ne recherchez jamaisles louanges, l’approbation ou la sympathie.
      Ne compromettez jamais votre propre réalité.
    6. Ne permettez jamais à votre affinité d’être dévalorisée.
      Ne donnez pas ou ne recevez pas de communication, sauf si vous-même, vous le désirez.
    7. Votreauto-déterminisme etvotre honneursont plus importants quevotre vieimmédiate.
    8. Votreintégritéenvers vous-même estplus importante quevotre corps.
    9. Ne jamaisregretterhier. La vie estenvous aujourd’hui, et vouscréez votre lendemain.
    10. Ne jamais craindre de blesser l’autre pour une juste cause.
    11. Ne désirez pas être aimé ou admiré.
    12. Soyez votre propre conseiller, gardez votre propre conseil et sélectionnez vos propres décisions.
    13. Soyez fidèle à vos propres buts. 

    (L. RON HUBBARD Le Code d’Honneur, 26 Novembre 1954)

    Share